Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Le patron de Cesena contre les ultras

Ça chauffe à Cesena. Le plus petit budget de la Serie A a bien failli réussir un gros coup hier, en allant s'imposer à Parme. Mais les locaux ont réussi à égaliser dans les arrêts de jeu (2-2).



Avec ce nul, Cesena reste dans la zone de relégation, ce qui ne plait vraisemblablement pas aux ultras du club, qui avaient menacé, avant la rencontre, de « tout casser » si l'équipe perdait à nouveau. Ce comportement a rendu fou de rage le patron du club, Igor Campedelli, qui a convoqué une conférence de presse exceptionnelle pour passer son coup de gueule. «  Si les limites de l'incivilité sont à nouveau dépassées, j'arrête tout. A la fin de la saison, que l'on soit en Serie A ou en B, je vends tous les meilleurs joueurs, je n'inscris pas l'équipe et je donne les clefs à la mairie. L'équipe recommencera à partir des joueurs amateurs » a-t-il déclaré.



Pendant le week-end, les menaces avaient en effet continué, les tifosi lançant même un pétard sur la vitrine de la boutique officielle du club. « J'ai pris l'équipe lorsqu'elle était à zéro, et je serai prêt à la ramener à zéro si ces incivilités demeurent » a-t-il ajouté, pas farouche.



Suffisant pour dissuader des mecs qui sont déjà en train de concocter des bombes agricoles pour la prochaine rencontre ?



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 6 heures Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 115
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 54
À lire ensuite
Le Saux parle de Chelsea