Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. A
  3. // PSG-RB Leipzig (3-2)

Mbappé et Messi sauvent un triste PSG

Sérieusement embêté par un Leipzig qui a dominé pendant une bonne partie du match ce mardi soir, Paris a sorti sa spéciale de la saison : gagner ric-rac en fin de match, après avoir produit un match qu'on peut difficilement qualifier d'autre chose que de médiocre (3-2). Avec deux victoires et un nul en trois matchs, les Rouge et Bleu restent premiers de ce groupe A en Ligue des champions. Et ils peuvent franchement remercier Mbappé, auteur d'un très bon match, et Messi, auteur de son premier doublé sous le maillot parisien.

Modififié

PSG 3-2 RB Leipzig

Buts : Mbappé (9e), Messi (67e et 74e, sp) pour Paris // Silva (28e) et Mukiele (57e) pour Leipzig

Le football tient parfois à peu de choses. Par exemple, lorsque vous êtes dominé sur votre terrain en Ligue des champions et que vous proposez quelque chose de proche du néant en matière de jeu pendant plus d'une heure, mais que vous avez Kylian Mbappé et Lionel Messi, eh bien visiblement, cela suffit pour gagner des matchs. Même lorsqu'ils sont eux-mêmes sur courant alternatif. Le RB Leipzig, opposé au Paris Saint-Germain ce mardi soir au Parc des Princes, l'a appris de la plus dure des manières : en concédant une défaite qu'on peut difficilement qualifier de méritée, et qui l'enfonce qui plus est à la 4e place de ce groupe A avec zéro point sur les matchs aller (3-2). Le PSG, lui, reste donc invaincu et leader de son groupe.

Et Paris retomba dans ses travers


Le match contre Angers vendredi au Parc des Princes avait déjà exposé, pour ceux à qui elles étaient étrangères, les failles du PSG cette saison : une équipe qui sait poser le pied sur le ballon, mais n’en fait pas grand-chose, et laisse à son adversaire les espaces pour le bouffer en contre. Mise en situation dès l’entame, avec une perte de balle de Verratti qui aboutit à un face-à-face remporté par Navas devant Laimer (3e). Piqué, Paris va réagir et s’approprier le premier quart d’heure. Une première alerte par Draxler, sur une reprise aérienne qui passe au-dessus (7e). Puis, alors que Messi semble faire faute sur André Silva à l’entrée de la surface parisienne, l’arbitre ne dit rien, et en deux passes, Mbappé est trouvé dans la profondeur côté allemand. Se servant d’un appel judicieux de Draxler, le Français fixe son défenseur et ajuste Gulácsi (1-0, 9e).



Devant au score, Paris va alors retomber dans ses travers et laisser des espaces, trop d’espaces. Marquinhos sauve une première fois les fesses de Navas sur un coup franc joué par Nkunku sur Mukiele (25e), avant qu’André Silva ne touche le poteau sur un superbe enchaînement, encore après une passe de Nkunku (27e). À force de pousser, Leipzig va logiquement égaliser : Nkunku, toujours lui, trouve Angeliño très seul côté gauche, qui remet d’un superbe centre à ras de terre second poteau pour André Silva, lui aussi bien seul (1-1, 28e). Offensivement peu dangereux (6 tirs, 1 seul cadré, le but), Paris aura surtout péché défensivement, entre des latéraux très hauts et un Kimpembe, notamment, très faible dans ses duels.

Beaucoup de rien et un peu de chance


Comme souvent face aux équipes mieux organisées, Paris joue en pantoufles, fait tourner, laisse le sablier s'écouler sans plus se soucier que ça du score. Il faut un numéro de soliste de Messi, au terme d'un rare enchaînement satisfaisant de passes, pour faire se réveiller un Parc somnolant (55e), mais Leipzig n'a pas à forcer son talent pour empêcher le PSG de lui repasser devant. Pis, l'équipe saxonne a largement ce qu'il faut dans les cannes pour lui jouer un mauvais tour, chez lui : une nouvelle fois laissé complètement libre côté gauche, Angeliño décroche un délice de centre dans la surface, qui trouve Mukiele entre Kimpembe et Mendes. Le latéral français finit d'une superbe reprise plat du pied (1-2, 57e).

Sans solutions, Paris s'en remet à un peu de chance et aux erreurs de son adversaire. Sous le pressing de Hakimi, Adams panique et envoie un ballon en profondeur parfait pour Mbappé, qui part seul au but. Ou presque : le Français décale Messi en retrait, qui égalise en deux temps après avoir vu sa première frappe heurter Gulácsi puis le poteau (2-2, 67e). Le deuxième but de la saison de l'Argentin remet Paris dans le droit chemin, miraculeusement. À peine cinq minutes plus tard, Simakan pousse Mbappé dans la surface et provoque un penalty, que Messi transforme d'une délicieuse panenka (3-2, 74e). Paris n'a quasiment rien produit, mais Paris se retrouve à nouveau devant dans ce match et, après ce but qui lui a donné des ailes, a fini le match de bien meilleure manière. En toute fin de match, il obtient même un penalty bonus sur un accrochage de Gvardiol sur Hakimi, accordé en retard après intervention de la vidéo, mais catapulté au-dessus de la barre par Mbappé (94e). Du résultat, le PSG pourra facilement se satisfaire et s'enorgueillir. Du fait que, contrairement à son habitude, il n'a pas encaissé un but cette fois-ci d'un ancien Titi parti faire le bonheur d'un autre club. Cela suffira amplement à certains. Peut-être pas pour aller au bout de cette campagne européenne.




PSG (4-3-3) : Navas - Hakimi, Marquinhos, Kimpembe, Nuno Mendes - Gueye (Danilo, 61e), Herrera (Wijnaldum, 61e), Verratti - Messi, Mbappé, Draxler (Kehrer, 89e). Entraîneur : Mauricio Pochettino.

RB Leipzig (4-4-2) : Gulácsi - Klostermann (Gvardiol, 70e), Simakan (Poulsen, 83e), Orbán, Angelino (Henrichs, 83e) - Mukiele, Laimer, Adams, Haidara (Moriba, 62e) - Nkunku, Silva (Forsberg, 83e). Entraîneur : Jesse Marsch.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Revivez PSG - RB Leipzig (3 - 2)


    Par Alexandre Aflalo, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 17:06 La Covid prive les supporters lillois du déplacement à Wolfsburg 12 Hier à 16:10 Un dirigeant de la FIFA propose de relancer la Coupe des confédérations 18 Hier à 13:45 Découvrez les tirages photos So Foot à offrir à Noël !
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine