Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // OM-Amiens (2-2)

L'OM rattrapé par Amiens

Malgré deux buts d'avance jusqu'à la 84e minute, l'Olympique de Marseille s'est sabordé en laissant Amiens égaliser à la dernière seconde alors qu'il aurait dû s'imposer sans difficulté particulière. Les Phocéens manquent l'occasion de renforcer leur deuxième place au classement, tandis que les Picards accrochent un point inespéré malgré un seizième match sans gagner.

Modififié

Marseille 2-2 Amiens

Buts : Sanson (45e+1) et Payet (56e) pour Marseille // Guirassy (84e, sp) et Ghoddos (95e) pour Amiens

Il était là, sur le banc des remplaçants, sûrement aussi ravi que soulagé de revoir une pelouse d'aussi près. Après des mois de repos et de boulot à soigner sa blessure, Florian Thauvin a réalisé son come-back en remplaçant Dimitri Payet à la 80e minute. Et il n'en a pas cru ses yeux. Alors que son Olympique de Marseille menait de deux pions, il a observé en acteur impuissant au retour d'Amiens en l'espace de... moins de dix minutes. 2-0 à la 84e, 2-2 à la fin du match avec une égalisation à la dernière seconde. Non, ce n'est pas une blague.


À l'occasion du premier match de la 28e journée de Ligue 1, l'OM s'est ainsi sabordé alors qu'il aurait dû gagner sans vraiment connaître de problème particulier avec des réalisations marquées peu avant et peu après la pause. Mais voilà : un dernier petit quart d'heure stressant et une inexplicable baisse de régime ont coûté deux points à la bande de Payet, qui en compte provisoirement neuf d'avance sur le Stade rennais. La bonne affaire relative et inespérée est donc pour les valeureux Picards, qui enchaînent tout de même une seizième partie de championnat sans le moindre succès.

L'OM pousse sa Sansonnette


Ce n'est pas nouveau : même quand le rythme ne répond pas présent au rendez-vous, même quand le spectacle pose un lapin aux supporters du stade Vélodrome, même quand les occasions se comptent sur les doigts d'une main amputée, même quand Benedetto n'est pas en jambes et doit porter un bonnet de bain sur la tête à la suite d'un choc sanglant, Marseille parvient à trouver la faille. Juste avant la pause et au terme d'une première période éteinte (deux tirs cadrés à un, en faveur des Phocéens), Sanson donne en effet l'avantage aux siens d'une frappe flottante trompant un Gurtner pas exempt de tout reproche.


Il faut dire que s'ils se montrent solides durant ces 45 premières minutes, les Amiénois ne font absolument pas trembler Mandanda. Du coup, l'ouverture du score locale n'est pas non plus volée, même si elle pourrait être davantage méritée. Toujours est-il qu'avec Strootman titulaire et une charnière Álvaro-Kamara en défense, l'OM fait honneur à son statut de favori. Au moins concernant le score.

Deux mi-temps, deux Payet, deux insuffisances


À la reprise, Payet en a assez de s'ennuyer. Alors, l'international français s'active et prend la lumière : après un slalom effaçant quatre Amiénois, le milieu va au bout de son kiff en testant Gurtner plutôt que d'offrir le break à Benedetto. Le portier stoppe, et le ballon file à l'autre bout du terrain avec un Kakuta buteur... mais hors jeu. Oui, cette rencontre s'enflamme enfin un peu. La preuve avec le break, signé... Payet, dont l'exploit personnel s'achève par un tir dévié par Chedjou dans ses filets.



Autant dire que si le talent de Payet s'est réveillé, le suspense s'est quant à lui endormi. À 2-0 devant son public, le deuxième du classement n'a paraît-il rien à craindre de l'avant-dernier qui ne s'est pas comment s'y prendre pour amener du danger devant les cages de Mandanda. Le gardien ne s'offre cependant pas le luxe d'un clean-sheet, puisque Amavi fait faute dans sa surface sur Guirassy qui transforme le penalty à la 84e minute. Rien de grave, pour Marseille ? Bien sûr que si. Car si Guirassy enchaîne par une barre transversale, Ghoddos arrache l'égalisation à la dernière seconde du temps additionnel. Villas-Boas, furax, est expulsé et ne peut même pas apprécier d'avoir revu Thauvin sur un terrain. Compréhensible...


Marseille (4-3-3) : Mandanda - Sarr (Sakai, 77e), Álvaro, Kamara, Amavi - Rongier, Strootman, Sanson (Lopez, 93e) - Germain, Benedetto, Payet (Thauvin, 80e). Entraîneur : Villas-Boas.

Amiens : (4-2-3-1) : Gurtner - Calabresi, Opoku, Chedjou, Aleesami - Zungu, Monconduit (Blin, 71e) - Mbenza (Akolo, 62e), Kakuta, Diabaté - Guirassy. Entraîneur : Elsner.




Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

mardi 31 mars EuroMillions : 29 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi mardi 31 mars Noël Le Graët : « Pape était un homme important de notre football »
mardi 31 mars La FIFA prête à payer pour un plan de sauvetage du football 10
mardi 31 mars La reprise de la Bundesliga bel et bien repoussée à début mai 2
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
mardi 31 mars Guerre des droits TV : « Canal + n'est pas une banque » 40