Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options

Doni, énervé mais pas résigné

Cristiano Doni ne peut pas rester muet.

Hier, la Commission de Discipline a indirectement mis un terme à sa carrière, en lui infligeant une sentence de 3 ans et demi de suspension dans l'affaire des paris clandestins. Sachant que le joueur a 37 ans, il s'agit donc là d'une retraite anticipée.

Le capitaine de l'Atalanta a tenu à exprimer sa rage sur le site atalantini.com, le portail le plus visité par les tifosi du club. Un homme qui souffre. « Je suis déçu. Et énervé. Je ne peux pas rester en silence. La sentence qui me condamne moi et Thomas Manfredini m'a laissé bouche bée. En lisant les motivations, je n'ai trouvé aucun mot à dire » a-t-il déclaré.

Doni laisse entendre que dans cette affaire, il est le dindon de la farce. Selon ses dires, d'autres personnes que lui auraient mérité d'être punis. « Nous voulons une justice. Nous ne voulons pas payer avec une condamnation qui doive servir d'exemple aux autres. Ceux qui ont mal agi doivent payer. Nous, dans cette histoire, nous n'avons rien à voir. De tous les individus inculpés, je ne connais personne. Si j'étais coupable, je paierais, et je n'essaierais même pas de me défendre » a-t-il assuré.


En voilà un qui n'a aucune intention de raccrocher les crampons.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 2 heures Kashima cuisine les Chivas 5
À lire ensuite
L'Ecosse perd des fans