Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OL-Nîmes (2-0)

Lyon fouette les Crocodiles

Dans une partie ouverte et plaisante, l'Olympique lyonnais a difficilement dominé Nîmes et retrouve le podium. Mais si Moussa Dembélé et Memphis Depay ont été les seuls buteurs de la soirée, les filets auraient pu trembler à de plus nombreuses reprises.

Modififié

Lyon 2-0 Nîmes

Buts : Dembélé (24e) et Depay (90e)

Parfois, il faut croire que les footballeurs de Ligue 1 pensent comme les amateurs de ballon rond : eux aussi aiment que la parenthèse de la trêve internationale se ferme. Cette hypothèse, ce sont les joueurs de l'Olympique lyonnais et du Nîmes Olympique qui l'ont étayée ce vendredi soir pour la reprise du championnat français après une semaine et demie de pause. Comment ? En offrant un spectacle divertissant qui, même s'il s'est achevé avec deux petites réalisations signées Dembélé et Depay, a fait plaisir aux (télé)spectateurs. Et surtout à ceux qui supportent les Rhodaniens, vainqueurs dans la difficulté et de retour sur le podium malgré des Crocos compliqués à dompter.

Speed, goal and fun


Lyon n'a pas de latéral droit de disponible ? Lyon doit faire sans Fekir, Tousart ou Cornet ? Lyon préfère ne pas titulariser Traoré, fatigué après ses deux matchs avec le Burkina Faso ? Qu'on se le dise, Lyon reste tout de même favori pour cette première affiche comptant pour la dixième journée de Ligue 1. Les locaux le prouvent d'ailleurs très rapidement, Dembélé, Aouar et Depay étant tout proches de l'ouverture du score dans le premier quart d'heure. Mais sous l'impulsion de Thioub et Depres, Nîmes montre qu'il peut également être dangereux malgré son statut d'outsider.


Avec plus de 70% de possession de balle, l'OL demeure néanmoins le mieux placé pour faire bouger le score. Ce qui survient avant la demi-heure de jeu avec un Dembélé trouvé par un long service de Marcelo et buteur de l'intérieur du droit après un contrôle de la cuisse. De quoi désespérer les visiteurs ? Pas du tout : emporté par un engagement sans faille (une petite dizaine de fautes pour la seule première période, deux cartons jaunes), Nîmes voit la frappe de Savanier déviée par Marcelo rebondir sur le poteau. Signe que les Gones ne sont pas du tout à l'abri. Surtout lorsqu'ils s'exposent aux contres.

L'efficacité, grande absente


Au retour des vestiaires, les Crocos n'ont évidemment toujours pas abdiqué. En jambes, Thioub fait des misères à l'arrière-garde lyonnaise, mais se casse les dents sur Lopes. Depay lui répond rapidement... pour le même résultat. L'impression devient désormais certitude : dans cette partie assez mouvementée, les tremblements de filets peuvent arriver à n'importe quel moment, de n'importe quel côté. Même si l'OL garde la main.



Le temps passe, mais le rythme ne faiblit pas. La capacité des deux équipes à se procurer des occasions non plus. Ainsi, Alioui manque l'égalisation de quelques centimètres pendant que Dembélé foire son face-à-face avec Bernardoni. Peu après, c'est Valls qui fait briller un Lopes impeccable. Réplique immédiate de Terrier, qui rate le break. Les dernières tentatives nîmoises sont pour Savanier et Bozok, dégoûtés d'observer Depay tuer le match et ne pas pouvoir prendre un petit point essentiel dans la course au maintien. De son côté, Lyon continue d'avancer. En divertissant tout le monde.


Lyon (4-2-3-1) : Lopes – Mendy, Marcelo, Denayer, Marçal – Diop (Ferri, 66e), Ndombele – Terrier, Depay (Pintor, 91e), Aouar – Dembélé (Traoré, 78e). Entraîneur : Génésio.

Nîmes (4-3-3) : Bernardoni – Alakouch, Briançon, Harek, Maouassa – Bobichon (Ripart, 84e), Savanier, Valls – Thioub, Depres (Bozok, 65e), Bouanga (Alioui, 64e). Entraîneur : Blaquart.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 22

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE