Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Billet d'humeur

Les enfants d'Andrea Agnelli n'aiment pas le football

Le président de la Juventus souhaite « adapter le football aux habitudes des futurs supporters » . Problème : ces nouveaux consommateurs n'aiment pas le football.

Modififié
Andrea Agnelli tient à sa « refonte » des compétitions européennes. Le président de la Juventus et de l'Association européenne des clubs y tient même beaucoup. Et pour convaincre son monde, l'héritier a des arguments massues, qu'il a une nouvelle fois exposés le 27 janvier dernier, lors de l'e-think sport 2021 organisé par News Tank, un think tank français dont l'ambition est « d'aider les équipes de direction à décider en toute connaissance » . Et surtout, à beaucoup thinker. Pour convaincre le monde qu'une Superligue européenne va dans le fameux sens de l'histoire, Andrea Agnelli a décidé de le prendre par les sentiments. « Est-ce que nous voulons appréhender le futur avec un regard nostalgique ou progressiste ? a commencé par interroger le barbu. Il est de notre devoir que le football reste, dans les prochaines décennies, le sport le plus populaire au monde. (...) Nous avons une audience beaucoup plus segmentée que par le passé. La génération Z pourra payer dans moins de cinq ans. Mais est-ce que ce que nous leur offrons aujourd'hui correspond à ce qu'ils veulent ? a poursuivi l'homme visiblement féru de questions rhétoriques. Nous devons leur proposer des compétitions excitantes. » Puis, pour enfoncer le clou, le dirigeant a fait entrer ses enfants (la fameuse « génération Z » ) dans la danse. « J'ai cinq enfants d'âges différents et je regarde leurs comportements. Ils n'ont pas la patience de rester 90 minutes à regarder un match, on doit s'adapter aux habitudes des futurs supporters. » Traduction : les adolescents d'aujourd'hui s'intéressent uniquement aux grosses équipes, il faut donc mettre en place cette Superligue réunissant les clubs les plus puissants, qui proposera à chaque journée son lot de blockbusters remplis de stars. Parce que c'est ce que veulent les jeunes qui vont bientôt être en âge de payer pour regarder du football. Et comme en plus ils ne peuvent pas se concentrer pendant 2 fois 45 minutes, il va falloir réfléchir à de nouveaux modes de consommation.


Le constat est sans doute vrai. La multiplication des écrans et de l'offre fait que les nouvelles générations, et pas que, ont du mal à s'asseoir pendant 90 minutes sans consulter leur téléphone, et se laisser embarquer dans un débat sur Twitter, une story Instagram ou un match Tinder. Mais là où l'arrière-petit-fils de Giovanni Agnelli se plante, c'est lorsqu'il parle de fans de foot. Car aimer uniquement les stars du football, ou ne vouloir regarder que des résumés de matchs et des gifs des meilleurs skills, ce n'est pas aimer le football. Le football n'est pas uniquement fait de grosses équipes, et donc de stars. Aimer le football, c'est aussi savoir s'ennuyer pendant 85 minutes devant un festival d'actions laborieuses, pour enfin exulter grâce à un coup de billard au terme duquel le ballon franchira la ligne de buts. Aimer le foot, ce n'est pas qu'être fan de CR7, Messi ou Mbappé. C'est aussi aimer Andy Delort, Benjamin Bourigeaud ou Romain Perraud. Enfin, aimer le foot, c'est le comprendre. Comprendre comment une équipe ayant moins bien joué a pu l'emporter, ou de quelle manière une autre est parvenue à complètement étouffer son adversaire. Et pour cela, il faut faire l'effort de regarder les matchs en entier.


Pour toutes ces raisons, il nous faut annoncer avec regret à Andrea Agnelli que ses enfants, comme nombre d'ados, ont beau consommer beaucoup de football, sans doute jouer à FIFA, peut-être collectionner les maillots et autographes, ils n'aiment pas le football. Ils aiment les footballeurs. Et c'est super qu'ils soient passionnés. Mais est-ce une raison suffisante pour dénaturer ce qui reste encore le sport le plus populaire de la planète ?

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 20:46 NOUVEAU : 10€ offerts en EXCLU sans SORTIR LA CB pour parier chez NetBet !
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 10:43 Plus que quelques places pour la soirée So Foot "PSG-Leipzig" ! Hier à 10:00 « Je serais crucifié », les révélations d'un joueur homosexuel de Premier League 153