S’abonner au mag
  • Italie
  • Serie A
  • 16e journée

Revivez AS Rome – AC Milan

Par
Revivez AS Rome – AC Milan
-

À jouer

Fin de la lutte à l’Olimpico. Les Romains ont globalement dominé un match pas terrible-terrible, sans jamais pouvoir concrétiser. La faute à un très bon Diego Lopez. Conclusion: la Roma a râté le coche et passera les fêtes avec trois points de retard sur la Juve.

Bisous les fous, et énorme samedi soir à tous !

Une deux dans la surface entre Gervais et Mapou, que Gervinho conclut d’une frappe à ras de terre, en pleine course et à deux mètres de la cage. Sauf que Diego Lopes sort un réflexe complêtement fou pour repousser la gonfle… Une dinguerie cette occaz’ !

5 minutes de rab’.

Les Giallorossi poussent mais n’arrivent à rien. Aussi simple que ça. Tous les centres sont repoussés, et toutes les percées sont systématiquement découpées.

Changement pour AC Milan. Stephan El Shaarawy remplace Jérémy Ménez.

Le phare à On.

Carton jaune pour Philippe Mexès.

Embrouille entre Philou et Destro, suite à un coup de pied involontaire du second au visage de Diego Lopez. Le Milan fait monter la sauce essentiellement pour gagner du temps, crisper les Romains, et faire chier Nicola Rizzoli.

Diego Lopez sort façon Neuer pour intercepter une passe mais se fait surprendre par le rebond façon Casillas. La balle revient sur Torosidis qui envoit sa demie-volée dans les nuages, ce goinfre.

Changement pour AS Rome. Vassilis Torosidis remplace Maicon.

Le troisème Grec entre en jeu. Défense salade-tomate-oignon pour la Roma.

Changement pour AC Milan. Sulley Ali Muntari remplace Andrea Poli.

La frappasse du gauche en lulu ? Sur un malentendu ?

Mapou fauche Menez qui filait vers le but à vitesse grand V. Pas de jaune sur ce coup-là. C’est louche.

La ligne de flotaison milanaise vient d’en prendre un sacré coup. La récupération de balle se fera dans la surface ou ne se fera pas. Point.

Changement pour AS Rome. Mattia Destro remplace Daniele De Rossi.

Dans ces conditions, un point c’est peu.

Carton jaune pour Daniele De Rossi.

De Rossi qui fauche son pote Menez puis s’excuse dans la foulée. C’est beau l’amitié virile.

Changement pour AC Milan. Alex remplace Keisuke Honda.

Dans ces conditions, un point c’est tout.

Carton rouge pour Pablo Armero.

Pris dans son élan, Armero enlève un ballon de la main. Dans un premier temps, Mr Rizzoli siffle et ne donne pas l’impression de porter la main à la poche. Mais sous la pression des Romains (la grande bouche de De Rossi surtout), il se ravise et dégaine le deuxième jaune qui fait rouge. C’est dur, très dur même.

Carton jaune pour Nigel de Jong.

Un bon gros tâcle en retard sur Nainggolan.

Signalé hors-jeu, (à tort ?), Menez s’en branle et marque dans le but vide. Pas de jaune pour lui.

Changement pour AS Rome. Adem Ljajic remplace Alessandro Florenzi.

Adem rentre dans son jardin.

Sur un bon coup franc à l’entrée de la surface, la tête de Zapata trouve le poteau, mais Monsieur Rizzoli avait sifflé avant pour une manchette de Mexes sur De Rossi ou Totti dans le paquet (je sais plus, j’ai pas bien vu).

Carton jaune pour Alessandro Florenzi.

O-soto-gari, ou le seul moyen d’arrêter Jerem’.

Trop d’imprécisions, trop de déchet dans le dernier geste des deux côtés. Pourtant, il y a du rythme pourtant, ça en devient frustrant.

L’heure de jeu est atteinte et la tension est retombée. Le match s’embourbe à nouveau.

Joli rush de Jerem’ qui décale Bonaventura sur sa gauche. L’Italien se remet sur son pied droit et déclenche une frappe tendue que De Sanctis bloque, puis relâche. Mais Mapou couvre son gardien et la Roma s’en sort.

Et dire que, sans le foot, il aurait pu finir en prison…

Maintenant qu’il a montré à tout le monde qu’il ne jouait qu’avec une seule cheville, Ménez peut commencer son festival.

J’ai très envie de vous raconter qu’Armero et Bonera s’échangent des transversales, que Philou discute avec Totti, que Gervinho s’échauffe encore, etc… Mais je ne trouve pas les mots.

Jerem’ est revenu. Pippo peut relâcher l’étreinte sur la ficelle de son string.

@Binouzeaufrais et bofbof2004: Bravo ! Parce que vous êtes bons, vous avez gagné le droit de nous livrer votre pronostic pour cette deuxième période. Ou pas.

Jerem’ est au sol et se tient la cheville. Voilà qui est VRAIMENT inquiétant pour le Milan.

Et c’est reparti à l’Olimpico !

Charade de la mi-temps:

Mon premier est le surnom d’un ancien Président de la République qui avait promis de se baigner dans la Seine lorsqu’il était maire de Paris.

Mon second sert des pintes à Homer Simpson et cache sous le comptoir un fusil qui peut faire valser un sanglier.

Mon troisième peut se dire d’une femme que votre libido trouve à son goût.

Mon quatrième no es amor, lo que tu sientes se llama obsesion…

Et mon tout est totalement transparent ce soir.

Je suis ?

Bon bah voilà, mi-temps. Pas grand chose à signaler, et aucune nouvelle de Menez dans ce match. Ce qui peut être vite très inquiétant pour le Milan. Allez, ristretto pour tout le monde ! Au moins c’est raccord avec le match.

On va tranquillement se diriger vers la mi-temps, les gars. Pour le spectacle, on verra en deuxième.

Carton jaune pour Pablo Armero.

Non Pablo, on ne touche pas à Francesco.

Ce qui est bien avec les matchs sur Sport+, c’est qu’on entend les commentateurs italiens en bruit de fond.

Ah bah non ! Aux trente mètres, Philou Mexes (sisi !), lâche une monstre frappe qui aurait pris le chemin de la lucarne si Morgan De Sanctis n’avait pas eu la détente de Manu Ginobili.

C’est moi ou le Milan ne passe plus la ligne médiane ?

@Ortenn: Je check ça à la mi-temps.

Peno oublié pour la Roma !

De Jong contre une superbe tête de Gervinho avec la main et à même pas un mètre de la ligne de but. Mr Rizzoli n’a rien vu. Moi non plus honnêtement. C’est tellement discret, tellement fourbe, tellement pas le style habituel de Nigel…

Slalom spécial de Gervinho, qui rentre dans la surface par un trou de souris avant de contourner trois piquets en pleine course pour finalement écraser sa frappe sur Lopez. Quel frisson ce Gervais !

@Japhet N’Dorame : Ça va, grand ? Pas trop dure ta soirée ?

Coup franc légèrement excentré à gauche de la surface, que le pied droit de Totti catapulte directement sur les poings de Lopez.

Le corner passe juste devant le bout du pied de De Rossi mais finit dans la niche de Lopez, tout heureux de pouvoir se coucher sur la gonfle.

Florenzi s’inflitre côté gauche et déclenche une frappe dans un angle très fermé que Lopez claque ne corner. Il y avait tellement mieux à faire, comme la donner à Totti au point de penalty par exemple.

Montolivo est à un cheveu de voler la balle dans la surface romaine, suite à une très mauvaise passe de Manolas. Mais Mr Rizzoli lui siffle une faute pour éviter d’emballer le match…

Premier quart d’heure un peu terne quand même. À part de jolis contrôles et quelques gros taquets défensifs, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

Coup-franc expédié directement dans le mur par Totti. Le corner qui suit est un peu cafouillé par le Milan, qui finit par s’en sortir d’un vilain dégagement.

La Roma s’enhardit un peu, mais vient systématiquement s’empaler sur la défense à plat rossonera. Armero-Mexes-Zapata-Bonera, paye ton bifteck !

Nainggolan et Totti se trouvent parfaitement dans les intervalles et commencent à inquiéter la défense milanaise. Tous les ballons passent par eux. Manque plus que Gervais, et le compte est bon.

Bon voilà, ça y est, finalement on se renifle un peu, histoire de…

Que de fumigènes dans la Curva ! L’Olimpico est pris dans le brouillard, et c’est beau.

Double parade d’emblée de De Sanctis ! Sur une frappe lointaine d’Honda d’abord, puis face à Poli qui avait bien suivi dans l’angle fermé. Le Milan mord direct, même pas le temps de se renifler un peu.

Totti et Montolivo s’échangent les fanions, les pétards explosent dans la curva, Pippo est beau, Rudy aussi (suspension levée pour lui), allons-y !

Bonne nouvelle, Jerem’ is in the house, parfaitement coiffé à la pointe de l’attaque milanaise. Philou Mexes est là aussi, tandis que Mapou, Gervais et Seydou arborent le plus beau maillot d’Europe. Amen.

Buona sera les fadas, et bienvenue sur le live SoFoot. Je sais que vous vous léchez déjà les babines à l’idée d’assister à ce choc de gladiateurs sur la pelouse du Colisée romain : AS Roma Vs AC Milan. Ou comment vous remerciez d’avoir squeezé le multiplex Ligue1.

Par

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Liverpool
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de bonus)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine