S’abonner au mag
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone (2-3)

Raphinha, l’invité surprise

Par Clément Gavard

Son nom ne résonnait pas comme une menace pour le Paris Saint-Germain, mais Raphinha s’est invité à la table des héros de ces quarts de finale de Ligue des champions, en signant un doublé permettant au Barça d’être devant à mi-parcours. Le Brésilien, qui n’avait jamais marqué en Ligue des champions, avait besoin de ce match référence.

Raphinha, l’invité surprise

Ce n’est pas celui qu’on attendait le plus, ce mercredi soir, dans les rangs catalans, ni le joueur qui se présentait comme la menace numéro un pour le Paris Saint-Germain. Il y en avait beaucoup pour Lamine Yamal, forcément, comme pour Robert Lewandowski et ses 94 caramels en Ligue des champions. Le Polonais a été très précieux dans le jeu et essentiel dans la construction du succès espagnol, au Parc des Princes, mais il n’a pas exercé son activité préférée, c’est-à-dire marquer, laissant la vedette à un copain brésilien. Raphinha n’est plus seulement un homonyme phonétique de son compatriote passé par Barcelone et Paris (ce bon vieux Rafinha, souvenez-vous), il est devenu le bourreau inattendu du PSG le temps d’une soirée qui l’aura sans doute vu signer sa meilleure prestation depuis qu’il porte le maillot blaugrana. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Xavi après le quart de finale aller de Ligue des champions remporté par son équipe.

Le Brésilien n’a pas frappé une fois, mais deux. Un but du droit, un autre du gauche, et il ne manquait plus qu’une tête pour s’offrir un coup du chapeau mémorable. Il n’avait pas besoin de ça pour se muer en héros dans la capitale française, où il a logiquement reçu le trophée d’homme du match après le coup de sifflet final. Il a fait preuve d’une efficacité qu’on ne lui connaissait pas, alors qu’il avait déjà poussé Gianluigi Donnarumma à l’arrêt dans la première demi-heure. Le géant italien s’est troué une dizaine de minutes plus tard sur un centre de Yamal, ce qui a permis à l’homme tressé de faire trembler les filets d’un tir du droit. Sa deuxième réalisation a été plus spectaculaire, de l’ouverture splendide de Pedri à la reprise instinctive et précise de l’attaquant catalan pour remettre le Barça à égalité au tableau d’affichage. Ses premiers bonbons en Ligue des champions, une compétition qu’il découvre cette saison, et son premier doublé depuis… un derby Rennes-Nantes renversant (3-2) et remontant au 31 janvier 2020, à une époque où la Covid-19 n’était qu’une lointaine menace.

Un match référence, et après ?

Depuis ce souvenir breton, du temps a passé, et Raphinha, du haut de ses 27 ans, était surtout à ranger du côté des pétards mouillés plutôt que dans la case des joueurs destinés à briller dans un quart de finale de Ligue des champions. Celui qui avait été poussé vers la sortie à Rennes, contre un chèque d’un peu plus de 18 millions d’euros de Leeds, n’avait pas franchement été accueilli comme une recrue digne du FC Barcelone en juillet 2022 (environ 70 millions d’euros, quand même). « Je suis souvent rentré à la maison en pensant que ça aurait pu mieux se passer », admettait-il la saison dernière sur Catalunya Radio (10 buts, 12 passes décisives en 50 apparitions). Sur courant alternatif, pas toujours décisif et avec des lacunes évidentes, Raphinha avait même fini par être reculé d’un cran par Xavi lors de certaines sorties.

Raphinha est passionnant. Il a un cœur énorme. Il joue à droite, à gauche, il ne se plaint pas… C’est un joueur différent.

Xavi, sous le charme

C’est bien à un poste offensif, sur le côté gauche, qu’il a accouché d’un match référence avec les Blaugrana. Il n’a pas eu peur de son compère en sélection, Marquinhos, ni des autres défenseurs parisiens. Au-delà de son doublé, il aura cadré ses quatre tentatives, trouvé trois passes clés et su participer à l’effort défensif quand les visiteurs ont dû faire le dos rond au retour des vestiaires. « Nous avons battu l’une des meilleures équipes du monde, assurait-il après le match. Nous avons su souffrir sans le ballon et aussi le contrôler quand nous l’avions. » Xavi, lui, est resté sous le charme de la partition récitée par son protégé, comme il l’a clamé au micro de Barça One : « Raphinha est passionnant. Il a un cœur énorme. Il joue à droite, à gauche, il ne se plaint pas… C’est un joueur différent, un des meilleurs dans les espaces. Il nous donne du dynamisme, il est intense, et sa principale qualité, c’est qu’il joue pour l’équipe. Je suis très heureux pour lui. » Il était difficile de raconter autre chose après le doublé du joueur lié à Barcelone jusqu’en 2027. « Il me reste beaucoup d’années de contrat, disait-il ce mercredi soir. Je pense aller au bout et je vais faire tout mon possible pour rester ici longtemps. » Pour cela, il faudra que ce match étoilé soit un nouvel espoir plutôt que le coup d’un soir.

@so_foot

Remontada inversée au retour ? #psg #psgfcbarcelona #marquinhos #mbappe #footballtiktok #sportstiktok #liguedeschampions #c1 #championsleague #ucl #uefa #beraldo #donnarumma #fcbarcelona #barcelone #fcbarcelone #foryou #pourtoi #sofoot #barca #psgbarca #paris #parissaintgermain #parcdesprinces #starwars #ultras #supporters #memestiktok #humor #lol #funny#CapCut

♬ son original – SO FOOT

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Clément Gavard

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

FC Barcelona

Raphinha

32
Revivez Real Madrid-Barcelone (3-2)
Revivez Real Madrid-Barcelone (3-2)

Revivez Real Madrid-Barcelone (3-2)

Revivez Real Madrid-Barcelone (3-2)
14
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)
Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)

Revivez la victoire de Paris à Barcelone (1-4)