Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts

Le PSG à l'épreuve du feu de l'Atalanta

Alors qu'il aurait pu basculer dans la partie de tableau des gros costauds, le PSG a finalement hérité de l'Atalanta en quarts de finale de la Ligue des champions. En cas de succès, les Parisiens affronteront ensuite le vainqueur du match Leipzig-Atlético. Jouable ? Méfiance, quand même.

Modififié
On avait quitté ces types assis en tailleur, en position de yogi, puis torse nu devant un Parc en fusion au terme d’un match qui n’était pas normal, mais qui était un vrai match. Au soir du 11 mars dernier, nuit où le PSG a arraché sa première qualification pour un quart de finale de Ligue des champions depuis 2016 face à un Borussia Dortmund pourtant vainqueur à l’aller, on avait aussi vu Neymar se mettre à pleurer et Thilo Kehrer annoncer de grandes choses à venir : « Pour nous, ce n'est pas la fin. C'est le début. » La suite ? Quatre mois de silence qui ont vu le PSG perdre le meilleur buteur de son histoire – Edinson Cavani –, Thomas Meunier partir à Dortmund, Tanguy Kouassi signer au Bayern, Eric Maxim Choupo-Moting être intégré en express à la liste des inscrits pour la C1 et Thiago Silva filer puis être prolongé de deux mois pour finir la saison. « Des choses bizarres » selon l’entraîneur parisien, Thomas Tuchel, mais des choses avec lesquelles le PSG doit composer à l’heure de s’attaquer à un « Final 8 » aussi inédit que difficile à appréhender puisqu'on parle ici d’une C1 qui fera date : des tours joués sur une rencontre sèche, des matchs disputés à huis clos, un tirage complet du tableau final réalisé alors que les huitièmes de finale ne sont toujours pas terminés... Peu importe, la Ligue des champions reste la Ligue des champions et elle reste l’obsession suprême de ces gars-là. Tuchel a-t-il les pétoches ? Voilà ce qu’il disait au moment d’effectuer sa rentrée, fin juin : « Aujourd’hui, nous ne serions pas capables de jouer en Ligue des champions. On doit être très attentif lors des quatre prochaines semaines et demie. Aucune équipe n'a jamais fait ça. On doit essayer de trouver des solutions. C'est notre job (...), mais nous sommes capables de gagner cette compétition. C’est un tournoi. Je suis convaincu qu’on sera très forts. » Il le faudra, puisque le PSG devra marcher sur des braises lors de son quart de finale : celles entretenues par l’Atalanta, l’une des équipes les plus excitantes du continent, 85 buts marqués en 31 journées de Serie A. Un monstre offensif, donc.

Éteindre la folie


Qu’on se le dise tout de suite : jeudi, le PSG a hérité du tirage le plus « clément » – merci Paulo Sousa – et aurait pu basculer dans la partie de tableau des titans avec City, le Real, le Bayern, Chelsea, le Barça, la Juventus (et donc l’OL) et le Napoli... L’autre avantage, c’est que les Parisiens connaissent déjà leur adversaire, ce qui va permettre à Thomas Tuchel de préparer tranquillement son gueuleton. Le désavantage, c’est que l’Allemand et ses hommes s’apprêtent à affronter une équipe imprévisible, capable de faire péter tous les verrous, mais qui a aussi connu ses trous d’air comme à City (5-1, après avoir mené 0-1) ou à Zagreb mi-septembre (4-0). Aujourd’hui, l’Atalanta est néanmoins sur une série de onze victoires consécutives toutes compétitions confondues et n’a plus perdu depuis janvier. Surtout, Tuchel se pointera à ce rendez-vous avec un effectif dont on ne peut connaître encore la santé physique – le PSG aura alors trois matchs amicaux et deux finales de Coupes nationales dans les pattes –, alors que la Dea aura été jusqu’au bout de son championnat, qui se terminera le 2 août. Autre certitude pour les Parisiens : ils retrouveront, en demi-finale, le vainqueur du quart de finale entre Leipzig et l’Atlético, ce qui semble être, là aussi, une affaire abordable. Avant ça, il faudra éteindre la folie d'un quart que l’on imagine à 19 buts, 278 occasions et 57 rebondissements. La séance de yoga est bien terminée.




Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom

Hier à 18:11 Le Community Shield féminin de retour douze ans plus tard 2
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 16:11 Mediapro dévoile ses formules d’abonnement pour Téléfoot 30
Hier à 09:42 Asie : Les matchs de qualification à la Coupe du Monde 2022 reportés 2 Hier à 08:04 Portland défait Orlando et remporte le tournoi « MLS is back » 1