Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Metz cale à Lorient, Orléans gifle le Red Star

Bourreau du Red Star, Orléans intègre le top 5 de Ligue 2 et éjecte du même coup Grenoble, battu par Troyes au stade des Alpes. Dans l'affiche de la soirée, Metz et Lorient se séparent sur un match aussi nul que vierge. Mais tout de même, c'était encore une journée chargée en buts.

Modififié

Les résultats de la 12e journée :


Gazélec Ajaccio 0-1 AS Béziers
But : Nouri (23e) pour Béziers.

AJ Auxerre 0-2 Paris FC
Buts : Pitroipa (57e, 74e sp) pour le Paris FC.

Châteauroux 2-2 AC Ajaccio
Buts : Yamga (6e) et Tounkara (70e) pour la Berri // Avinel (9e) et Tramoni (25e) pour l'ACA.

Grenoble Foot 38 0-2 Troyes
Buts : Thouzghar (72e) et Martins Pereira (77e) pour l'ESTAC.

FC Lorient 0-0 FC Metz

Red Star 93 0-4 US Orléans
Buts : CSC (8e), Lopy (20e), Le Tallec (35e), et Tell (77e) pour l'USO.

FC Sochaux-Montbéliard 0-3 Niort
Buts : Dona Ndoh (10e sp, 19e sp) et Koyalipou (62e) pour les Chamois.

Valenciennes FC 1-1 AS Nancy-Lorraine
Buts : Raspentino (43e) pour le VAFC // Busin (20e sp) pour Nancy.


Le vrai héros : Ande Dona Ndoh


Vous recherchez un homme capable de vous boucler tout suspense en vingt minutes montre en main ? Ne cherchez plus, c'était au stade Auguste-Bonal qu'il fallait se rendre. En bon capitaine, le meilleur buteur de l'histoire des Chamois niortais s'est offert ses 56e et 57e réalisations à chaque fois grâce au même exercice : le penalty. Une première tentative pour fixer tranquillement Maxence Prévot, avant de voir le Camerounais s'offrir un doublé dix minutes plus tard d'un tir en force plein centre. De quoi permettre aux siens de faire le break face à un Sochaux en infériorité numérique. En même temps, placer un Lion indomptable dans la même cage que des Lionceaux n'est pas vraiment une riche idée.


Le vrai zéro : Omenuke Mfulu


Le Red Star avait envie de poursuivre sur sa mini-série de deux matchs consécutifs sans défaite afin de croire encore à des ambitions de maintien. Cette envie, c'était avant d'assister au but gag de la soirée : un centre adverse repris d'une tête smashée par le milieu défensif du Red Star sous la barre de son propre portier Nicolas Douchez. Une triste manière d'offrir le premier but de la rencontre à Orléans, et un boulevard laissé à Karim Ziani et consorts pour s'offrir une victoire pépère à Beauvais par la suite. C'était même la première fois de l'histoire de l'USO en Ligue 2 que le club inscrivait trois buts en première période. Régis Brouard, avant-dernier du championnat après cette journée, se serait bien passé d'une telle politesse.



Le chiffre : 20


Comme le nombre de minutes où les ultras de chaque enceinte sportive de la soirée se sont mobilisés pour s'absenter des tribunes. Le but ? Protester contre la répression et les abus de la Ligue de football professionnelle (LFP) dont les différents groupes se sentent victimes à chaque représentation sportive de leur équipe, que ce soit en week-end ou dans la semaine. Une action louable dans les textes, mais sacrément triste dans les faits. Sans ambiance et même avec une alléchante affiche entre Lorient et Metz, la fête est clairement moins folle.


Oh, le vilain geste !


C'est un signe qui ne trompe pas. Après avoir manqué une passe en retrait interceptée par Jordan Tell, le capitaine du Red Star Formose Mendy baisse la tête en signe de résignation. Oui, son équipe va s'incliner contre Orléans, mais en tant que chef du bateau audonien, ce n'est pas non plus une raison pour donner un nouveau signe de faiblesse à son adversaire du soir. Logiquement, Jordan Tell récupère la balle et envoie une sacoche dans la cage du pauvre Douchez, décidément bien mal loti. Prendre un 4-0 à domicile (enfin, à Beauvais...), c'est ce que l'on peut appeler une grosse claque. Et Mendy n'y est pas étranger.


Sujet, verbe, compliment


« C'est un bon point de pris, mais au-delà du résultat, c'est la deuxième période qui m'a séduit. Il y avait des efforts, des intentions. En deuxième période, nous sommes passés en 4-4-2 et j'ai trouvé de l'envie et de l'abnégation. C'est le minimum syndical à mettre dans nos matchs, nous sommes d'accord, mais maintenant nous allons avoir davantage de temps pour travailler et mettre une dynamique en place. » Nouveau coach de la Berrichonne de Châteauroux, Nicolas Usaï avait la parole positive après le match nul de son équipe contre Ajaccio (2-2). Rien de mieux pour retrouver la banane.


Si cette soirée était une pizza : la gorgonzola


Aussi fou que cela puisse paraître, les équipes en bleu et blanc se sont plutôt bien comportées en ce soir de Domino's Ligue 2 : Troyes s'est imposé au stade des Alpes et met fin à la série de trois victoires consécutives du GF38 (0-2), le Paris FC est allé s'imposer à l'Abbé-Deschamps grâce au sang-froid de Jonathan Pitroipa (0-2) et Niort va chercher un succès logique à Sochaux (0-3). Une pizza qui sent fort avant d'être dégustée et qui ne plaira pas à tout le monde, mais qui a le mérite d'exister.

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Antoine Donnarieix
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
    Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6