S’abonner au mag
  • CDM 2018
  • Gr. F
  • Corée du Sud-Allemagne (2-0)

Les notes de Corée du Sud-Allemagne

Par Mathieu Rollinger
Les notes de Corée du Sud-Allemagne

Les Guerriers Taeguk ont fait honneur à leur surnom pour éliminer l'Allemagne. Face à Son, Kim et Jo, le champion du monde en titre est resté bouche bée, incapable d'exprimer la moindre rébellion.

Gardien

Hyun-woo Jo

Malgré un manque de précision au javelot, il a sorti son plus beau Fosbury face à Goretzka, a géré le poids lancé par Gómez et Hummels et s’est permis un joli petit sprint pour récupérer une chandelle allemande. Une superbe fin de décathlon pour le JO.

Note de la rédaction 9/10
Note des lecteurs 9.3/10

217 note(s)

Votre note /10


Manuel Neuer

Emmerdé avec ses mains, mais certainement le meilleur Allemand quand il s’agit de jouer avec ses pieds. L’Allemagne, pays du contre-emploi.

Note de la rédaction 5,5
Note des lecteurs 3.8/10

204 note(s)

Votre note /10



Défenseurs

Young-kwon Kim

Toute la rigueur, la sérénité, la détermination, la solidité et la finition que les Allemands n’ont pas eues étaient dans son maillot rouge. Kim, Ich bin.

Note de la rédaction 9/10
Note des lecteurs 8.9/10

156 note(s)

Votre note /10


Lee Yong

Il aura fallu des couilles pour tenir la dragée haute au tenant du titre, le latéral les a laissées sur le terrain. Littéralement.

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 8/10

126 note(s)

Votre note /10


Jonas Hector

Comme avec Cologne et sans démériter, Jonas Hector a juré fidélité à sa sélection nationale : il rentrera quoi qu’il arrive à la maison avec eux.

Note de la rédaction 5/10
Note des lecteurs 3.8/10

158 note(s)

Votre note /10


Mats Hummels

Pas complètement remis de son torticolis et après avoir sauvé plusieurs fois son camp, il a pris la balle de match de l’épaule. Plus minerve que minable.

Note de la rédaction 4,5
Note des lecteurs 4/10

183 note(s)

Votre note /10



Attaquants

Heung-min Son

Il a hissé haut le drapeau, été en première ligne pour mener l’attaque, à validé la victoire grâce à un sprint de cinquante mètres, mais cela ne lui suffira pas pour échapper au service militaire à la rentrée. Pas de problème, la Suède et le Mexique veulent bien le naturaliser pour services rendus.

Note de la rédaction 7,5
Note des lecteurs 8.3/10

166 note(s)

Votre note /10


Marco Reus

Premier tournoi international pour Marco, et son manque d’expérience n’est pas passé inaperçu. Assez pour échapper à ses Reusponsabilités ?

Note de la rédaction 3/10
Note des lecteurs 2.6/10

183 note(s)

Votre note /10


Timo Werner

Sans inspiration et incapable de changer le script du match, son histoire est complètement tombée à l’eau. Un flop pour la Werner Bros Company.

Note de la rédaction 3/10
Note des lecteurs 1.8/10

177 note(s)

Votre note /10



Milieux

Ja-cheol Koo

Fresh pour porter le danger, Get Down on it quand il faut charbonner sur les replis, sa blessure l’a empêché de faire sa Celebration. Koo and the Gang. Remplacé par Hee-Chan Hwang, lui-même remplacé Ko : Hwang-Ko Kanu.

Note de la rédaction 6,5
Note des lecteurs 7.3/10

117 note(s)

Votre note /10


Seon-min Moon

Pas assez cuisiné par Kimmich pour se faire bouffer, il a manqué de lucidité au moment de permettre à la Corée de prendre le large. L’incontournable Moon marinière. Remplacé par Ju, qui baignait dans les frites.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 7/10

116 note(s)

Votre note /10


Toni Kroos

Invisible pendant 90 minutes, Toni a une nouvelle fois prouvé son amour du temps additionnel, tout en sachant partager les honneurs : cette fois, c’est lui qui a adressé la passe décisive à Kim. Merci Toni.

Note de la rédaction 2/10
Note des lecteurs 2.6/10

184 note(s)

Votre note /10


Batterie Löw

Incapable de recharger son équipe en manque de jus.

Note de la rédaction 2%
Note des lecteurs 1.1/10

199 note(s)

Votre note /10



Meneurs

Mesut Özil

Déclassé face à la Suède, il a repris son siège en classe business pour reprendre sa sieste. Au retour, Özil voyagera en ‘sut.

Note de la rédaction 1/10
Note des lecteurs 1.7/10

255 note(s)

Votre note /10



Donner une note

  • ou
    Passer d'un joueur à l'autre.

  • Choisir une note.
  • Enter
    Valider la note.
  • Echap
    Fermer le clavier.

Par Mathieu Rollinger

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Allemagne

Corée du Sud