Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Bayern Munich

Les cinq hommes du titre du Bayern

31e Bundesliga pour le Bayern, qui entérine encore un peu plus son hégémonie nationale. Les Bavarois ont fait le job, comme à leur habitude. Pour rafler une neuvième couronne d'affilée, Hansi Flick s’est appuyé sur un noyau dur composé d’incontournables comme Lewandowski ou Alaba, mais aussi sur la surprise Musiala. Zoom sur les hommes forts de sa saison.

Modififié

David Alaba


« J’ai décidé de passer à autre chose au terme de cette saison, et de quitter le club. Cela n’a pas été une décision facile à prendre, je suis au Bayern depuis treize ans et je porte ce club dans mon cœur. » Ces mots sont signés David Alaba. Une page va donc se tourner, du côté de la Säbener Strasse. En attendant, malgré une ligne défensive plus friable qu’à l’accoutumée (quatrième de Bundesliga, avec 40 buts encaissés), l’Autrichien souverain et jamais blessé a démontré qu’il était en pleine forme (moyenne de 24 sprints toutes les 90 minutes, et 55% de duels gagnés). L’Holstein Kiel et le PSG ont plombés ses ambitions de triplé, mais le numéro 27 plie bagage avec le sentiment du devoir accompli en Bundesliga. Arrivé à seize ans et couvé des années durant par Ribéry, Alaba devrait rejoindre les Merengues. Dans sa besace ? 27 titres, une moyenne de deux par saison. De quoi faire pâlir Dimitri Payet.

La doublette Leon Goretzka-Joshua Kimmich


Exception, ici : ce n’est pas un, mais deux joueurs mis en avant. Car désormais, l’un ne va pas sans l’autre. Ce double pivot, poumon de l’entrejeu bavarois, n’a pas d’équivalent en Europe en matière de complémentarité. Goretzka, jadis chétif, s’est complètement transformé : « Physiquement, il a un impact crucial sur le terrain » , selon Flick. Le milieu a élargi sa palette, et est performant dans tous les compartiments du jeu. Pour son compère, les superlatifs manquent : à 26 ans, Kimmich rayonne partout sur le rectangle vert. Le duo, associé dans la campagne de dons WeKickCorona, totalise huit buts et dix-sept passes décisives. Costaud. Blessé au ménisque cet hiver, Kimmich est revenu plus fort que jamais et c’est en partie grâce à Goretzka. La Bundesliga s’en est rendu compte.

Jamal Musiala


Oui, Müller a signé un énième exercice de haute volée avec son lot de passes décisives hallucinantes (dix-sept). Oui, il est toujours là pour haranguer ses partenaires ou rouspéter envers les arbitres et offrir des célébrations spontanées. Mais il fallait du changement. Alors, le choix se porte sur un petit gars né en 2003. Au milieu de cet effectif pléthorique, l’Allemand de dix-huit ans a fait son trou. Profitant d’abord de bouts de match pour se montrer, Musiala a finalement saisi sa chance. Aligné tantôt sur l’aile gauche, tantôt en relayeur, il est devenu peu à peu une sérieuse option pour Flick au moment de choisir son onze. En décembre dernier, son but lors du Top Spiel contre Leipzig (3-3) l’a définitivement fait entrer dans une autre dimension. Avec six buts et une bluffante maturité, le voilà désormais international avec deux capes obtenues au printemps. Le tout, en 26 matchs de Bundesliga. Le Bayern tient son nouveau joyau.

Robert Lewandowski


Gerd Müller ne s’y attendait sans doute pas, mais voilà qu’un Polonais vient contester sa couronne. Oui, Lewandowski est de cette trempe. De ceux qui ne vous laissent jamais tranquille. Les défenseurs de Bundesliga le savent mieux que quiconque. Désormais, Lewandowski est à une seule unité du record du Bomber et ses 40 buts en 1972. Avec, encore, deux matchs à disputer. Parviendra-t-il à remplir sa mission ? Hormis celle de Leipzig, toutes les arrière-gardes ont succombé au grand Robert. Blessé un mois récemment et pas au meilleur des moments, le Bavarois a subi un léger contretemps. Choupo-Moting a repris le flambeau dignement, mais l’absence du Polonais s’est immédiatement fait ressentir. Une fois encore, ses statistiques donnent le tournis. Un but toutes les 61 minutes, six passes décisives, un quadruplé, quatre triplés, cinq doublés... Du fait de la Covid, le Ballon d’or 2020 n’a pas été décerné. Mais l’attaquant postule plus que jamais pour le prochain. Rendez-vous en décembre !

Hansi Flick


18 septembre 2020. 90 minutes suffisent pour comprendre que Papa Flick n'est pas rassasié. En ouverture du championnat, le Bayern étrille Schalke 8-0. Signal envoyé. Après une saison historique, il fallait retourner au charbon. Alors, le technicien s’est montré fédérateur. Lucas Hernandez le confirme : « C’est un coach qui est dans l’empathie, qui a la faculté de mobiliser tout son vestiaire. Il accorde beaucoup d’importance à la communication, et ne laisse rien au hasard. » Résultat : malgré une défense sur courant alternatif, le Bayern a roulé sur ses concurrents. Seules quatre défaites viennent ternir le bilan de l’ogre bavarois. Avec sept titres, une moyenne de 2,54 points par match et 82% de victoires, le bilan du technicien de 56 ans fait peur. Néanmoins, les querelles répétées avec Hasan Salihamidžić, le directeur sportif du club, ont eu raison de lui. Ces nombreux désaccords ont poussé Flick à ne pas poursuivre l’aventure bavaroise, lui qui a annoncé son départ le 17 avril. Le voilà vraisemblablement en route pour prendre les rênes de la Nationalmannschaft après l’Euro. Retour au bercail, pour celui qui a été l’adjoint de Joachim Löw de 2006 à 2014.

Par Matteo Amghar
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
il y a 3 heures Suivez Paul Taylor et Paul Le Hool aux commentaires d'Angleterre - Écosse vendredi 20h30 sur notre Twitch ! 2
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 10 heures Vincent Labrune : « Il faudrait être fou pour refuser Amazon » 82 il y a 11 heures (Podcast) L'Angleterre a-t-elle été victime d'un vampire ? PUTACLIC! Arsène Wenger retrouve un club 18 il y a 16 heures Suivez France - Hongrie avec nous, Adrien Cachot et Jérôme Niel samedi 15h sur notre Twitch ! Hier à 23:11 Pierre Ménès poussé vers la sortie par Canal+ 186