S’abonner au mag
  • Espagne
  • Liga
  • 7e journée

Revivez FC Valence – Atlético Madrid (3 – 1)

Par
Revivez FC Valence – Atlético Madrid (3 – 1)
-

À jouer

C’est terminé pour cette rencontre mais restez avec nous, il y a encore plein de match à suivre d’ici la fin de la soirée. Ciao les fous!

C’est terminé! Valence s’impose 3-1 face au champion d’Espagne en titre à la faveur d’un très gros début de match. Toujours invaincus en sept matchs, les hommes de Nuno prennent provisoirement la tête de la Liga.

Carton rouge pour Alessio Cerci qui est averti pour la deuxième fois suite à cette main flagrante. A priori, c’est cuit pour l’Atléti.

BUT DE CERCI? Non! Les joueurs de l’Atlético s’enflamment un peu trop tôt car le joueur des Colchoneros avait contrôlé le ballon de la main avant de marquer. Toujours 3-1!

Il y aura quatre minutes de temps additionnel à Mestalla.

Tic-tac, tic-tac, tic-tac…Valence n’est plus très loin de confirmer son excellent début de saison en s’offrant son premier « gros » de la saison.

Corner pour l’Atlético qui doit à tout prix marquer maintenant pour espérer…le coup de pied de coin ne donne rien.

Valence tient le choc défensivement à l’image de ce duel au sol remporté avec autorité par Orban devant Cerci.

OUUUH FEGHOULI! Contre éclair de Valence avec Rodrigo à la baguette. L’ancien joueur de Benfica file sur la gauche avant de centrer fort devant le but de Moya. Feghouli était à la réception du ballon mais il lui manquait quelques centimètres pour le toucher. Oud es cheveux.

Changement pour FC Valence. Sofiane Feghouli remplace Paco Alcácer.

Carton jaune pour Javi Fuego, sanctionné pour un tacle très dur sur Siqueira dont la remonté de balle aurait pu déboucher sur une action intéressante pour l’Atlético. Une faute « intelligente », comme le dirait Arsène.

Changement pour FC Valence. Filipe remplace André Gomes, très applaudi par le public de Valence.

On entend plus le bruit des protèges-tibias que les supporters chanter depuis quelques minutes. Et pourtant, Mestalla fait du bruit.

Changement pour Atlético Madrid. Raúl Jiménez remplace Turan Arda.

Déjà un carton jaune pour Alessio Cerci. Trois minutes après son entrée en jeu.

Changement pour Atlético Madrid. Alessio Cerci remplace Antoine Griezmann, immédiatement puni pour son coup-franc lamentable.

Le Français tente sa chance. ESSAI TRANSFORMÉ, ENTRE LES POTEAUX.

Encore un coup-franc intéressant pour les Colchoneros. Griezmann, Gabi et Turan sont autour du ballon…

Changement pour FC Valence. Lucas Orbán remplace Pablo Piatti. Changement tactique de la part de Nuno Espirito Santo, qui craint la puissance offensive de l’Atlético.

ALCACER! L’Atlético n’est pas loin d’encaisser le quatrième. Alcacer se jette sur le ballon à la réception d’un centre de Gaya, lui-même bien servi par André Gomes. Mais le ballon fuit le cadre. C’était chaud!

Tic-tac, tic-tac, tic-tac…L’horloge tourne en défaveur de l’Atlético qui commence peu à peu à regretter ce pénalty manqué de Siqueira.

Les Colchoneros tentent une combinaison foireuse et foirée. Ou comment gâcher de grosses occasions de but.

Carton jaune pour Dani Parejo qui concède un coup-franc très dangereux. Gabi devrait s’en charger.

Apparemment, le Croate s’est fait mal sur cette même frappe. Il se tient les adducteurs…

MANDZUKIC! Belle frappe en déséquilibre du 9 de l’Atlético.Bien placé bien que peu puissant, son tir a obligé Diego Alves à s’étendre autant que possible au sol pour attraper le ballon.

Coup-franc intéressant pour les visiteurs sur l’aile gauche. Koke le frappe bien au premier poteau mais les défenseurs de Valence sont solides dans les airs.

Ce match de tarés reprend à Mestalla. Accrochez-vous, ça risque de décoiffer.

Vous avez un quart d’heure pour vous munir d’un défibrillateur. Vous en aurez besoin pour la seconde période.

C’est d’ailleurs la pause à Mestalla. QUELLE FO-LIE! La deuxième mi-temps promet d’être bouillante.

L’ARRET D’ALVES! Siqueira s’est complètement troué sur ce pénalty! Et dire que le Brésilien avait pris le ballon dans les mains de Mandzukic! Ca va chauffer dans le vestiaire colchonero à la mi-temps!

Carton jaune pour André Gomes pour protestation.

PENALTY POUR L’ATLÉTICO! A la lutte avec Arda Turan dans la surface, Gaya touche le ballon de la main. Cette fois-ci, ça n’échappe pas à l’arbitre.

En fait, le football est simple quand tu ne fais aucun mouvement inutile. Demande à Tiago si c’est pas vrai.

Que c’est dur de résister pour les hommes de Nuno Espirito Santo. Ils doivent attendre la mi-temps avec impatience…

Tête à tête très viril entre Otamendi et Mandzukic. Mais les deux boeufs sont rapidement séparés par leurs coéquipiers.

OHH DIEGO ALVES! Le crochet du portier valencian devant le pressing d’Antoine Griezmann. Pourtant, on l’avait vu venir à 10 km celui-ci…

Ouuuuh l’action litigieuse dans la surface de Valence. Barragan touche le ballon de la main mais l’arbitre ne bronche pas. Diego Simeone est fou de rage!

Coup-franc intéressant pour l’Atlético sur l’aile gauche, à une quarantaine de mètres des buts. Le coup-franc est bien botté mais Otamendi dégage le ballon en corner.

Mustafi vient de nous sortir un centre made in Sagna de toute beauté.

LE VOILA CE BUT! Enorme travail de Tiago qui met à mal Diego Alves d’une grosse demi-volée du droit. Le portier valencian est obligé de repousser le ballon sur Mandzukic qui met la tête pour pousser le cuir dans le but presque vide. 3-1!

Apparemment on se dirige vers un match géré tranquillement par les hommes de Nuno. Il faut dire qu’en face, si l’Atlético marque un but avant la mi-temps, le match pourrait basculer.

L’Atlético joue désormais plus haut et s’appuie sur la qualité de centre de ses latéraux ainsi que du jeu de tête de Mandzukic pour inquiéter la défense locale.

C’est laborieux pour les Valencians qui peinent à se dégager! Finalement Mandzukic n’est pas bien loin de tromper Diego Alves de la tête. Le ballon passe à ras du poteau valencian!

Tentative de sortie de coma de l’Atlético qui obtient à son tour un corner…

Trois options possibles: soit Valence gère le score et on s’emmerde pendant 75 minutes, soit ils humilient l’Atlético, soit on a droit à un match fou et les Colchoneros se réveillent. A vous de décider avec le petit boîtier qui se situe sous votre siège.

OOOH LE TROISIEME! OTAMENDI! C’est très, très, très dur pour les hommes de Simeone! L’Argentin s’impose dans les airs et trompe Moya sur le corner qui suivait l’action précédente…

Valence régale! Magnifique travail de Rodrigo sur la droite. L’ancien de Benfica efface deux adversaires avant de servir Alcacer dans le dos de la défense. Miranda dégage en corner…

Les hommes de Simeone prennent l’eau. Les lignes ne sont pas en place et les Valencians sont shootés à l’adrénaline. Les cinq prochaines minutes risquent d’être compliquées pour le champion en titre.

QUEL DEBUT DE MATCH FOU! VALENCE DOUBLE LA MISE! André Gomes! Alors que Griezmann n’était pas loin d’égaliser, Valence part en contre. Contre sur lequel André Gomes s’infiltre dans la défense de l’Atléti, se balade et crucifie Moya. 2-0, c’est fou!

But contre son camp de João Miranda pour le FC Valence! Quelle mésentente entre Miranda et Moya! Le défenseur central trombe son propre gardien de la tête en pensant que celui-ci était resté dans ses cages sur un long ballon de Valence. Pas de bol, son portier était sorti et le but était vide…1-0 pour les chauve-souris!

Round d’observation entre les deux équipes. Les hommes de Simeone sont très bien en place et attendent les Valencians qui font circuler le ballon patiemment en attendant que quelque chose se passe sur leurs ailes.

C’est parti à Mestalla. Les Colchoneros donnent le coup d’envoi de ce match!

Et magnifique tifo de la part des supporters des murciélagos.

Les joueurs des deux équipes entrent sur la pelouse de Mestalla. Grosse ambiance à Valence.

Diego Simeone va-t-il calmer la hype Nuno? Ou bien Valence va-t-il confirmer son bon début de saison en s’offrant la tête d’un client au titre? Vous n’en savez rien, nous non plus.

Salut les punks, plus qu’une vingtaine de minutes avant le coup d’envoi de la rencontre opposant le deuxième de Liga (Valence) au troisième (l’Atlético). Ouais, bon, ça ne veut rien dire vu que les Espagnols n’en sont qu’à la 6e journée, mais le match en vaut quand même le détour.

Par

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

03
Live : Lyon-Lens (0-2)
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine