S’abonner au mag
  • C3
  • Barrages
  • Rennes-Shakhtar (2-1, 4-5 aux TAB)

Rennes crucifié par le Shakhtar

Par Clément Gavard, au Roazhon Park
Rennes crucifié par le Shakhtar

Alors qu'il avait fait le plus dur, le Stade rennais a laissé filer la qualification en huitièmes de finale de Ligue Europa aux tirs au but contre le Chakhtar Donetsk (2-1, 4-5 aux tirs au but).

Rennes 2-1 (4-5 aux TAB) Chakhtar Donetsk

Buts : Toko Ekambi (52e) et Salah (106e) pour les Rouge et Noir // Belocian CSC (119e) pour le Chakhtar

La soirée a été longue, trop longue pour le Stade rennais, qui a pensé décrocher son ticket pour les huitièmes avant de le voir lui échapper des doigts dans la dernière minute de la prolongation, pour le laisser au Chakhtar Donetsk au bout de la séance de tirs au but (2-1, 4 TAB 5). Le dernier espoir du football français en Ligue Europa s’est envolé, et il ne reste plus à Rennes que le championnat pour vibrer.

Toko Ekambi, comme à l’aller

Il y avait pourtant un air de fête nationale à l’arrivée devant le Roazhon Park du car rennais, accompagné sur la rocade par des feux d’artifice et escorté jusqu’à l’entrée de l’enceinte bretonne par des dizaines de fumigènes. L’atmosphère des grands soirs route de Lorient et un stade plein à craquer, qui aurait pu s’enflammer un peu plus dans un premier quart d’heure où les Bretons ont mis du rythme, de l’intensité, et ont eu les occasions pour prendre l’avantage. Seulement, il y a eu de la maladresse et un Anatoliy Trubin très serein sur les tentatives d’Amine Gouiri, Djed Spence et Adrien Truffert. Puis, le Chakhtar est sorti du bois, et Steve Mandanda a sorti la parade face à Yukhym Konoplya, avant de voir sa défense l’abandonner en laissant Lassina Traoré pousser le ballon au fond à la suite d’un corner mal négocié. Une sanction transformée en soulagement quand l’arbitre a noté une mimine discrète d’Artem Bondarenko sur l’action en consultant la VAR, et a annulé le but, célébré comme une ouverture du score par un public rassuré. Un temps seulement, puisqu’il a vu son équipe ronronner dans un 4-4-2 toujours aussi imparfait dans lequel Jérémy Doku et Karl Toko Ekambi ont peine à faire la différence dans un premier acte où le Chakhtar n’a pas non plus inquiété la jeune charnière Warmed Omari-Jeanuel Belocian. 

Dans le camp ukrainien, les Rouge et Noir ont trop souvent tourné en rond, même si Lovro Majer et Truffert ont fait passer deux petits frissons sur la cage de Trubin. Chacun a eu le temps de se ronger les ongles et de se demander pendant la pause quel changement devait opérer Bruno Genesio pour renverser le Shakhtar, mais les présents sur le terrain ont entretenu la flamme en marquant très rapidement au retour des vestiaires. Sur un contre, Doku a fait un numéro jusqu’à la surface et trouvé Gouiri, qui a décalé Toko Ekambi, dont le tir du gauche a fait trembler la barre et rugir le Roazhon Park en voyant le ballon rebondir derrière la ligne (1-0, 52e). Dans l’euphorie, Doku et Kalimuendo ont cherché le break, avant que Mandanda ne sorte le grand jeu pour repousser la frappe à bout portant de Konoplya et s’imposer devant Traoré, sanctionné pour simulation pendant que le gardien rennais recevait une ovation de toute l’arène.

Le pire scénario pour Rennes

Sur le terrain, les locaux ont eu les fesses entre deux chaises, laissant parfois trop d’espaces aux visiteurs et se retrouvant coupés en deux sur les transitions. Les Bretons ont eu très chaud en voyant Danylo Sikan être trop court pour couper le centre d’Oleksandr Zukbov, puis y ont cru sur les nouvelles mèches allumées par Truffert et Flavien Tait. Les 28 000 spectateurs ont ainsi eu le droit à du rab, puisque la règle du but à l’extérieur n’existe plus, alors qu’un vent froid commençait à souffler. Dans une prolongation où le Chakhtar a attendu très bas, les Rennais ont été les plus dangereux, avec des tentatives de Gouiri puis de Salah. Ce dernier a fait chavirer le Roazhon Park quelques secondes après le coup d’envoi de la prolongation, en reprenant de près un centre de Doku envoyé sur orbite par une ouverture magnifique d’Omari (2-0, 106e). Tout le groupe rennais a fêté le premier but du Marocain arrivé cet hiver comme un but en or, mais il s’agissait de défendre son avance pour éviter le stress des tirs au but. Le SRFC a donc reculé et laissé échapper le grand bonheur, Belocian manquant son dégagement sur un centre de Djurasek et trompant Mandanda (2-1, 119e). En larmes, le jeune défenseur a été consolé par ses copains, avant d’assister du rond central à une séance de tirs au but renversante pendant laquelle Trubin a réalisé trois arrêts pour envoyer le Chakhtar en huitièmes de finale (5-4 aux tirs au but) et signer la fin de l’aventure européenne de Rennes, qui devra s’en remettre.


 Rennes (4-4-2) : Mandanda – Spence, Omari, Belocian, Truffert (Meling, 96e) – Doku, Santamaria (D. Doué, 96e), Majer (Ugochukwu, 71e), Toko Ekambi (Salah, 96e) – Gouiri, Kalimuendo (Tait, 84e). Entraîneur : Bruno Genesio.

Chakhtar (4-1-4-1) : Trubin – Konoplya, Bondar, Matvyenko, Mykhaylychenko – Stepanenko – Zubkov, Bondarenko, Sudakov, Topalov (Djurasek, 79e) – Traoré (Sikan, 79e). Entraîneur : Igor Jovičević.

Dans cet article :
Le Chakhtar répond à Bruno Genesio sur les tirs au but
Dans cet article :

Par Clément Gavard, au Roazhon Park

À lire aussi
21
En direct : Rennes - Shakhtar (2-1)
  • C3
  • Barrages
  • Rennes-Shakhtar
En direct : Rennes - Shakhtar (2-1)

En direct : Rennes - Shakhtar (2-1)

En direct : Rennes - Shakhtar (2-1)
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
21
Revivez Benfica-OM (2-1)
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Rennes

Logo de l'équipe Rennes
Benjamin BOURIGEAUD of Stade Rennais during the UEFA Europa League match between Stade Rennais Football Club and Associazione Calcio Milan at Roazhon Park on February 22, 2024 in Rennes, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
Benjamin BOURIGEAUD of Stade Rennais during the UEFA Europa League match between Stade Rennais Football Club and Associazione Calcio Milan at Roazhon Park on February 22, 2024 in Rennes, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)
Pronostic Rennes Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Rennes Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Rennes Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Shakhtar Donetsk

31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)