S’abonner au mag
  • C1
  • Gr. D
  • OM-Francfort (0-1)

Payet-Gerson : duo et des bas

Par Alexandre Lejeune
Payet-Gerson : duo et des bas

Sortis à l’heure de jeu, Dimitri Payet et Gerson ont malheureusement montré ce mardi soir pourquoi Igor Tudor ne les considère pas comme des cadres cette saison. Entre déchet technique, pressing intermittent et manque de verticalité, les deux soutiens d’Alexis Sánchez - lui aussi sorti à l'heure de jeu - n’ont pas été à la hauteur de l’événement.

Le 28 août dernier, les supporters marseillais en avaient pris plein les mirettes en voyant leur OM torturer l’OGC Nice. Plus qu’une victoire, il s’agissait surtout de la première sortie commune entre Dimitri Payet et Alexis Sánchez, et en l’espace de 90 minutes, on avait alors compris que les Phocéens tenaient là un duo de très haut niveau. Logiquement, pour son second match européen ce mardi soir, Igor Tudor a tenté de reconstituer la paire, en ajoutant Gerson à la recette. Un choix tactique fort, puisque le tacticien croate avait, depuis quelques semaines, pris l’habitude de placer Mattéo Guendouzi derrière l’attaquant. Cette fois, le chevelu était laissé sur le banc et le moins que l’on puisse dire, c’est que le dégarni s’est bien planté.

Physiquement limités, tactiquement hors sujet

Cette année, la force des Olympiens réside notamment dans leur capacité à gagner des duels, des seconds ballons et filer très rapidement vers le but adverse. Ce qui explique en grande partie pourquoi Payet et Gerson sont moins utilisés, eux qui sont bien plus à même de performer dans un football de possession et de rayonner sur des attaques placées. Ce mardi, Francfort a pris à la gorge des Marseillais moins tranchants dans l’intensité et qui ont même paru complètement éreintés physiquement au bout de 45 minutes. Habituel détonateur des actions l’année passée, Payet est une nouvelle fois apparu hors de forme, sans idées et à contre-courant du jeu. De quoi crédibiliser le choix de Tudor de le laisser sur le côté dernièrement, comme contre Lille le week-end dernier, où le meneur de jeu s’est échauffé toute une mi-temps sans jamais entrer en jeu. Gerson, lui, connaît une vraie période de doute et semble retomber dans les travers qu’il avait connus lors de ses premiers mois à Marseille. Sur certaines phases, le Brésilien a la mauvaise tendance de se mettre dos au jeu et de conserver trop longtemps le cuir, ce qui a le don, au passage, de souvent agacer le Vélodrome. Et surtout, ce qui ne colle pas du tout à la volonté de verticalité et de « football moderne » exposée par Pablo Longoria lors de ses dernières sorties médiatiques.

Harit et Ünder marquent des points

Igor Tudor a alors choisi après la pause de laisser une seconde chance à son duo de meneurs derrière Sánchez. En vain, puisque les deux n’ont pas plus pesé que dans le premier acte et ont filé, tout comme le Chilien d’ailleurs, sur le banc dès la 59e minute, en traînant bien la patte, histoire de montrer que leur agacement était plus important que le fait que leur équipe était menée d’un but… Harit et Ünder sont alors apparus sur le pré et l’OM a, comme par magie, retrouvé ce jeu direct qu’on avait pu apercevoir récemment. Certes, le résultat final est décevant, et les entrants n’ont pas fait basculer le match non plus, mais le visage affiché lors des trente dernières minutes est sans aucun doute bien plus reluisant que celui observé lors des soixante premières. Et évidemment, il n’est pas question d’attribuer tous les maux de la prestation du soir à Payet et Gerson.

La copie dans son ensemble était bien trop insuffisante pour espérer un résultat positif dans une rencontre de cette envergure. D’un point de vue individuel, Balerdi et Rongier ont également coulé, Veretout n’a pas rayonné, et fort heureusement, Pau López a sorti quelques arrêts. Il est simplement inquiétant de constater que deux des joueurs cadres de Sampaoli n’arrivent pas à trouver le rôle qui leur convient sous Tudor et qu’ils n’ont manifestement plus le soutien inconditionnel du public. Le plus malheureux dans l’histoire s’appelle peut-être Alexis Sánchez, certes maladroit face à Francfort, mais qui n’a quasiment pas pu combiner avec les deux joueurs en dessous de lui et qui doit s’efforcer de revenir dans le cœur du jeu pour toucher la balle. En deux rencontres de C1, l’OM n’a toujours pas marqué et n’a déjà plus le choix : il va devoir trouver au plus vite la bonne combinaison offensive. « Je pense qu’on n’est pas loin de se hisser au niveau Ligue des champions. Maintenant, c’est insuffisant. Il faut marquer des buts pour exister en C1. On n’a pas réussi à le faire ni ce soir, ni contre Tottenham. On a le ballon, on joue bien, mais il faut faire plus pour gagner des matchs », plaidait Jordan Veretout au micro de Canal+ après le match. Et si c’était sans Payet et Gerson ?

OM : les chantiers de Gasset

Par Alexandre Lejeune

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus OM

Dimitri Payet

Gerson

10
Revivez la défaite de l'OM face au Panathinaïkos
Revivez la défaite de l'OM face au Panathinaïkos

Revivez la défaite de l'OM face au Panathinaïkos

Revivez la défaite de l'OM face au Panathinaïkos
21
Revivez Lille-OM (2-1)
Revivez Lille-OM (2-1)

Revivez Lille-OM (2-1)

Revivez Lille-OM (2-1)
31
17 Cengiz UNDER (om) during the Ligue 1 Uber Eats match between Marseille and Troyes at Orange Velodrome on April 16, 2023 in Marseille, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)
17 Cengiz UNDER (om) during the Ligue 1 Uber Eats match between Marseille and Troyes at Orange Velodrome on April 16, 2023 in Marseille, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)
Revivez OM - Angers (3-1)

Revivez OM - Angers (3-1)

Revivez OM - Angers (3-1)