Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. D
  3. // Espagne-Croatie

« Ce que nous avons fait, nous l’avons fait pour la justice »

Tomislav a 24 ans et il a fait partie des Croates qui ont lancé des fumigènes à Saint-Étienne. De retour au pays, il raconte le pourquoi de cette action à So Foot.

Modififié
Que s’est-il passé pendant le match contre la Tchéquie ?
Nous avons lancé des fumigènes et des pétards sur le terrain vers la fin du match afin d’interrompre le jeu. Après ça, nous avons été tout de suite pris à partie par les autres supporters normaux de la Croatie qui se sont mis à nous agresser à cause de ce qu’on avait fait. Notre objectif n’était pas de nous battre avec eux, nous voulions juste arrêter le match pour que notre Fédération prenne une amende de l’UEFA. Personne d’entre nous n’a été arrêté.

Quel était l’objectif de votre action ?
Nous voulions attirer l’attention sur la situation de la Fédération croate de football, dirigée comme une mafia, en particulier par Zdravko Mamić, qui est aussi le patron du Dinamo Zagreb. Ils utilisent la Fédération afin de détourner de l’argent depuis 15 ans. Ils ont détruit le championnat croate que plus personne ne regarde parce que tout le monde sait d’avance que le Dinamo Zagreb va gagner. Ça fait 10 ans que ça dure et ça va continuer aussi longtemps que sa famille et lui contrôleront le football croate. Tout le système est corrompu ! Les arbitres, les managers, les tribunaux, le ministère des Sports, tout ça est sous le contrôle du HDZ. C’est le principal parti de Croatie, et le principal problème aussi, parce qu’il est rempli d’escrocs qui ne pensent qu’à s’en mettre plein les poches. D’autres politiciens avant eux ont essayé de résoudre le problème de la Fédération, mais ils n’étaient pas assez puissants. Nous sommes le peuple, nous avons le pouvoir, et ce que nous avons fait, nous l’avons fait pour la justice. Peut-être que c’est complètement fou, mais nous vivons dans un pays complètement fou où des criminels se pavanent tous les jours. Je me demande bien comment on a pu entrer dans l’UE avec ça ! Nous avons essayé toutes les voies légales pour régler le problème, mais rien ne change parce qu’ils sont trop forts et qu’ils sont complices avec les politiciens. Tout ce qu’il nous reste, c’est de faire punir la Fédération en agissant comme on l’a fait.


Ne penses-tu pas que ce type d’actions est contre-productif pour votre cause ?
Peut-être bien, mais même un mauvais vendeur reste un vendeur. De plus en plus de gens commencent à se demander ce qu’il se passe, y compris à l’étranger, ils se demandent pourquoi on en arrive là, et ça nous permet de sensibiliser malgré tout. Nous aimons le football, et nous suivons notre sélection partout où elle joue depuis toujours, mais ils en ont fait une machine à fric. La plupart des joueurs locaux sont des joueurs du Dinamo, et devine qui est leur manager : Mario Mamić, le fils de Zdravko ! Tu crois que tous méritent leur sélection ? C’est juste pour mieux les vendre.

« Au sein du HDZ, il y a des gens qui ont vraiment été actifs dans le régime yougoslave, des gens qui ont été espions, qui ont été membres du parti communiste, et on ne l’entend jamais dire que ces gens-là sont des traîtres, des agents yougoslaves ou la honte de la Croatie. »

Tu comprends les déclarations des joueurs après le match qui vous reprochent le match nul ?
Certains joueurs font partie du problème. Ils jouent pour la sélection parce qu’ils appartiennent à Mamić, et qu’ils seront transférés plus cher après l’Euro. Et l’entraîneur, c’est pareil. Čačić n’a aucun palmarès, son CV est vide, il ne vaut rien. Il est là uniquement parce que Mamić l’a mis là, alors c’est évident que tous ces gens vont nous insulter. Nous sommes sincèrement désolés pour certains joueurs, mais nous sommes encore plus désolés de l’état général du football croate.

Comment tu réagis quand tu entends la présidente croate dire que vous êtes des traîtres à la patrie et des agents yougoslaves ?
Elle est du HDZ, Mamić a participé au financement de sa campagne, donc elle le protège. Au sein du HDZ, il y a des gens qui ont vraiment été actifs dans le régime yougoslave, des gens qui ont été espions, qui ont été membres du parti communiste, et on ne l’entend jamais dire que ces gens-là sont des traîtres, des agents yougoslaves ou la honte de la Croatie. Nos pères se sont battus pour l’indépendance de la Croatie. J’ai beaucoup d’amis ultras qui ont perdu leur père, qui ont été réfugiés pendant la guerre. Les gens de la Fédération ont investi dans cette présidente et dans le HDZ afin de pouvoir continuer de faire leur business tranquille. Et nous sommes un problème pour eux parce qu’on ne lâche rien, on restera debout de la même façon qu’on était debout du temps de la Yougoslavie communiste pour réclamer l’indépendance de la Croatie.

Propos recueillis par Loïc Tregoures
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 7 Hier à 14:22 Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
Hier à 09:51 DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
À lire ensuite
Le statut de Bale