Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Lyon-PSG (1-5)

Mbappé fait éclater l'OL

Bougé par un Olympique lyonnais courageux, le PSG s'en est remis mercredi soir à un Kylian Mbappé XXL et auteur d'un triplé décisif (1-5) pour arracher sa qualification pour une sixième finale de Coupe de France consécutive. Avant Dortmund, les Parisiens ont malgré tout encore du boulot.

Modififié

Lyon 1-5 PSG

Buts : Terrier (11e) pour l'OL // Mbappé (14e, 70e, 90e+3), Neymar (64e, s.p.) et Sarabia (82e) pour le PSG.

Il lui avait été demandé de porter ses couilles et d'être capable de transporter toute une troupe sur ses épaules. « Peur de gagner ? » , avait répondu Kylian Mbappé le 24 février dernier. Un triplé tranchant, a-t-il surenchéri mercredi soir, à Lyon, où le PSG est venu arracher son billet pour la finale de la Coupe de France au terme d'une drôle de soirée durant laquelle les Parisiens n'ont pas montré grand-chose collectivement et se seront fait largement bouger par un Olympique lyonnais joueur. Joueur, mais puni par le talent individuel de l'international français, qui a d'abord égalisé au quart d'heure de jeu, puis s'est retrouvé au départ du deuxième but de son équipe, et à la conclusion du troisième - une merveille de sprint individuel façon Alexis Pinturault - et du cinquième. Ainsi peut se décider une demi-finale de Coupe de France.

Les idées lyonnaises, la grimace de Neymar


Gens qui pleurent, gens qui rient. Et gens qui courent : assommés au Parc des Princes il y a un mois, les Lyonnais ont attaqué la soirée comme il le fallait. Soit en cassant leur rétro et en cherchant à étouffer le PSG dès la perte du ballon grâce à des prises à trois quasi systématiques. Dans une période où l’OL vit ses premières mi-temps pied au plancher, cette demi-finale de Coupe de France n’a pas fait exception, et les Lyonnais ont donc canardé les premiers. Et vite, puisque après une première flèche sortie par Terrier et cassée par Gueye, Houssem Aouar a eu une balle d’ouverture du score en or sous le nez de Keylor Navas, préféré à Rico et impeccable dans ses six mètres. Jaloux, Mbappé a réagi dans la foulée, poussant Anthony Lopes à décoller pour les photographes. Alors qu’il n’avait jusqu’ici réussi à regarder le PSG dans les yeux qu’une petite vingtaine de minutes cette saison, l’OL a été au niveau d’un rendez-vous qui a souvent pris l’allure d’une partie de ping-pong, et Rudi Garcia, qui avait décidé d’installer les vainqueurs du week-end dans son onze (à l’exception de Bertrand Traoré, remplacé par Toko-Ekambi), a même cru tomber à la renverse lorsque Léo Dubois s’est offert un slalom au cœur du côté gauche parisien avant de trop enrouler une tentative du gauche. La mèche du Patrick Swayze de Nemours a finalement décollé trois minutes plus tard lorsque Martin Terrier a surgi sur un bon centre de Toko-Ekambi consécutif à une passe foireuse de Kurzawa interceptée par Dubois (1-0, 11e).


L’effet ? Instantané. 180 secondes plus tard, piqué au vif, le latéral français a décollé sur un corner de Sarabia, a sacrifié une arcade lors d’un duel aérien gagné avec Marçal et a offert l’égalisation à Kylian Mbappé (1-1, 14e). Malgré tout, l’OL n’a pas lâché et a tout de suite remis sa tronche dans un plan qui a largement gêné le 4-4-2 mis en place par Thomas Tuchel, excité par la première période de ses gars. Un premier acte où Terrier a eu, grâce à une bonne ouverture de Denayer et à l’intelligence de Dembélé, un face-à-face cadeau avec Navas, remporté par le gardien parisien, et où le PSG a montré certaines failles dans le cœur du jeu, notamment dans la gestion de Bruno Guimarães. Paris restant Paris, juste avant la pause, Edinson Cavani a touché le poteau gauche de Lopes sur un centre clinique de Neymar, qui est alors rentré aux vestiaires en tirant la tronche et en se touchant le pied droit : pas de quoi faire souffler Tuchel, donc.

Mbappé règle la note


Si le Brésilien a décidé de serrer les dents, le PSG, lui, est revenu des vestiaires en mangeant de nouvelles vagues, Thomas Meunier ouvrant notamment un bon paquet d’espaces à la paire Terrier-Marçal, et Dubois passant tout près de doubler la mise au bout d’une belle transition lyonnaise quelques secondes après une tête non cadrée de Kurzawa. Autre acteur central de cette reprise : Marcelo, revenu sur le gazon pour faire des chatouilles à Neymar et jouer avec les fusibles parisiens. Moussa Dembélé, lui, a profité de la bonne séquence de l’OL pour tenter un ciseau qu’il a lâché juste au-dessus du but de Navas et est venu confirmer une chose : Lyon a bien changé et a retrouvé une insouciance précieuse au cours des derniers jours. Mais cet élément ne fait pas tout et, à l’heure de jeu, Kylian Mbappé a avalé le côté droit lyonnais avant de trouver Cavani et de voir Marçal dévier le ballon du bras. Sanction automatique : deuxième jaune pour le défenseur brésilien, Neymar qui transforme le penalty (1-2, 64e) et voilà comment l’OL a été estomaqué mercredi soir, Mbappé s'offrant ensuite un troisième but magnifique en solitaire (1-3, 70e), puis un triplé (1-5, 90e+3), alors que Sarabia avait déjà alourdi l'affaire à la retombée d'un corner (1-4, 82e). Sans briller, le PSG a arraché le nécessaire et verra sa sixième finale de Coupe de France consécutive.


Olympique lyonnais (4-3-3) : Lopes - Dubois (Andersen, 75e), Marcelo, Denayer, Marçal - Tousart, B. Guimarães, Aouar - Toko-Ekambi, Dembélé (Rafael, 65e), Terrier (Jean Lucas, 84e). Entraîneur : Rudi Garcia.

PSG (4-4-2) : Navas - Meunier, Marquinhos, Kehrer, Kurzawa (Bernat, 81e) - Sarabia, Gueye (Verratti, 65e), Paredes, Neymar - Cavani (Icardi, 76e), Mbappé. Entraîneur : Thomas Tuchel.


  • Résultats de la Coupe de France

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi

    Hier à 14:15 EuroMillions : 37 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi Hier à 08:41 Dernier jours du Bonus Winamax Poker sans dépôt : 20€ de tickets offerts pour jouer un tournoi à 3 Millions !
    Hier à 16:00 Les entraîneurs de Ligue 1 et Ligue 2 vont faire un don aux hôpitaux 5 Hier à 12:36 Un club de Premier League propose de finir la saison en Chine 44
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom