S’abonner au mag
  • LIGUE 1
  • J30

Revivez ESTAC – Paris S-G (0 – 9)

Par
Revivez ESTAC – Paris S-G (0 – 9)
-

À jouer

C’est fini. Devinez quoi ? Paris est champion.

Bon dimanche à tous, les foufous.

Lucas et Pastore loupent le 10ème coup sur coup, la faute à des contres de Dreyer et Saunier.

Et de 4 pour le Z. Lancé à la limite du hors-jeu par Pastore, Ibra vient tromper Dreyer de près. Propre.

But de Zlatan Ibrahimovic pour Paris S-G.

Rincon est applaudi à sa sortie du terrain. Bonne vanne, de la part du public troyen.

Changement pour ESTAC. Johan Martial remplace Rincon.

Thiago Silva a l’air de souffrir, alors que tous les changements parisiens ont été effectués. Et sa sortie changerait tout.

Avec Serge Aurier, il y aurait déjà 14-0.

Si les mecs n’en mettent pas dix, les supporters vont les siffler.

Ibra envoie une frappe lourde des 25 mètres, Dreyer envoie en corner comme il peut.

But de Edinson Cavani pour le Paris S-G. L’Uruguayen transforme le péno en deux temps.

Carton rouge pour Lossémy Karaboué. Et penalty pour le PSG pour cette faute sur Cavani.

Le speaker annonce 19 184 spectateurs au stade de l’Aube.

Carton jaune pour Thiago Xavier.

Et Jessy Pi voit sa frappe arrêtée par Trapp. L’homme au blase de chanteur de R’n’B est chaud.

Changement pour ESTAC. Lossémy Karaboué remplace Anele Ngcongca.

JESSY PI FRAPPE DANS LE PETIT FILET !

Changement pour Paris S-G. Maxwell remplace Adrien Rabiot.

Changement pour Paris S-G. Lucas remplace Ángel Di María.

Saunier enlève à Ibra le droit de claquer son quadruplé. Il se charge lui-même de mettre le septième. C’est hyper embarrassant.

But contre son camp de Matthieu Saunier pour Paris S-G.

La petite volée du droit d’Ibra est parfaite à l’entrée de la surface. 6-0, balles neuves.

But de Zlatan Ibrahimovic pour Paris S-G.

Centre de Di Maria, tête d’Ibra. Les Troyens ne font même plus semblant de défendre.

But de Zlatan Ibrahimovic pour Paris S-G.

Vous pensez tous que Paris est champion, mais attendez que la Ligue leur retire 25 points pour usage abusif de footix.

Le Z ne me laisse même pas le temps de vous annoncer que ça a repris. But du gauche à l’entrée de la surface, pour lui.

But de Zlatan Ibrahimovic pour Paris S-G.

Changement pour Paris S-G. Marquinhos remplace Gregory van der Wiel.

Changement pour ESTAC. Aloïs Confais remplace Mouhamadou Dabo.

C’est la pause ! On se retrouve dans 15 minutes, le temps que les Parisiens aillent se teindre les cheveux.

Les Troyens ont l’air décidé à sauver l’honneur. C’est tout à leur honneur.

A droite, Saunier centre pour Camus. L’attaquant se jette pour placer son plat du pied, c’est à côté.

L’OCCASION TROYENNE. Nivet rate sa frappe, Trapp est à la parade sur une tentative de Gueye et Jean frappe à côté.

Paris joue maintenant en marchant. Un peu comme quand tu joues au ping-pong de la main gauche contre ton petit cousin, pour lui laisser une chance.

Le centre de Di Maria ne trouve personne.

Et la frappe d’Ibra est trop croisée.

Il y a de bonnes intentions chez les Troyens, comme d’habitude, mais ils sont trop limités individuellement pour réussir quoi que ce soit.

Ibra s’écroule dans la surface, l’arbitre a pitié des Troyens.

Matthieu Saunier a clairement envie d’être le +1 de Pastore, à la teuf d’après match.

Ok, les Troyens n’essaient sont venus uniquement pour récupérer des maillots. Ibra dribble trois mecs en moonwalk.

Pastore sert Cavani dans la surface. Dreyer repousse la frappe de l’Uruguayen, Rabiot est là pour claquer le troisième.

But de Adrien Rabiot pour Paris S-G.

Ibra sert Pastore. L’Argentin claque un grand pont sur Xavier et pique son ballon au-dessus de Dreyer. Facile.

But de Javier Pastore pour Paris S-G.

Les locaux tentent de réagir, mais ça manque clairement de talent devant (si vous n’étiez pas au courant).

Saunier sert parfaitement Cavani qui trompe Dreyer en deux temps. Les cadeaux troyens, ça commence à être un peu gênant.

But de Edinson Cavani pour Paris S-G.

Cavani sert le Z, la patate passe à côté.

La volée de Thiago Silva est captée par Dreyer ! Resté devant, le capitaine du PSG reprend une ale de pigeon de Rabiot.

Avec Pastore et Nivet, les esthètes sont comblés.

Le premier corner est troyen, il est frappé directement en sortie de but.

Ibra a du mal à contrôler le centre de Kurzawa.

A la sortie d’un une-deux avec Jean, Camus loupe complètement sa reprise du plat du pied. Il était seul face au but.

Troyes lance le premier contre, la frappe de Jean est contrée.

C’est parti ! Côté troyen, le speaker a clairement prouvé qu’il était le meilleur élément de l’ESTAC.

Dans leur vestiaire, les Parisiens ont trouvé u mot de félicitation et des cadeaux offerts par les Troyens. Ça vous donne idée de l’ambiance : on est clairement sur un amical.

Salut à tous. Cette gueule de bois ne vous empêchera pas de voir le PSG sacré champion de France. Oui, on est le 13 mars.

Par

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine