Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Monaco (0-2)

Et si Monaco était champion ?

Septième de Ligue 1 à Noël, l’AS Monaco est revenue à deux petits points du PSG après sa victoire ce dimanche au Parc des Princes (0-2). Un retour en fanfare qui est loin d'être le fruit du hasard.

Modififié
Compacte défensivement, réaliste devant et intelligente tactiquement, l’ASM a battu le PSG pour la seconde fois de la saison. Une performance qui permet aux gars de Niko Kovač de revenir dans la course au titre, alors que personne ne les attendait là en début de saison. Aussi malin devant son tableau noir que derrière un micro, l’entraîneur croate se refusait pourtant à parler du titre après la victoire des siens au Parc : « Je suis très satisfait de la manière dont on progresse. Mais nous ne sommes pas au même niveau que Paris, Lille et Lyon. L'objectif, c'est de creuser l'écart sur nos poursuivants. Si à la fin du championnat, il reste quelques matchs à jouer, et qu'on est qualifiés pour les places européennes, on tentera notre chance, mais il est trop tôt pour se projeter là-dessus. »



Pourtant, Kovač le sait, son équipe n’a pas grand-chose à envier aux trois équipes qui la précèdent, et la victoire contre le PSG l’a très certainement conforté dans cette idée. Mais avant cela, le coach croate a dû essuyer les critiques des sceptiques, notamment celles qui sont intervenues à la suite du revers contre l’Olympique lyonnais lors de la huitième journée, en octobre dernier. Ce soir-là, Kovač avait goûté aux joies de la Ligue 1 en refusant d’adapter son jeu ultra-offensif, laissant tout le loisir aux Gones de le punir en inscrivant quatre pions en l’espace de quarante-cinq minutes. Mais ça, c'était avant.

Rien à envier aux autres

Depuis cette défaite amère, le coach monégasque a mis de l’eau dans son vin en laissant tomber son 4-3-3 bancal au profit d'un 3-4-3 beaucoup plus malléable, mais toujours aussi dynamique, et en acceptant aussi de faire redescendre son bloc équipe d'un cran, voire de deux comme c'était le cas ce dimanche contre le PSG. Il a également mis sur le banc Axel Disasi, recruté à Reims cet été contre 13 millions d'euros, et relancé Guillermo Maripán qui, avec cinq pions inscrits, est le défenseur le plus prolifique des cinq grands championnats. Résultat, l'équipe monégasque a gagné en sérénité au point de se stabiliser et de ne perdre que trois de ses dix-huit matchs de championnat depuis cet affront à Lyon. Mieux encore, l'ASM, qui était encore septième de L1 lors de la trêve de Noël, est invaincue depuis le 16 décembre dernier, et c'est même elle qui a engrangé le plus de points dans l'élite hexagonale depuis le début de l'année 2021. Suffisant pour finir en tête à la fin ?

Pas certain, mais l'ASM a en tout cas prouvé qu'il faudrait compter sur elle jusqu'au bout, d'autant que les maladresses défensives et les cartons rouges stupides du début de saison semblent appartenir au passé, sans oublier que l'infirmerie s'est quant à elle enfin vidée. Un point non négligeable aux yeux de Kovač, ce dernier disposant d'un effectif pléthorique, en atteste la présence sur le banc ce dimanche de Stevan Jovetić, Aleksandr Golovin, Cesc Fàbregas, Krépin Diatta ou Djibril Sidibé. De quoi faire pâlir les Dogues, les Gones, voire même le PSG qui préfère généralement compter ses blessés plutôt que de s'appuyer sur un groupe au complet.



Reste que Monaco a troqué sa réputation de colonie de vacances pour revenir aux choses sérieuses cette saison. Fini les équipes incohérentes, les années décevantes et l'obsession pour les comptes d'épicier à chaque mercato. Contrairement aux saisons précédentes, le coach croate gère à la perfection l'effectif princier, bien aidé par le très bon boulot de son directeur sportif Paul Mitchell, qui a parfaitement ciblé les besoins de l'équipe, à commencer par Kevin Volland ou Caio Henrique, devenu meilleur latéral gauche de Ligue 1 en l'espace de quelques mois à peine. Pour ne citer qu'eux. Les scènes de joie dans le vestiaire monégasque au Parc des Princes ne trompent pas : il se passe quelque chose sur le Rocher. Quelque chose de beau, peut-être même de grand. Les semaines à venir nous diront si cette équipe est taillée pour lutter tout en haut jusqu'au bout, mais comment ne pas imaginer Monaco refaire le coup, sans épopée européenne, du mémorable exercice 2016-2017. Cette saison-là, l'ASM ne s'était d'ailleurs pas inclinée contre le PSG. À bon entendeur.

Par Maxime Renaudet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
il y a 17 minutes La joueuse chilienne Javiera Moreno récompensée pour son activisme par la FIFPRO
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 7 heures Viens défier Pierre Nigay jeudi 20h sur un quiz L1 des années 2010
Hier à 16:34 Les Euros U19 annulés 9 Hier à 16:18 Un défenseur anglais de 19 ans prend sa retraite à cause d’une tête 34
À lire ensuite
No Verratti, no party