Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Inter-Juventus (2-0)

L'Inter miniaturise la Juve

Plus efficace, plus inspirée, plus intelligente tactiquement, l'Inter a surclassé une toute petite Juventus, pour recoller à l'AC Milan en haut du classement de la Serie A.

Modififié

Inter 2-0 Juventus

Buts : Vidal (13e) et Barella (52e) pour l'Inter

Cette fois, il y a comme une odeur de fin de règne. De passage de témoin. Ce dimanche, cet Inter-Juve n'aura été ni épique ni incertain. Une équipe a nettement dominé son sujet, étouffant dans l'œuf les ambitions d'un adversaire soudainement rapetissé. Cette formation, c'est l'Inter, beaucoup plus souveraine ce soir que l'habituel empereur de la Serie A. Les Nerazzurri ont sans doute achevé de prouver qu'ils avaient ce qu'il faut en magasin pour viser le Scudetto. Le roi est mort, vive le roi ?

Barella, et l'Italie est là


Un coup séduisante, un coup petits bras cette saison, l'Inter commence le match en débloquant tout de suite le fermoir de son coffre à jouets. L'Action Man Achraf Hakimi fait des misères à Frabotta sur son coté droit, le gros nounours Stefan de Vrij veille parfaitement sur sa défense quand le Polly Pocket Nicolò Barella s'amuse joyeusement avec ses vis-à-vis dans l'entrejeu. Impérial de bout en bout, le milieu italien enveloppe un centre millimétré sur le crâne de Vidal, qui trompe rageusement Szczęsny. La Juve grimace, insiste sur les côtés en misant sur les montées de Chiesa, mais la Vieille Dame, trop statique, s'enlise dans le bac à sable interista. Lukaku, intenable en contre, est alors à deux doigts de donner un second coup de pelle sur la tête de la Vieille Dame. Idéalement servi à la suite d'une échappée fantastique de Barella, le Belge loupe néanmoins le coche en envoyant un tir mollasson dans les gants de Szczęsny.

L'impuissance de la Juve, la maîtrise de l'Inter


Plombée par un milieu axial Rabiot-Bentancur ectoplasmique, la Juve commence la seconde période comme elle a fini la première. À savoir, à peu près n'importe comment. Danilo distille quelques bons centres, Chiesa s'essouffle en galopant dans le vide et c'est tout. L'Inter continue de contrôler son affaire et va fort logiquement doubler la mise : mis sur orbite par une longe passe taclée de Bastoni, Barella allume Szczęsny de près, peu avant l'heure de jeu. Pirlo a beau lâcher Kulusevski et Mckennie dans l'arène, la Juve continue de se ratatiner, secouée par les sorties de balle lombardes, amorcées par un Brozović monstrueux dans l'entrejeu. Les Bleu et Noir n'ont dès lors plus qu'à fermer les écoutilles en fin de match, pour empocher une victoire autoritaire. Antonio Conte et ses gars envoient un message fort à l'Italie du football : les voilà qui relèguent les Bianconeri à sept points derrière au classement, tout en rejoignant temporairement leur rival milanais au sommet de la Serie A.


Inter (3-5-2) : Handanović - Škriniar, De Vrij, Bastoni - Hakimi, Barella, Brozović, Vidal (Gagliardini, 77e), Young (Darmian, 72e) - Lukaku, Lautaro Martinez (Sánchez, 86e). Entraîneur : Antonio Conte.


Juventus (4-4-2) : Szczęsny - Danilo, Bonucci, Chiellini, Frabotta (Kulusevski, 58e) - Chiesa, Bentancur, Rabiot (Mckennie, 57e), Ramsey (Bernardeschi, 58e) - Morata, Cristiano Ronaldo. Entraîneur : Andrea Pirlo.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    il y a 3 heures Auvergne : un arbitre doit passer un alcootest après un match de U18 34 il y a 10 heures LOTO du mercredi 27 octobre 2021 : 14 millions d'€ à gagner !
    il y a 3 heures Le président de l'ASJ Soyaux dément les accusations de Samantha Johnson 11 il y a 9 heures Joey Barton dans la tourmente après ses propos sur l'Holocauste 137 il y a 9 heures L'avocat de Maradona assure que sa mort est due à un mauvais traitement médical 21
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom