Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 57 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // LOSC-FC Nantes (2-1)

Lille réussit son entrée contre Nantes

Le LOSC l'a emporté 2-1 à domicile avec un doublé de sa nouvelle recrue Victor Osimhen. Nantes a perdu Marcus Coco sur blessure.

Modififié

LOSC 2-1 FC Nantes

Buts : Osimhen (19e et 80e) pour le LOSC // Çelik (csc, 51e) pour le FC Nantes

Le nouveau maillot lillois va déjà très bien à Victor Osimhen. La saison dernière, le trio offensif lillois Bamba-Ikoné-Pépé faisait des ravages, mais il a fallu pallier le départ de Nicolas Pépé à Arsenal. Alors, le club nordiste a recruté Victor Osimhen à Charleroi. À peine arrivé au LOSC, le jeune attaquant nigérian (20 ans) est déjà buteur au stade Pierre Mauroy… et plutôt deux fois qu’une. Auteur d’un doublé, il a lancé la saison de Lille face au FC Nantes. Après avoir égalisé et poussé pour prendre l’avantage en seconde période, le FC Nantes a cédé face à l’équipe de Christophe Galtier et sa nouvelle triplette offensive Bamba-Ikoné-Osimhen, victoire 2-1 des Dogues.

Les croisés pour Coco ?

« Cela fait longtemps que Nantes, tel que je l'ai connu et aimé, est mort. » Ce sont les mots cinglants de Christian Gourcuff dans une interview à 20 minutes en 2010. Neuf ans plus tard, le jeu à la nantaise est toujours enterré six pieds sous terre, Vahid Halilhodžić vient de claquer la porte de la maison jaune, Raymond Domenech a failli lui succéder et finalement, Christian Gourcuff est devenu, à la surprise générale, le 16e entraîneur de l’ère Waldemar Kita au FC Nantes. Trois jours après son arrivée, Gourcuff est sur le banc, reste que c’est un ancien Lillois, l’intérimaire Patrick Collot, qui motive le groupe nantais rassemblé en cercle sur la pelouse lilloise avant la rencontre. Et ça commence très mal.

On joue depuis 12 minutes quand Marcus Coco, la principale recrue estivale des Nantais, plante son genou dans la pelouse dans un duel avec Domagoj Bradarić. Sortie sur civière et grosse inquiétude : l’ailier souffrirait peut-être d'une rupture des ligaments croisés, selon beIN Sports. Nouvelle grimace dans la foulée quand Andrei Girotto se tient le genou à son tour, mais le Brésilien peut reprendre le jeu. Pire, quelques minutes plus tard, Lille fait trembler les filets d’Alban Lafont, le nouveau gardien nantais. À la manière d’un quarterback de foot US, le défenseur José Fonte envoie depuis ses 25m une longue ouverture vers Osimhen qui s’emmène le cuir d’un contrôle poitrine, puis du genou, avant de conclure d’une frappe croisée (1-0, 19e). Le score aurait pu être plus lourd à la pause si les hommes de Christophe Galtier n’avaient pas gâché plusieurs grosses occasions.

Nantes a eu sa chance

Si le sort s'est acharné sur le FC Nantes en première période, il va faire une faveur aux Canaris à la reprise. Trouvé sur l'aile gauche, Coulibaly sert Touré au centre qui remise vers Girotto : la frappe du Brésilien n'est pas cadrée, mais elle est déviée par Çelik, et le latéral droit lillois prend son gardien à contre-pied (1-1, 51e). Boostés par l'égalisation, les Nantais poussent, mais le solide Mike Maignan s'interpose, d'abord sur une frappe de Charles Traoré et surtout devant Moutoussamy, seul dans la surface. Nantes a laissé passer sa chance et va se faire punir par un Osimhen opportuniste. Le Nigérian profite des errances de la doublette Pallois-Wagué pour envoyer un pétard au premier poteau de Lafont (2-1, 80e). Les Lillois manquent ensuite de faire le break, sans conséquences puisqu'ils entament donc cette nouvelle saison par une victoire à domicile prometteuse. Pour oublier « la BIP BIP » , cet été, le LOSC se met au BIO.



LOSC (4-2-3-1) : Maignan - Celik, Fonte, Djalo, Bradaric - André, Soumaré (Thiago Maia, 56e) - Ikoné (Mandava, 87e), Weah (Yazici, 68e), Bamba - Osimhen. Entraîneur : Christophe Galtier.

FC Nantes (4-3-3) : Lafont - Fábio, Pallois, Wagué, Traoré (Bamba, 87e) - Rongier, Girotto, Touré - Coco (Moutoussamy, 15e), Coulibaly, Lima. Entraîneur : Christian Gourcuff.


Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Paul-Georges Ntep débarque à Keyserispor 17 Hier à 17:05 Shaun Wright-Phillips raccroche les crampons 6
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible