Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Lyon fait-il vraiment une bonne affaire en vendant Lucas Tousart ?

Le milieu de l'Olympique lyonnais de 22 ans continuera sa carrière la saison prochaine du côté du Hertha Berlin. Mais si les Lyonnais font une belle opération financière (on parle de 25 millions d'euros), ils n'ont plus que six mois pour profiter de leur soldat.

Modififié
« On a Tousart devant la défense, mais on a besoin d'un autre profil, car Sylvinho préfère le 4-3-3. Quelqu'un de fin techniquement, qui aime le ballon et qui fasse jouer son équipe, un patron. Lucas Tousart a un profil plus physique et costaud. » C’est par ces mots de Juninho, lâchés lors de son intronisation en tant que directeur sportif de l’Olympique lyonnais, que la saison de Lucas Tousart avait débuté. Et si on se fie à cette photo estivale, le club de Jean-Michel Aulas devrait se réjouir aujourd’hui d’avoir tiré 25 briques d’un bourrin sans charisme, incapable d’aligner trois passes. C’est en tout cas le deal qui a été conclu ce lundi avec le Hertha Berlin, le milieu étant prêté à l’OL dans la foulée pour y finir la saison. Le beurre (d'une jolie enveloppe) et l’argent du beurre (en conservant le joueur quelques mois encore) pourrait-on se dire, mais de là à parler de « braquage » ... Car, oui, Lucas Tousart est bien plus que cette caricature.

Les sempiternels doutes autour de la sentinelle


Depuis le mois d’août, Lucas Tousart a montré suffisamment de (bonnes) choses pour qu’un club décide de miser 25 millions d’euros sur lui. Le capitaine de la sélection Espoirs n’avait d'ailleurs eu besoin que d’un match pour retourner l’opinion du nouveau staff brésilien à son égard et clarifier un malentendu. C’était à Monaco (0-3), lors de la journée d’ouverture de Ligue 1, où l’Arrageois à l’accent aveyronnais avait « été bon dans la lecture du jeu et en marquant un but aussi » , d’après Sylvinho lui-même. Le coach n’est depuis qu’un souvenir sur les bords du Rhône, et Juninho a formulé des excuses à son joueur : « Je me suis mal exprimé le premier jour. Lucas Tousart a un profil très intéressant. Il est très respecté dans le groupe, avec un vrai talent. On compte sur lui. » Sagement, Tousart les a acceptées — « ça arrive, on s’est tous déjà trompés devant les médias » — et avait promis vouloir « devenir un leader lors de la saison » . À mi-saison, celui-ci est le joueur de l’effectif comptant le plus d’apparitions derrière Moussa Dembélé (29 contre 31) et le sixième temps de jeu, toutes compétitions confondues, tout en colmatant les brèches causées par l’intégration difficile de Thiago Mendes. Celui-là même qui était censé prouver son obsolescence.


Alors oui, on peut saluer les facultés du club rhodanien de bien savoir vendre ses éléments. Mais personne n’avait tiqué sur les 60 millions d’euros déboursés par Tottenham pour s’offrir Tanguy Ndombele. Ce dernier, bien qu'international et au jeu plus spectaculaire, n'était pas forcément plus déterminant dans les résultats lyonnais (1,88 point avec Tousart sur le terrain la saison dernière, contre 1,80 pour l’actuel joueur de Tottenham). Aujourd’hui, Lyon sait qu'il devra se résoudre à laisser partir un combattant valeureux, dévoué au collectif depuis déjà quatre saisons et demie, une « rampe de lancement » comptant à 22 ans pas moins de 155 matchs avec cette formation. Une expérience non négligeable lorsqu'on cherche à lancer un nouveau cycle et qu'on est à la recherche de cadres solides.


Droit dans le mur ?


Lucas Tousart aurait pu devenir avec le temps le vrai successeur de Maxime Gonalons. Pas le joueur le plus dingue techniquement, mais capable d'incarner un projet et grandir avec lui. Et pendant que l'OL cherche à finaliser le transfert de Bruno Guimarães, qui a 22 ans lui aussi, mais est plus offensif et forcément plus sexy dans l'imaginaire collectif, et pourrait à terme aligner un entrejeu 100% auriverde avec Mendes et Jean Lucas, Lucas Tousart aurait pu continuer à jouer ce rôle de relais et de matelas en cas de pari manqué.


Finalement, la seule question qui vaille est : l’ex-Valenciennois a-t-il fait le bon choix en mettant le cap sur Berlin ? Au vu de ses caractéristiques, la Bundesliga peut effectivement lui convenir. Mais sous les ordres de Jürgen Klinsmann, avec l’actuel 13e du championnat, Tousart sera privé de compétitions européennes et ne devrait plus jouer les premiers rôles. Un virage qui comporte le risque de disparaître des radars pour un homme qui gravit depuis plusieurs années à son rythme les échelons dans les différentes sélections jeunes et qui pouvait légitimement penser à un avenir avec les A. À moins que la clé de Deschamps, comme pour Benjamin Pavard ou Alassane Pléa, ne se trouve de l'autre côté du Rhin.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:05 La Liga NOS reprendra le 20 septembre 16
Hier à 09:20 L'UEFA prend d'étranges dispositions contre la crise sanitaire 50