Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // Gr.F
  3. // Corée du Sud-Allemagne (2-0)

Et à la fin, c'est l'Allemagne qui perd

Battue par une Corée du Sud particulièrement soudée, la pire Allemagne de ces vingt dernières années rentre à la maison.

Modififié

Corée du Sud 2-0 Allemagne

Buts : Kim (90e) et Son (90e+5e) pour la Corée du Sud

France 2002, Italie 2010, Espagne 2014. Il ne fait plus trop bon être champion du monde depuis le début du millénaire. À l’instar de ces chefs étoilés du passé, la Mannschaft est elle aussi passée à la trappe au premier tour de l’édition suivant son sacre. Trois points, deux buts, c’est évidemment trop peu pour Müller-Kroos-Özil-Khedira. Mais ce sont bien ces mecs-là qui entrent dans l'histoire en tant que première génération allemande éliminée en phase de poules d'un Mondial. Une première depuis 80 ans et une sortie de route face à la Suisse. Ce mercredi, les Allemands n'ont jamais semblé aussi loin de leur football et de leurs certitudes. Jeu lent et stéréotypé, aucune idée, les joueurs de Joachim Löw ont pratiquement tout raté, et sortent de ce Mondial la tête très basse, et bons derniers du groupe.

Les notes de Corée du Sud-Allemagne

Suffisance déficiente


Assis à côté de Miroslav Klose en tribunes, Jérôme Boateng soupire. Une grosse trentaine de minutes se sont à peine écoulées, mais le défenseur – suspendu à la suite de son carton rouge face à la Suède – a déjà compris qu’il ne verrait pas le meilleur match de l'histoire de la Mannschaft. À la limite, il peut retenir quelques beaux mouvements au centre du terrain, mais en oubliant l’usage fait du ballon à l’approche des 16 mètres : Marco Reus qui s’essaie à un centre-tir improbable et certainement impossible, Goretzka qui foire 9 centres sur 10, Hummels qui envoie dans les mains de Cho à la suite d'un corner obtenu par Werner...

À dire vrai, ce sont même les Sud-Coréens, pourtant complètement privés de possession, qui sont les plus fringants. Sur coup franc, Jung envoie une prune puissante, flottante et qui rebondit juste devant Neuer, obligé de s’y reprendre à deux fois pour écarter le danger du poing. L’Allemagne s’assoupit, les Sud-Coréens en profitent alors pour s’offrir plusieurs bonnes séquences de circulation, toutefois mal ponctuées par Son qui déchante sur deux tentatives non cadrées.

Jusqu’à la lie


Cinq minutes suffisent pour tout oublier après la pause. Ou le faire croire. Un coup de boule puissant de Goretzka permet d’abord à Cho de prouver qu’il est bien un des meilleurs portiers depuis le début du Mondial. Dans la foulée, Werner fouette une demi-volée à un mètre des buts coréens. Le temps qu’il se relève, Son est proche de lober Neuer, mais son contrôle poitrine est trop long. C’est malheureusement tout. Gómez et Müller font leur entrée, Werner frappe à côté. Dans le même temps, la Suède est en train de s’offrir le Mexique. Les Allemands le savent, c’est évident. Ils laissent alors plus d’espace aux Coréens qui s’offrent un amour de contre-attaque tout en technique, mais vendangée par Moon, qui marche sur la sphère (65e).

Pêle-mêle, les gars de Löw s’essaient au but : une petite tête de Gómez captée par Cho, une frappe de Kroos au-dessus, un centre de Kimmich dégagé difficilement par Cho, une tête non cadrée d’Hummels. Mais c’est plutôt triste. Dans les arrêts de jeu, les Sud-Coréens prennent les devants grâce à la VAR, qui invalide le hors-jeu de Kim en signalant une passe décisive... allemande. Dans la foulée, Neuer se la joue Higuita, perd le ballon et permet à Son d'enfoncer le clou. Le miracle Kroos n’était donc qu’une illusion. L’Allemagne quitte la Russie. Auf Wiedersehen.


Corée du Sud (4-4-2) : Cho – Lee, Hong, Kim, Yun – Lee, Moon (69e Ju), Jang, Jung – Koo (46e Hwang (79e Ko)), Son. Sélectionneur : Shin Tae-Yong.

Allemagne (4-2-3-1) : Neuer – Kimmich, Hummels, Sule, Hector (78e Brandt) – Khedira (58e Gómez), Kroos – Goretzka (63e Müller), Özil, Reus – Werner. Sélectionneur : Joachim Löw.




Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 18 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi