S’abonner au mag
  • Le classement des joueurs frisson de la saison
  • Épisode 5

Messi, de la parole aux actes

Par Romain Canuti
Messi, de la parole aux actes

Nouvelle rubrique sur Sofoot.com, un top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi en dehors.

Les lauréats de la semaine

Il gagne 4 points cette semaine

Lionel Messi (Barcelone) : « Moi, je peux jouer à droite sans problème. » On le présente comme un mec qui empêche ses coéquipiers en feu, Agüero en sélection, Suárez en club, de briller. Messi désamorce les conflits avant le match. Mais ce n’est pas juste pour faire joli. Contre la Croatie, mardi, il s’est donc mis sur un côté et a passé son match à distribuer les caviars. Limite pour montrer qu’il peut être le meilleur là aussi. 3 points + 1 point.

Ils gagnent 3 points cette semaine

Mame Biram Diouf (Stoke City) : Il marque le but de la victoire pour le Sénégal de la tête en sautant comme un basketteur. Mais surtout, quand il est dans un rush, ceux qui tapent tibia contre tibia contre lui se blessent. 3 points.Willian (Chelsea) : Un but et une sortie sous les vivats de la foule, alors que le match se déroulait pourtant en Turquie. Surtout grâce à un geste technique brazilou. 3 points. Hugo Lloris (Tottenham) : Meilleur bleu contre l’Albanie, il a ressorti ses parades spectaculaires. Bien plus que ses gueulantes sur ses défenseurs derrière, pas trop crédibles. 3 points.Ivan Rakitić (Barcelone) : Face à l’Italie de Pirlo, il a pris un malin plaisir à être omniprésent à la distribution du jeu de son équipe. À gauche, à droite, il met le ballon où il veut. 3 points.Nicolas Nkoulou (Marseille) : Contre le Congo, il a fait son match de patron, à tout gérer derrière, serein, juste à se presser quand il faut sauver une balle sur sa ligne. Et, quand il fait une boulette, il se rattrape derrière en accrochant l’adversaire dans la surface avec la complicité de l’arbitre. Patron, on a dit. 3 points.Isco (Real Madrid) : Paradoxalement, c’était la première titularisation d’Isco avec la Roja. L’élégant milieu de terrain en a profité pour mettre un but en lucarne, régaler de sa conduite de balle buste relevé, et s’imposer comme l’avenir du Pays. 3 points.Danny Welbeck (Arsenal) : Il a décidé de bien répartir les choses : les occasions avec Arsenal, les buts avec l’Angleterre. Si ça se trouve, il fait exprès. 3 points.Alen Halilović (Barcelone) : La petite pépite est entré en jeu contre l’Argentine. Et en deux accélérations, il a prouvé qu’il ne devrait pas aller dans la catégorie de Freddy Adu. Vitesse et maîtrise. 3 points.

Il gagne 1 point cette semaine

Thiago Silva (Paris Saint-Germain) : Il n’est plus capitaine du Brésil et il ne sert pas la soupe pour dire que ça ne lui fait rien, que l’important c’est le groupe. Il charge son sélectionneur et Neymar au passage, qui n’est même pas venu le voir. 1 point.

Le classement frisson, 5e journée

1. Ntep (Rennes) : 9 points2. Agüero (Manchester City) : 6 points3. Hernanes (Inter Milan), Valencia (West Ham), De Bruyne (Wolfsburg), Fellaini (Man U), Reus (Dortmund) : 5 points8. Lucas (Paris), Balotelli (Liverpool), Ahamada (Toulouse), Messi (Barcelone) : 4 points12. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Sterling (Liverpool), Beauvue (Guingamp), Neymar, Halilović, Rakitić (Barcelone), Taïder (Sassuolo), Gourcuff (Lyon), Ben-Atira (Hertha Berlin), Carlos Eduardo (Nice), Ferreira Carrasco (Monaco), Ivanović, Willian (Chelsea), Torres (Milan AC), Abeid, Ayoze Pérez (Newcastle), Brahimi (Porto), Cristiano Ronaldo, Kroos, Isco (Real Madrid), Marchese (Genoa), Neuer (Bayern), Tévez (Juventus), Godín (Atlético), Welbeck (Arsenal), Nkoulou (Marseille), Lloris (Tottenham), Diouf (Stoke) : 3 points41. Palmieri (Bastia), Yanga-Mbiwa (Roma) : 2 points 43. Gignac (Marseille), Digard (Nice), Thiago Silva (Paris) : 1 point46. Cavani (Paris), Griezmann (Atlético) : -1 point

Comment sont attribués les points ?

Une action dans le jeu : 3 pointsUne action hors match : 2 pointsUne déclaration : 1 pointPénalité : selon appréciation du jury

Voir le classement de la journée précédente

Par Romain Canuti

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine