Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bordeaux-Nîmes (3-3)

Bordeaux et Nîmes font le spectacle

Un scénario fou, six buts dont le premier doublé de Jimmy Briand avec Bordeaux et le premier but de Bozok en Ligue 1, la première sur le banc de Ricardo... C'est peu dire que ce match entre Bordeaux et Nîmes (3-3) n'avait de nul que le nom.

Modififié

Bordeaux 3-3 Nîmes

Buts : Briand (25e et 55e), Kalu (56e) pour Bordeaux // Guillaume (30e), Bobichon (44e) et Bozok (78e) pour Nîmes

Difficile de savoir si le Nîmes Olympique va réussir à se maintenir en Ligue 1 à l’issue de la saison. Mais ce qui est certain, c’est que les Crocos seront sur le podium des équipes les plus agréables à regarder. Car une fois n’est pas coutume, Nîmes est venu à Bordeaux pour jouer au football et tenter de marquer le plus de buts possible. Tout n’est pas parfait, certes, mais les supporters présents au Matmut Atlantique ne se seront pas ennuyés la moindre seconde lors d’un match qui s’est terminé sur un score de 3-3. Une orgie de buts pour célébrer le retour de Ricardo sur le banc de Bordeaux.

Les Crocos ont la peau dure


Bernard Blaquart n’est pas du genre à bétonner lorsqu'il quitte son arène de Nîmes. C’est donc avec quatre attaquants de formation que les Crocos débarquent au Matmut Atlantique. Une option offensive qui permet aux supporters présents à Bordeaux de vivre un premier acte animé avec des occasions de part et d’autre. Et quand ce n’est pas Younousse Sankharé qui oblige Paul Bernardoni – prêté par les Girondins – à déployer ses ailes (17e), c’est Renaud Ripart qui fait trembler le poteau de Benoît Costil sur un joli coup de tête (23e).


Une première grosse alerte qui va étonnement avoir un impact positif sur les Bordelais et sur Jimmy Briand, lequel inscrit son premier but en Ligue 1 avec les Girondins en profitant d’un ballon parfait de Sankharé dans le dos de la défense (1-0, 25e). Sauf que les Nîmois ne sont pas du genre à baisser les bras : Baptiste Guillaume, bien servi par Umut Bozok, tacle le ballon au fond des filets (1-1, 30e). Avant qu'Antonin Bobichon ne prouve à nouveau la puissance de son pied droit en envoyant un coup franc sous la barre de Benoît Costil (1-2, 44e).

Les Crocos ont vraiment la peau dure


Impossible de savoir ce que dit Ricardo à ses hommes dans le vestiaire. Quoi qu’il en soit, les Bordelais reviennent sur la pelouse avec la bave aux lèvres. Une envie d’en découdre se traduisant par une percée dans la surface de réparation de Sergi Palencia, qui claque un petit pont sur Hervé Lybohy avant de servir en retrait Jimmy Briand. L'attaquant ne tremble pas pour s’offrir un doublé (2-2, 55e). Et alors que les supporters bordelais sont encore en train de célébrer le but égalisateur, Salomon Kalu, intenable depuis le début de la rencontre, se joue de la défense nîmoise avant d’envoyer une jolie frappe croisée du gauche qui fait trembler les filets de Bernardoni (3-2, 56e).


Deux buts en une minute qui auraient pu détruire le moral des Nîmois. Mais là encore, les Crocos ne se laissent pas abattre et repartent vers l’avant. Comme un symbole, c’est Umut Bozok – meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière – qui profite d’une passe en profondeur de Ripart et d’un mauvais alignement de la défense bordelaise pour placer le ballon entre les jambes de Costil. Compteur dans l’élite débloqué pour lui (3-3, 78e). La fin de match sera à l'image de l'ensemble de la rencontre, avec un ballon qui passe d'une surface à une autre. Sauf que cette fois-ci, aucune des deux formations ne réussit à le pousser au fond des filets. Et c'est peut-être mieux comme ça tant une défaite aurait été cruelle pour Nîmes comme pour Bordeaux.



Bordeaux (4-3-3) : Costil – Palencia, Koundé, Lewczuk, Poundjé (Sabaly, 69e) – Lerager, Plašil, Sankharé (De Préville, 86e) – Kalu, Briand (Cornelius, 72e), Kamano. Manager : Ricardo.

Nîmes (4-4-2) : Bernardoni – Alakouch, Briançon, Lybohy, Miguel – Thioub (Maouassa, 70e), Bobichon, Valls, Ripart – Bozok (Landre, 90e+3), Guillaume (Depres, 59e). Entraîneur : Bernard Blaquart.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom
    Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
    À lire ensuite
    Marseille explose Guingamp