Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. // Hongrie -Nemzeti Bajnokság I
  2. // MTK Budapest-Budapest Honvéd (1-4)

Le match que vous n’avez pas regardé : MTK Budapest-Budapest Honvéd

Un match avec des enjeux diamétralement opposés, des visiteurs à domicile, une pluie de cartons jaunes, un casse-croûte pas banal, un penalty raté, un canard géant, une relégation, une deuxième chance et un doublé de David N’Gog. Tout ça, c’est le petit derby de Budapest entre le MTK et Hondvéd et c’est le match que vous n’avez pas regardé.

Modififié

MTK Budapest 1-4 Budapest Honvéd

Buts : Lencse (22e) pour le MTK // Holender (20e), Kamber (53e), N’Gog (75e, 90e+2) pour Hondvéd

Alors que Budapest se remet tout juste de la finale de la Ligue des champions féminine à laquelle plus de 20 000 personnes ont assisté, le football hongrois reprend ses droits dès le lendemain pour la dernière journée de championnat. Aux deux extrémités du classement, plus rien n’est à jouer. En haut, Ferencváros a déjà validé le trentième titre de son histoire, tandis qu’en bas, le Szombathelyi Haladás est déjà condamné au purgatoire la saison prochaine. Mais juste au-dessus, le MTK Budapest a la pression. Le club juif de la capitale, qui n’a plus gagné depuis le 30 mars dernier et reste sur une série de six défaites consécutives, doit impérativement l’emporter pour espérer se maintenir dans l’élite et éviter de redescendre, un an seulement après avoir été promu. L’ennui, c’est que les hommes de Tamás Lucsánszky n’ont pas vraiment leur destin en main, puisqu'ils doivent également compter sur une défaite du Diósgyőri VTK face à Újpest dans le même temps.


Cette dernière journée de championnat s’apparente donc à une mission périlleuse pour le MTK, puisque son adversaire du jour n’est autre qu’un de ses voisins de la rive droite du Danube : Budapest Honvéd. Et les partenaires de l'ancien Parisien David N’Gog, arrivé au club en début de saison, ont aussi un coup à jouer : l’Europe ! Mais pour cela il faut aussi impérativement gagner et espérer un faux pas de Debrecen, avec qui Honvéd est au coude-à-coude. Cet après-midi, un seul mot d’ordre : malheur au vaincu.

La bière trois fois plus chère que l’entrée

Loin de la rivalité qui oppose Ferencvaroś et Úpest, on remarque des fans du MTK et du Honvéd qui convergent ensemble dans le tram qui les mène jusqu'au stade Nándor Hidegkuti, nommé d'après la légende du club, membre de l'équipe de Hongrie qui terrifia le monde entier dans les années 1950. Sur le parvis de l'enceinte qui porte le nom d'une légende du club bleu et blanc, les visiteurs sont venus en masse, réunis sous la bannière de la Puskás Army. Le major galopant est en effet le symbole du Honvéd, dont le stade se trouve dans une rue qui porte son nom. Une fois passées les échoppes vendant des graines de tournesol dont les fans se délectent, on apprend que le MTK a mis en place un fameux coup marketing pour appâter le chaland : le ticket ne coûte en effet que 250 forints, soit 75 centimes d'euros ! À titre de comparaison, la pinte de bière à l'intérieur coûte trois fois plus cher.


Tout a été prévu pour passer un bon après-midi et le parcage est plein à craquer. Sur les 3882 spectateurs présents dans les deux tribunes que compte le stade depuis sa rénovation il y a deux ans, un bon tiers s'affiche en rouge et noir et donne de la voix dès l'échauffement. À l'opposé de la latérale, le petit kop du MTK, rassemblé derrière une bâche sur laquelle s'affiche un canard menaçant - en référence à l'animal-totem du club - tente de répondre timidement. Mais la résistance sera de courte durée. Filip Holender, 24 ans et 185 matchs avec Honvéd, tient à offrir un dernier cadeau à ses supporters avant son départ pour Lugano programmé pour cet été. Profitant d’une erreur défensive, l’ailier serbo-magyar se présente seul devant László Horváth et lui décoche une frappe à bout portant qui ouvre le score au bout de vingt minutes. Coup dur pour le MTK, mais coup dur aussi pour le parcage : à peine ce dernier a-t-il le temps de dire ouf que László Lencse égalise, une minute plus tard. Statu quo à la mi-temps, voilà encore le fameux nul qui n’arrange personne.


Graines, saindoux et paprika

À la mi-temps, la buvette propose des hot-dogs et du popcorn, mais le public ne se laisse pas berner par cette grossière tentative d’américanisation, préférant continuer d’enquiller des graines de tournesol et, pour les plus gourmands, une grosse tartine de saindoux, généreusement garnie de paprika et d’oignons rouges. Et s’il faut avoir l’estomac solide pour ce casse-croûte qui sort de l’ordinaire, la deuxième mi-temps requiert d’avoir le cœur bien accroché. Deux minutes après la reprise, József Kanta commet une faute sur Gergő Nagy et écope d’un deuxième jaune, l’une des huit biscottes sorties par M. Andó-Szabó contre le MTK, dont les joueurs commencent à partir en vrille. Et cela ne leur réussit pas : Đorđe Kamber redonne l’avantage à Hondvéd et László Lencse manque le penalty qui aurait pu permettre aux siens de recoller au score.


Alors que les espoirs de maintien fondent comme neige au soleil, un homme va se charger de les enterrer une bonne fois pour toute : David N’Gog. Entré en jeu à la place de Danilo pour les vingt dernières minutes, le Français remplit parfaitement le rôle de supersub que lui a confié son entraîneur Attila Supka. Après avoir fait le break, il s’offre un dernier kif en plantant le but du 1-4 d’une belle frappe croisée à l’entrée de la surface dans le temps additionnel. De quoi dégoûter un peu plus le kop du MTK, déjà remonté en haut de son bloc pour se protéger de la pluie qui s’est abattue sur le terrain. Seule la mascotte, un énorme canard, est restée à son poste, mais ne peut que constater les vendanges effectuées par les joueurs qu’elle est censée encourager.



Au coup de sifflet final, les locaux quittent le stade presque dans l’indifférence générale, comme s’ils se savaient condamnés d’avance. En revanche, le parcage continue d’enflammer la tribune et de communier avec ses joueurs, malgré la nouvelle qui vient de leur parvenir : la large victoire de Debrecen les prive du dernier ticket européen. Qu’à cela ne tienne : il leur reste une finale de coupe de Hongrie à jouer contre MOL Vidi la semaine prochaine pour se rattraper.



MTK Budapest (4-1-4-1) : Horváth - Katona, Balogh, Gengeliczki, Lencse (Gera, 71e) - Kanta - Vass (Torghelle, 76e), Vogyicska, Pintér, Bognár (Banahene, 61e) - Diallo. Entraîneur : Tamas Lucsanszky.

Budapest Honvéd (3-5-2) : Gróf - Kálnoki-Kis, Kamber, Lovric - Kukoc, Ben-Hatira (Heffler, 46e), Nagy, Gazdag, Mezghrani (Banó-Szabó, 77e) - Holender, Danilo (N’Gog, 66e). Entraîneur : Attila Supka.


Par Julien Duez, au Hidegkuti Nándor Stadion Photos : JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 minutes L’UNFP dévoile sa liste de joueurs retenus pour la préparation estivale il y a 30 minutes Des slogans pro-IVG font annuler le premier match de l’équipe féminine du Vatican 5
il y a 1 heure La FIFA met sous tutelle la CAF 23
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 17:00 Un coup franc de soixante mètres en Malaisie 8
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end