Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Liverpool continue sa série, Everton sourit encore

Alors que Southampton a longtemps pensé pouvoir inquiéter Liverpool, les joueurs de Klopp n'ont finalement pas fait de détail (4-0). Dans les autres rencontres, Everton a flingué Watford dans les dernières secondes de la rencontre (2-3), alors que Brighton a accroché un nul inespéré à West Ham (3-3), quand Bournemouth s'est offert Aston Villa presque sans trembler (2-1).

Modififié

Liverpool 4-0 Southampton

Buts : Oxlade-Chamberlain (47e), Henderson (60e), Salah (72e, 90e+1)

Les Saints y auront cru 47 minutes. Mais après un double contact somptueux dans la surface, l'ancien des Reds Danny Ings - buteur au match aller - tombe tout seul dans la surface. Sur le contre qui suit, Alex Oxlade-Chamberlain aligne Alex McCarthy et ouvre le score (1-0, 47e). Surtout, il met quasiment fin à l'espoir de Southampton : celui d'être la première équipe à battre les joueurs de Jürgen Klopp, cette saison. Mais même sans Sadio Mané en face, un premier acte réussi où les joueurs de Ralph Hasenhüttl ont frappé dix fois au but d'Alisson, Liverpool l'a emporté ce samedi soir. Pourtant, en début de match, le bloc haut des Saints gêne Liverpool. Moussa Djenepo se montre à son avantage, et tente plusieurs frappes intéressantes. Virgil van Dijk lui répond à la demi-heure, avec une talonnade osée repoussée par McCarthy.


Les Saints multiplient les triangles et se créent de nombreuses occasions, notamment grâce aux initiatives d'Ings. À la pause, les visiteurs peuvent penser qu'ils seront les premiers à faire tomber les joueurs de Jürgen Klopp. Après l'ouverture du score d'Oxlade, les Reds commencent alors à réciter leur symphonie habituelle. Bobby Firmino, Jordan Henderson et Mohamed Salah, tous les trois encore sur un nuage, font la misère à la défense de Southampton et plient le match comme ils ont l'habitude de le faire depuis trop longtemps pour être inquiétés. Next.


Watford 2-3 Everton

Buts : Masina (10e), Pereyra (42e) pour les Hornets // Mina (45e+1, 45e+3), Walcott (90e) pour les Toffees
Expulsion : Delph (71e)

Si les résultats de Carlo Ancelotti en Premier League sont tout à fait convenables depuis son arrivée sur le banc d'Everton (six matchs, trois succès, deux nuls, une défaite), les Toffees restent englués dans le milieu de tableau. Contre Watford, avant-dernier au classement, il suffisait d'une nouvelle victoire pour recoller temporairement aux fesses de Tottenham et Wolverhampton qui affrontent respectivement Manchester City et Manchester United. Mais le début de match des joueurs du Mister ne se passe pas comme prévu. L'ancien joueur d'Everton Gérard Deulofeu délivre même une passe décisive pour Adam Masina, qui marque son premier but en Angleterre depuis son arrivée à l'été 2018 en provenance de Bologne (1-0, 10e).

Puis juste avant la pause, Watford et Roberto Pereyra font le break à la suite d'un bon décalage de Troy Deeney (2-0, 42e). Les ouailles de Nigel Person pensent avoir fait le plus dur pour l'emporter à la maison, d'autant que l'entracte approche. Mais en quatre minutes de temps additionnel, Yeri Mina claque deux buts. À chaque fois grâce à un corner tiré par Gylfi Sigurðsson (45e+1, 45e+3). Malheureusement, plus rien ne semble vouloir rentrer malgré l'énergie dépensée par les deux équipes. À vingt minutes du terme, Fabian Delph se fait exclure après un second carton jaune. Même avec ça et un excellent Abdoulaye Doucouré, la pire attaque du Royaume n'arrive pas à capitaliser. Pire, sur un contre mené par Richarlison dans les dernières minutes, Theo Walcott marque son premier but de la saison et offre la quatrième victoire de Carlo Ancelotti cette saison (2-3, 90e). Banco.


West Ham 3-3 Brighton

Buts : Diop (30e), Snodgrass (45e+1, 57e) pour les Hammers// Ogbonna (47e), Groß (75e), Murray (79e) pour les Seagulls

Sans doute inspiré par sa longue discussion avec Pascal Boniface cette semaine, Issa Diop a eu la bonne idée de peser sur cette première mi-temps. D'abord en bloquant ce vieux briscard de Glenn Murray, puis en ouvrant le score à la suite d'un coup franc de Robert Snodgrass (1-0, 30e). L'Écossais va même se faire le plaisir de marquer à son tour juste avant la pause, histoire d'abattre quasi définitivement les Seagulls de Brighton. Problème, ces derniers se rebiffent dès le retour des vestiaires quand Angelo Ogbenna trompe son propre portier sur corner (47e). Sauf que Snodgrass, déjà buteur à trois reprises depuis le début de saison, remet ça encore à la suite d'un coup de pied de coin (3-1, 57e). Cette fois-ci, le sort de la rencontre semble être clos.


Reste que Brighton a des ressources, et va le démontrer en l'espace d'une demi-heure. Il suffit même de cinq petites minutes aux joueurs de Graham Potter pour revenir dans la partie, et s'offrir un finish des plus somptueux. D'abord grâce à la réduction du score de Pascal Groß (3-2, 79e), puis via l'égalisation de Murrai (3-3, 79e). Deux buts qui font le malheur des Hammers, toujours à la peine par rapport aux sommes investies depuis plusieurs années.


Bournemouth 2-1 Aston Villa

Buts : Billing (37e), Aké (44e) pour les Cherries // Samata (70e) pour les Villans
Expulsion : Lerma (56e) pour les Cherries


Newcastle 0-0 Norwich



Crystal Palace 0-1 Sheffield United

But : Gaita (59e, CSC)

  • Résultats et classement de Premier League

    Par Maxime Renaudet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    Hier à 19:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE Hier à 18:35 Romain Alessandrini signe en Chine 26
    Hier à 16:59 En troisième division allemande, des supporters montrent l'exemple face à un cas de racisme 12 Hier à 15:07 Inscris-toi à la 2e soirée quiz So Foot x Opta Jean 1 Hier à 14:52 Buffon se méfie de l'OL 50
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
    Hier à 11:48 Viens mater OL – Juve lors d’une projection So Foot de tous les exploits 1