Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Juventus

La folle histoire de Dionisio Farid, 19 ans, faux joueur de la Juventus

À 19 ans, le Mexicain Dionisio Farid Fernandes s'est fait passer pour un joueur de la Juve U20. Problème : personne ne l'a jamais vu à Turin. Récit d'une histoire de laquelle Photoshop est le héros.

Modififié
Greg Akcelrod, Steve Dassidot, Borisio Ferrara, Ali Dia et Alessandro Zarelli n'ont qu'à bien se tenir. Les plus beaux imposteurs de l'histoire du football vont devoir ouvrir les portes de leur clan à un nouveau venu. Un petit Mexicain de 19 ans, qui répond au nom de Dionisio Farid Fernandes. Ces derniers jours, ce footballeur en devenir a connu un pic de popularité incroyable. Et pour cause : il a fait croire à tout le monde, grâce à quelques montages Photoshop bien sentis, qu'il avait signé chez les jeunes de la Juventus. Photos à l'appui, il a même affirmé qu'il avait disputé des matchs de Youth League (la Ligue des champions des jeunes) avec la Juve. Les médias mexicains sont tombés dans le panneau, l'un d'eux allant même jusqu'à affirmer que Dionisio Farid Fernandes allait bientôt « faire ses débuts en Ligue des champions  » .


Montages et vraies interviews


Comme souvent dans ce genre de canular, tout part d'une bonne maîtrise informatique et une fine utilisation des réseaux sociaux. Joueur de footballeur amateur (quoique, même ça reste à prouver), Dionisio Farid est allé récupérer des photos sur le compte Instagram de certains joueurs de la Juventus U20. Visiblement proche physiquement du jeune défenseur portugais João Serrao, il a posé sa tronche sur le corps de Serrao sur plusieurs clichés. Et le voilà donc sur des images qui semblent officielles, ici en train de signer un autographe à un enfant, maillot jaune d'entraînement de la Juve sur les épaules, là en train de fêter une victoire avec ses coéquipiers. Dans un deuxième temps, Fernandes a publié ces clichés sur son propre compte Instagram. Effet boule de neige : les médias locaux ont repris l'information sans aller la vérifier, et le joueur-imposteur s'est retrouvé en quelques jours avec 16 000 abonnés.



Contacté par plusieurs journaux mexicains, mais aussi argentins, Dionisio Farid ne s'est pas démonté. Il a répondu aux interviews des journalistes, avec une histoire bien ficelée. Il affirme, entre autres, qu'avant d'être repéré par les scouts de la Juve, il aurait joué dans deux équipes de jeunes au Mexique : les Fuerzas Básicas del Club Lobos et les Pumas. Et qu'il aurait marqué dix buts avec les jeunes Bianconeri, dont trois en Youth League. Des allégations évidemment alimentées par des photos de lui sur son profil Instagram, le bonhomme n'hésitant pas à répondre sereinement aux commentaires de ses nouveaux followers. Sur ses storys Instagram, il alimente le buzz en filmant des fans venant (véritablement) lui demander des autographes.


Démasqué !


Malheureusement pour Dionisio Farid Fernandes, la supercherie a été découverte. En effet, les médias italiens, intrigués, se sont emparés de l'affaire et ont contacté la Juventus. Qui a évidemment confirmé qu'aucun joueur mexicain de 19 ans n'avait jamais signé au club. Et qui a retrouvé l'une des photos originales photoshopée par notre imposteur : il s'agissait d'un match entre la Juventus U20 et l'Olympiakos U20 datant de septembre 2017, et les joueurs manipulés étaient bien João Serrao, mais aussi Alessandro Di Pardo. Ce qui débouche sur la conclusion suivante : si Dionisio Farid Fernandes est bien un crack sur Photosphop, il l'est beaucoup moins en story-telling. Il n'a, d'ailleurs, jamais posé les pieds en Italie. Démasqué, le faux joueur de 19 ans a supprimé son profil Instagram et a totalement disparu des radars. Injoignable par téléphone, il s'est évaporé aussi vite qu'il était apparu. Histoire de se faire oublier pour préparer en toute tranquillité une nouvelle imposture ?



Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE