S’abonner au mag
  • France
  • Ligue 1
  • 19e journée

Revivez : Marseille – Bordeaux (2 – 2)

Par
Revivez : Marseille – Bordeaux (2 – 2)
-

À jouer

C’est con pour l’OM : dans les tribunes, Valbuena s’était fait beau pour l’occasion. Fanni et Morel remercient Abdallah en tout cas, ils passeront de meilleures fêtes grâce à lui. Allez, la bise.

C’est terminé! Marseillais et Bordelais ne prennent qu’un point et auront tous les deux de quoi avoir des regrets. Bordeaux parce qu’ils menaient 2 à 0 à la 70è, Marseille pour les nombreuses occasions gâchées.

Le centre de Gignac est trop long. Bordeaux tient le coup.

Et Benoit, faut le dire si t’as pas envie, hein?

L’OM pousse très fort. C’est corner sur corner. Et vue l’envie de Diawara d’aller mettre sa tronche de partout, c’est une réelle menace pour les Girondins.

Heureusement que les accrochages sont autorisés dans la surface. Parce que sinon, c’était péno sur Diawara là.

Allez, Benoît Cheyrou aura quand même dix petites minutes de jeu. Imbula a été l’un des meilleurs marseillais aujourd’hui.

Ca devient brouillon. Les Marseillais veulent absolument aller gagner. A ce jeu-là, il est fort probable qu’ils finissent par perdre.

Réaction de Gillot. Vujadin Savic remplace Landry N’Guémo au milieu de terrain.

L’OM et Bordeaux montrent leur double-face cet après-midi. Et c’est encore Carrasso qui sauve les siens sur un gros coup de boule de Souley!

Egalisation d’André-Pierre Gignac! La minute de folie au Vélodrome! Thauvin lance Mendy à gauche, qui remise pour Gigi. Le meilleur buteur marseillais fait peser tout son poids pour mettre cette balle au fond comme il peut. C’est fou.

Marseille réduit le score! Coup-franc bien botté par Thauvin, Carrasso sauve semble-t-il sur sa ligne, mais Romao met sa semelle pour la foutre au fond!

C’est quand même fou. Bordeaux n’a eu qu’à bien tenir le coup derrière et attendre les cadeaux de la défense adverse.

Deuxième changement pour Marseille. Anigo mise tout sur l’attaque et lance Jordan Ayew à la place de Mario Lemina.

Bim, une magnifique erreur d’Abdallah qui offre à Nicolas Maurice-Belay le deuxième but pour Bordeaux!

Diawara tente des chevauchées à la Oswaldo Piazza. L’intention est bonne, mais ça ne suit pas derrière.

Belle entrée de Saber Khalifa, averti d’entrée pour avoir broyé la cheville de Planus.

Anigo a donc changé de système. L’OM évolue désormais en 4-4-2 avec Thauvin en meneur de jeu.

Changement pour Marseille. Saber Khalifa remplace Dimitri Payet, aussi irrégulier dans ce match que dans sa demie-saison.

SOuley sort ses grands ciseaux pour découper Saivet. C’est jaune.

Bordeaux qui défend, c’est quelque chose. Deux joueurs systématiquement au marquage, de l’impact dans les duels, tout le monde au diapason. Sympa, ce mot, diapason.

Jordan Ayew et Jérémie Bréchet à l’échauffement. Ils ne doivent avoir grand chose à se dire, tous les deux, tiens.

Uuuuh la passe en retrait foireuse d’Abdallah. Saivet est un poil trop court. Il s’en sort bien, le Kassim.

Une grande percée d’Imbula, un coup-franc de Thauvin, une bonne occasion pour Diawara, et Carrasso qui maîtrise. La rencontre suit son rythme.

Ce cher Julien Faubert sort du banc et remplace Jussiê, le buteur, pour la reprise.

C’est la mi-temps! L’OM s’est procuré un tas d’occasions franches, mais réussit quand même à être mené. Autrement plus efficace, Bordeaux a eu besoin d’un corner pour prendre l’avantage. Fastoche.

Bim, un missile de Gignac, encore dégagé par un énorme Carrasso! Planus fauche ensuite l’attaquant marseillais à l’entrée de la surface. Mais Carrasso est encore là pour dégager.

Imbula! Ohlala ça passe encore un rien à côté. L’action était belle, avec notamment cette superbe ouverture de Lemina à l’origine. Enfin il va peut-être falloir en mettre une au fond.

Aie aie aie, Jussiê retombe sur le poignet gauche. Ca à l’air de faire très mal. Est-ce cassé?

Carton jaune pour Ludovic Sané, un poil en retard sur Imbula.

Gignac ne lâche rien et tente d’y aller tout seul dans la surface. C’était bien, mais pas aussi bien que ce super tacle d’Henrique pour lui ôter le ballon du pied.

De toute façon, on le savait. L’OM a décidé de ne battre aucune équipe devant elle au classement cette saison. Et s’ils peuvent carrément perdre, c’est mieux.

Et voilà, Jussiê ouvre le score pour Bordeaux. Une tête tranquille sur corner. On vous l’avez dit que Bordeaux n’avait pas besoin de forcer pour planter.

Deux mecs qui savent ce que ça veut dire de marquer en finale de la coupe de la ligue. Et ça, c’est pas rien.

Tiens, Bordeaux a décidé de sortir de son camp, pour voir. L’occasion pour nous de nous régaler avec un sacré duel aérien Diawara-Henrique.

En fait, Maurice-Belay, à part des allers-retours et des passes courtes, il sait faire quoi?

Voiiiilà un vrai tacle de défenseur! Forcément, c’est ce génie de Marc Planus qui l’a sorti. Avec les deux pieds, comme on aime.

Techniquement et physiquement, Imbula fait la différence à chaque fois. Mais c’est sûr, il n’a pas la gueule de beau-gosse de Benoit Cheyrou.

Bordeaux souffre mais tient pour l’instant le coup. Ils se disent qu’avec les incertitudes de la défense marseillaise, ça devrait passer à un moment ou un autre.

C’est marrant, l’OM est mille fois plus percutant avec Imbula au milieu. Ah la la, toujours aussi problématique de se débarrasser des anciens.

Thauvin! QUELLE OCCASION! L’éphémère lillois envoie deux défenseurs dans les choux d’un superbe crochet, mais ne conclut pas derrière alors qu’il avait la place…

C’est au tour de Payet, joliement servi par Imbula, d’allumer. L’OM est tranquillement installé dans le camp girondin.

Thauvin! Oh l’énorme parade de Carrasso. Parfaitement servi par LEmina, le jeunot était seul légèrement excentré à gauche. Corner.

Alors que sur Bein, on parle « d’escalopes » sur la pelouse. Les gars, Gignac est déjà assez tendu comme ça.

Voilà, un premier accrochage! Henrique se permet un petit coup de coude dans la tronche de Gigi. Ca se tend, tête contre tête, comme toi au collège. Avec Mr Bastien dans le rôle du CPE.

Première intervention défensive de Planus, ratée. Au tour d’Henrique, pas mieux.

La première occase marseillaise! Seuls au milieu de la défense girondine, Gignac et Thauvin calent un petit une-deux sympathique. Carrasso détourne le tir de l’idole de Martigues.

Jump, tifo, PQ, « liberté pour les ultras », coup d’envoi d’Alain Giresse. Et c’est parti!

Les deux nouvelles foot du jour : Cissé devrait aller tuer les araignées à Furiani, et Ribéry veut gagner la coupe du monde.

Côté girondin, toujours pas de « je suis Cheick et je veux rester Cheick Diabaté », malheureusement. A une semaine de son anniversaire, Carrasso sera lui à la maison cet après-midi. Devant la famille du 84.

José On y go a remis de l’ordre dans la compo : dehors Cheyrou, dedans Imbula. Lemina profite lui de l’absence du duo Valbiche-Dédé Ayew, tandis que Mendy semble avoir définitivement pris la place de Morel. Il était temps.

Salut les lèves-tôt. Pendant que vos estomacs se remettent tout doucement de la soirée d’hier, Marseillais et Bordelais s’échauffent pour un choc qui sent bon les années 80. Et la 4è place de la Ligue 1.

Par

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine