Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Schalke/Inter

La force du sous-estimé

Après l'éclatante victoire 5-2 à San Siro, la mission de la troupe de Gelsenkirchen est simple: ne pas s'incliner 4-0. Pourtant, beaucoup de gens se disent que l'Inter est capable d'inverser la tendance. A croire que Schalke est une équipe composée d'amateurs...

Quel est le point commun entre Tottenham et l'Inter Milan? Ces deux équipes doivent mettre quatre buts ou plus lors des quarts de finale retour pour espérer être là au prochain tour. Si pour les Anglais (face au Real Madrid), la tâche semble quasi impossible, beaucoup de monde veut croire à une victoire 4-0 des Italiens, sur la pelouse de la Veltins Arena qui plus est. Pourquoi? Parce qu'une fois de plus, malgré son match tonitruant à l'aller, Schalke 04 est sous-estimé. Une fois de plus, bien que l'Allemand renvoie souvent à une image de rigueur, de discipline, on ne pense pas que Schalke soit capable de tenir un score de 5-2 acquis à l'aller à l'extérieur...Pourquoi tant de haine?

A vrai dire, à Gelsenkirchen, on s'en fout. Les supporters allemands rigolent encore du match aller. Schalke 04 est une petite équipe? Danke schön, Inter Mailand! Sans cela, Raul et compagnie ne se seraient jamais imposés aussi largement. Malgré le score, les Italiens y croient quand même? Bah tant mieux pour eux, ils vont se livrer, attaquer à fond, et ils ont les joueurs pour. Mais à Gelsenkirchen, on a aussi des arguments à faire valoir, comme le dit Marc, abonné au stade depuis 1991: «  Ils ne nous ont pas pris au sérieux au match aller, ça a tourné en notre faveur. Maintenant, ils peuvent essayer de nous claquer quatre buts, ils n'y arriveront pas. Déjà, au match aller, sur le plan physique, ils n'ont même pas tenu soixante minutes contre nous. En outre, il ne faut pas oublier qu'on a Manuel Neuer aux cages; pour lui en mettre quatre, ils leur faudrait trois heures de temps, aux joueurs de l'Inter » .

Malheureusement pour les Intéristes, ils disposent de moitié moins. Et puis, il ne faut pas croire que Schalke va se contenter de rester derrière, à attendre les salves d'Eto'o, Sneijder et autres Cambiasso. Avec Ralf Rangnick aux commandes, c'est la promesse d'un football porté vers l'avant: « Nos joueurs vont avant tout jouer pour gagner. Ils vont jouer sur les faiblesses de l'adversaire. Ils vont surtout jouer offensif, car ils ne peuvent se permettre de jouer défensif » , estime Bodo Menze, directeur des relations internationales de Schalke 04. Il est vrai que, défensivement, Schalke n'offre pas beaucoup de garanties; l'expérimenté Christoph Metzelder sur le banc, la jeune charnière centrale Matip-Höwedes peut être vue comme le talon d'Achille de l'équipe. Mais il se trouve, que, depuis quelques semaines, la défense s'est stabilisée. Si l'Inter comptait jouer sur cette faiblesse, elle peut toujours essayer, mais derrière, il reste Manuel Neuer: «  Les joueurs de l'Inter ont beaucoup de qualité devant; mais avec Neuer, on a suffisamment de qualité derrière pour les déranger. A l'heure actuelle, il n'y a que le FC Barcelone qui peut lui en coller quatre » , selon Marc.

Beaucoup de sérénité chez les supporters de Schalke, donc. Si certains caressent déjà le rêve d'une demi-finale contre Manchster United, beaucoup savent à Gelsenkirchen que rien n'est joué. Et selon Bodo Menze, les joueurs en sont les premiers informés: «  Le premier match nous a offert un résultat relativement bon. Mais il faut « oublier » le match aller. Il s'agit d'un nouveau match maintenant » . 90 minutes donc pour ne pas transformer le triomphe historique de la semaine dernière en blague légendaire. Côté Schalke, c'est la même équipe que la semaine dernière qui devrait être alignée. Seul Jefferson Farfan, suspendu, manquera à l'appel. Il sera remplacé par le jeune prodige Julian Draxler (17 ans). Mais le Péruvien ne s'inquiète pas: «  Même si je ne suis pas là, Schalke n'aura pas de problème » .Pas de quoi s'inquiéter, a priori, mais il faudra faire attention tout de même à ce que 04 ne reste qu'une référence à l'année de naissance du club...


Karl-Heinz Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23

Le Kiosque SO PRESS