Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Real-Atlético (2-0)

Le Real fait tomber l'Atlético

Grâce notamment à deux buts (un dans chaque mi-temps) signés Casemiro et Oblak contre son camp, le Real Madrid a complètement maîtrisé l'Atlético de Madrid. Qui concède sa première faite de la saison en Liga, et qui voit son adversaire du soir revenir à trois points (avec un match en plus).

Modififié

Real Madrid 2-0 Atlético de Madrid

Buts : Casemiro (15e) et Oblak CSC (61e)

Il fallait bien que ça arrive. Ou alors, l'exploit aurait tenu du miracle. Comme prévu, l'Atlético de Madrid ne terminera pas sa saison de Liga invaincu. Il aura tenu jusqu'à la treizième journée, lors de laquelle il a également encaissé deux buts dans la même rencontre pour la première fois de l'exercice. Mais ce qui est cruel, c'est de chuter face à son plus grand rival : le Real. Qui, lui, a parfaitement maîtrisé son rendez-vous avec une réalisation inscrite dans chaque mi-temps et qui en profite pour revenir à trois points des Matelassiers (avec un match de moins à disputer, cependant). En crise, l'équipe de Zinédine Zidane ? Suffit d'écrire ce mot sur un journal et de lui redonner Sergio Ramos pour qu'elle se reprenne.

Benzema ? Non, Casemiro !


Et boom, le poteau ! S'il fallait amorcer le derby de manière violente, Benzema pouvait difficilement mieux faire. Malheureusement pour le Français, devenu au passage l'étranger le plus capé de l'histoire de son club, les doigts d'Oblak dévient sa frappe sur le montant. Un signe que le Real domine ce début de match ? Oui, mille fois oui. Car comme à son habitude, et même si c'est moins vrai cette saison, l'Atlético attend son adversaire et accepte de souffrir. Sauf que cette fois, la défense ne tient pas : au quart d'heure de jeu seulement, Casemiro ouvre le score d'un coup de casque sur corner.


Avec cette troisième réalisation encaissée en Liga, les Colchoneros entament mal ce choc. Pire : ils ne parviennent pas à toucher le cuir, monopolisé par les Merengues. Or, pas de ballon = pas de tir = pas d'égalisation. À l'aise à domicile, le champion d'Espagne s'amuse d'ailleurs à faire circuler la balle sans trop accélérer. Juste ce qu'il faut pour ne laisser aucune opportunité à l'ennemi, et pour l'effrayer quand il s'approche de sa surface de réparation.

Le malheur d'Oblak, malchanceux, mais logique


Bien conscient que sa formation ne tourne pas rond, Simeone passe à l'action. Pour la seconde période, il laisse trois joueurs aux vestiaires (Felipe, Herrera et Carrasco) pour en lancer trois autres (Lemar, Correa et Lodi). Coaching presque gagnant : sur une action créée par Llorente, Lemar n'est pas loin de remettre les compteurs à zéro. Mais puisque tout cela ne suffit pas, l'entraîneur cherche une autre bascule avec l'entrée de Saúl à la place de Félix. Raté.


Raté, car c'est à ce moment-là que le Real signe le break et la fin officieuse de la partie. Sereine comme Zidane, la Maison-Blanche provoque en effet le contre-son-camp d'Oblak. Lequel, malheureux, voit la tentative de Carvajal cogner le poteau puis son dos... pour terminer sa course dans les filets. 2-0, la soirée est terminée. L'Atlético connaît son premier revers en championnat après avoir testé Courtois à partir de la 80e minute, et le Real sort de la crise. S'il y en avait une.



Real Madrid (4-3-3) : Courtois - Carvajal (Rodrygo, 79e), Varane, Ramos, Mendy - Modrić (Valverde, 87e), Casemiro, Kroos - Vázquez, Benzema, Vinícius (Asensio, 78e). Entraîneur : Zidane.

Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak - Savić, Felipe (Lodi, 46e), Hermoso, Trippier - Herrera (Correa, 46e), Koke, Llorente, Carrasco (Lemar, 46e) - Llorente - Suárez (Kondogbia, 72e), Félix (Saúl, 59e). Entraîneur : Simeone.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié






    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 3 heures Joey Barton dans la tourmente après ses propos sur l'Holocauste 74 il y a 4 heures LOTO du mercredi 27 octobre 2021 : 14 millions d'€ à gagner !
    il y a 3 heures L'avocat de Maradona assure que sa mort est due à un mauvais traitement médical 16
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 16:18 En Jupiler Pro League, un gardien visé par des jets de briquets 39