S’abonner au mag
  • C1
  • Gr. E
  • AC Milan-Dinamo Zagreb

Pour l’AC Milan, San Siro doit redevenir imprenable

Par Éric Maggiori

Ce mercredi soir, l'AC Milan, championne d'Italie en titre, accueille le Dinamo Zagreb. Stat folle : les Milanais courent après une victoire à domicile en Ligue des champions depuis neuf ans. Et ça tombe bien : ils affrontent un adversaire qui n'a plus gagné le moindre match de C1 à l'extérieur depuis 24 ans.

Le 18 septembre 2013, les tifosi de l’AC Milan se rendent à San Siro, comme ils en ont l’habitude, pour un match de poule de Ligue des champions. L’affiche du soir ne fait, il est vrai, pas franchement rêver. Pas forcément au vu de l’adversaire, le Celtic, mais au vu du onze aligné par Max Allegri : dans l’équipe milanaise, on trouve ce soir-là Cristian Zaccardo, Valter Birsa, Cristián Zapata, Kevin Constant ou encore Alessandro Matri. On est loin, bien loin, de l’armada qui remportait six ans plus tôt la Ligue des champions, à Athènes, face à Liverpool. Ce soir-là, Milan galère, est sauvé une fois par sa barre, mais finit par s’en sortir in extremis grâce à deux buts inscrits dans les dix dernières minutes, par Zapata (frappe déviée) et Balotelli. 2-0, les supporters rossoneri peuvent rentrer chez eux satisfaits. Ce dont ils sont alors loin de se douter, en revanche, c’est que cette victoire sera la dernière de leur équipe en Ligue des champions, à San Siro. Avant une longue traversée du désert, qui dure depuis neuf ans.

Redevenir forteresse

En effet, lors des deux matchs de poule suivants, Milan concèdera deux matchs nuls, face au Barça (1-1) et l’Ajax (0-0). Deuxièmes de leur groupe, les Milanais se qualifieront pour les huitièmes, mais s’inclineront largement face au futur finaliste, l’Atlético de Madrid (0-1, 1-4). Puis le trou noir. Quasiment sept années sans entendre la petite musique de la C1, une éternité pour un club comme l’AC Milan, sept fois vainqueur de la compétition. Finalement, le 28 septembre 2021, les Rossoneri font leur grand retour. Et ils retrouvent à San Siro l’équipe qu’ils avaient quittée : l’Atlético de Diego Simeone. Les retrouvailles se soldent par une cruelle défaite 1-2, alors que les hommes de Pioli menaient 1-0 jusqu’à la 84e minute. Le même scénario se reproduira face à Liverpool (1-2), et Milan ne fera pas mieux qu’un nul face au FC Porto (1-1). Cette phase de poules se solde par une dernière place, et l’amère sensation que San Siro n’est plus une forteresse imprenable. D’ailleurs, la saison précédente, les Milanais s’étaient également inclinés 1-0 à San Siro, en huitièmes de finale de Ligue Europa, face à Manchester United.

La suite de la saison 2021-2022, pourtant, va avoir tendance à inverser le cours des choses. De fait, après une défaite 2-1 concédée contre Spezia le 17 janvier 2022, San Siro redevient cet antre si spécial où tous les adversaires se cassent les dents. La série en cours est de onze matchs sans défaite, dont huit victoires, face notamment à la Fiorentina, l’Atalanta ou l’Inter. C’est donc fort de ces statistiques favorables que Milan reçoit ce mercredi soir le Dinamo Zagreb, avec la ferme intention de mettre fin au tabou San Siro en Ligue des champions. Neuf ans sans la moindre victoire à la Scala del Calcio, cela n’était évidemment jamais arrivé dans l’histoire du club. Et Stefano Pioli a bien l’intention d’y mettre un terme. Car il le sait : s’il veut que son Milan redevienne grand en Europe, après être redevenu grand en Italie, il faut que San Siro redevienne inexpugnable.

Facteur Leão

Plus que jamais, l’adversaire semble à la portée des champions d’Italie en titre. Certes, le Dinamo Zagreb a parfaitement réussi son entrée dans la compétition, en s’imposant 1-0 à la surprise générale contre Chelsea. Mais en déplacement, les Croates ont rarement été à leur avantage dans la compétition reine. Si l’on exclut évidemment les barrages, le Dinamo Zagreb n’a tout simplement plus remporté de match de Ligue des champions à l’extérieur depuis… novembre 1998, face à l’Ajax. Depuis, c’est une terrible série en cours de 18 matchs sans victoire loin de Zagreb, dont 15 défaites. Autant dire : l’adversaire (presque) idéal pour rompre le sort, même si certains, à l’instar de l’ex-Rossonero Dario Simić, invitent à ne pas sous-estimer l’adversaire. « Attention, c’est une équipe avec de l’expérience, rappelons-nous qu’en 2019, avec une équipe à peu près similaire, ils ont mis 4-0 à l’Atalanta », met-il en garde dans la Gazzetta dello Sport.

Pour Milan, il s’agit surtout de parvenir à mettre en application les mêmes recettes qui font son succès depuis 2021 en Italie. Élu meilleur joueur de Serie A en 2022, Rafael Leão n’a, par exemple, pas encore réussi à briller en C1. Il n’y a inscrit qu’un seul petit but, lors de la défaite 2-1 face à l’Atlético, il y a tout juste un an. Lui qui sera suspendu ce week-end pour le choc face à Naples aura forcément à cœur de briller ce mercredi, pour enfin offrir aux tifosi rossoneri une victoire qu’ils attendent depuis neuf ans. Et qu’on se le dise : avec tout le respect qu’on leur doit, il est grand temps d’effacer des tablettes ce Milan-Celtic avec Cristián Zapata, Valter Birsa et Kevin Constant. Milan vaut mieux que ça.

Par Éric Maggiori

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus MIL

Dinamo Zagreb

Logo de l'équipe Sparta Praha
UHERSKE HRADISTE 18.05.2022 MOL CUP CZECH FINAL CZECH CUP
UHERSKE HRADISTE 18.05.2022 MOL CUP CZECH FINAL CZECH CUP 1 FC SLOVACKO - AC SPARTA PRAHA 1 FC SLOVACKO - AC SPARTA PRAGA ADAM HLOZEK FOT. MICHAL CHWIEDUK / FOKUSMEDIA.COM.PL / NEWSPIX.PL --- Newspix.pl - Photo by Icon sport
Pronostic Sparta Prague Dinamo Zagreb : Analyse, cotes et prono du barrage retour de Ligue Europa

Pronostic Sparta Prague Dinamo Zagreb : Analyse, cotes et prono du barrage retour de Ligue Europa

Pronostic Sparta Prague Dinamo Zagreb : Analyse, cotes et prono du barrage retour de Ligue Europa

Stefano Pioli

Rafael Leão

Logo de l'équipe Milan
Foto Spada/LaPresse 10 gennaio 2024 - Milano , Italia - sport, calcio - Milan vs Atalanta - Coppa Italia Frecciarossa 2023/2024 - quarti di finale - Stadio San Siro . Nella foto: Rafael Leao (AC Milan);
Foto Spada/LaPresse 10 gennaio 2024 - Milano , Italia - sport, calcio - Milan vs Atalanta - Coppa Italia Frecciarossa 2023/2024 - quarti di finale - Stadio San Siro . Nella foto: Rafael Leao (AC Milan); January 10, 2024 Milan , Italy - sport, calcio - Milan vs Atalanta - Italian Cup Frecciarossa 2023/2024 - San Siro Stadium . In the pic: Rafael Leao (AC Milan); - Photo by Icon sport
Le Milan éliminé de la Coppa par l'Atalanta

Le Milan éliminé de la Coppa par l'Atalanta

Le Milan éliminé de la Coppa par l'Atalanta