Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // Juventus-Villarreal (0-3)

La momie de Turin

Humiliée sur ses terres par Villarreal ce mercredi (0-3), la Juve reste sur trois échecs consécutifs en huitièmes de finale de C1. Une compétition où son style et son approche du jeu semblent plus que jamais dépassés.

Modififié
C'est l'histoire d'une équipe qui sent la poussière. D'un entraîneur qui traîne depuis trop longtemps sur l'étagère. Et de la naïveté d'une direction qui a pensé qu'acheter un joueur au mercato d'hiver permettrait de passer un grand coup de plumeau sur l'ensemble. Bien tenté, mais raté. Séchée par Villarreal à Turin ce mercredi (0-3, 1-1 à l'aller), la Vieille Dame semble décidément plus tenir du macchabée européen que de la grande marquise continentale.

Rabiot et puis c'est tout


Sortis consécutivement de la C1 par Lyon, Porto et donc Villarreal en huitièmes de finale ces trois dernières saisons, les Bianconeri n'ont fait que confirmer les insuffisances qu'on leur avait déjà constatées les années précédentes. Face au Sous-Marin jaune, on les aura vus titiller quelques espoirs à l'issue d'un premier acte plutôt enlevé. Avant de sombrer complètement ensuite, en délivrant une partition offensive soudainement atone. Puis en s'effondrant derrière, après que Moreno a ouvert le score sur penalty, à la suite d'une faute de Rugani. Le match s'était en réalité joué bien avant, alors que les Juventini assumaient le contrôle du cuir, mais étaient incapables de se procurer la moindre occasion digne de ce nom. La faute à un milieu de terrain trouillard, statufié par l'enjeu, et où seul Adrien Rabiot aura su apporter un semblant d'impact et de verticalité. Mais le Français ne pouvait pas compenser à lui seul l'absence complète d'initiative d'Arthur ou les maladresses techniques de Locatelli, si loin du joueur entreprenant et percutant qu'il fut à Sassuolo. Surtout, la Juve ne pouvait pas se soustraire à la logique implacable d'une compétition qui a déjà sanctionné par le passé son style de jeu, décidément rétrograde et improductif au plus haut niveau européen.

Max All-Aigri


Massimiliano Allegri en est évidemment l'architecte, appuyé par sa direction. En choisissant de repactiser avec son ex Mister cette saison, la Vieille Dame savait à quoi s'attendre. Elle n'allait évidemment pas révolutionner son style, pour opter pour le football moderne et résolument offensif qui a fait le succès de l'Atalanta, Sassuolo et même de la Nazionale ces dernières années. Un bloc bas et organisé, un milieu béton, de grosses individualités devant - comme en atteste le recrutement de Vlahović lors du dernier mercato : Allegri a fait dans l'ultra classique. La méthode a fait ses preuves en Serie A, où la Juve, quatrième, est revenue à quatre petites unités du Napoli, actuel second du championnat. Mais elle semble complètement inefficace en C1, où Allegri reste donc sur deux défaites en quarts de finale en 2018 et 2019 avec la formation bianconera, suivies par ce revers en huitièmes cette saison. Un nouvelle déception qui atteste de son approche collective dépassée, pour ne pas dire franchement ringarde. La Juventus, humiliée par l'échec du projet de la Superligue la saison dernière - une réforme dont son président s'était fait le premier défenseur -, n'en finit donc pas de rétrécir au plus haut niveau européen. Il va falloir réagir, et vite, pour que la Vieille Dame - qui n'a plus remporté la C1 depuis 1996 - ne finisse pas en antiquité d'un football continental qu'elle ne sait plus dominer.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 22:03 Programme des quarts de finale de la Coupe du monde Hier à 22:00 Résultats des huitièmes de finale de la Coupe du monde
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 13:03 Jérémie Janot ne croit pas vraiment au réchauffement climatique 230