Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

John Obi Mikel : « Ils me menaçaient pour m’empêcher de partir »

Modififié
Scénario rocambolesque.

Alors que l’ensemble des compétitions de football ont été suspendues en Europe depuis quelque temps en raison de la pandémie du coronavirus, la Süper Lig turque se jouait encore - à huis clos - jusqu'au week-end dernier. Si elle est désormais en pause depuis ce jeudi, la réaction tardive de la Fédération turque a poussé John Obi Mikel à mettre un terme à son contrat avec Trabzonspor. Dans les colonnes du Guardian, l’ancien milieu de terrain de Chelsea est revenu sur sa décision : « La raison pour laquelle j'ai signé pour Trabzonspor l'été dernier était de gagner le championnat. Je me suis donné à 100% à chaque match. Mais dans cette situation, où le monde traverse une période si difficile, je ne pensais pas que le football devait continuer. »


Une prise de position qui lui a attiré les foudres de son club. En effet, il y a quelques jours, alors que le joueur avait posté un message Instagram demandant la suspension du championnat, le président de Trabzonspor, Ahmet Ağaoğlu, lui aurait mis la pression et l'aurait même menacé afin qu’il se taise. « Il me disait que si je n'acceptais pas de supprimer mon message, je n'allais pas jouer avant la fin de la saison, » , a confié l’international nigérian. Voyant la situation sanitaire empirer et la possibilité de voir les frontières se fermer, le joueur a fait savoir son envie de quitter la Turquie au plus vite pour retourner auprès de sa famille. Mais là encore, la réponse du club a été cinglante : «  On m'a dit : "Si tu pars, tu ne reviendras pas." Ils me menaçaient pour m’empêcher de partir, ils ne pensaient pas que je pourrais annuler le contrat.  »

Et pourtant... CS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons