S’abonner au mag
  • C1
  • Quarts
  • Barcelone-PSG (1-4)

Les notes du Paris Saint-Germain

Par Mathieu Rollinger

À la manière du FC Metz en 1984 et du Paris Saint-Germain en 2021, les hommes de Luis Enrique rentrent de Barcelone avec un 4-1 et une qualif. Et il n’y a jamais eu autant de ressemblance entre Ousmane Dembélé et Toni Kurbos.

Les notes du Paris Saint-Germain

Gardien

Gianluigi Donnarumma

Sa sortie aérienne sur un des rares corners barcelonais était seulement pour rappeler aux Parisiens d’où ils venaient. Et remémorer à Jean-Michel Aulas un certain Schumacher.

Note de la rédaction 4.5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Défenseurs

Achraf Hakimi

Les supporters parisiens se berçaient d’illusions avec son retour, il les a gratifiés de deux ou trois beaux numéros. Achraf Houdini.

Note de la rédaction 6.5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Marquinhos

Il en aura des choses à raconter à Layvin Kurzawa, entre vieux grognards de la bérézina de 2017.

Note de la rédaction 7.5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Lucas Hernández

Il n’a pas lâché Robert Lewandowski d’une semelle, et inversement. Mais si ces deux-là ne partiront pas en vacances ensemble, on sait déjà que la belle est prévue le 25 juin à Dortmund.

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Nuno Mendes

Comme tout bon Parisien sur le périph, il a accepté de se faire doubler par la voie de droite par la mobylette Yamal. C’est le jeu.

Note de la rédaction 5.5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Milieux

Warren Zaïre-Emery

À onze contre dix, sa discrétion ne s’est pas fait ressentir. Un stage d’observation.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Vitinha

Comment il s’appelait, là, le petit milieu de Paris qui parlait avec ses mains, sympathique, mais qui n’a jamais tenté une frappe ?

Note de la rédaction 8/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Fabián Ruiz

Il a participé aux débats et essayé d’exister médiatiquement, mais impossible de savoir ce qu’il a proposé concrètement. Un candidat aux élections européennes, avec Lee Kang-in (77e) comme suppléant.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Attaquants

Ousmane Dembélé

Top 3 des plus grands mystères de la vie : les poissons abyssaux, les géoglyphes de Nazca et Ousmane Dembélé. Parce qu’être capable de sortir ce type de match, alors qu’on n’a pas rentré un seul corner correct de tout le match, c’est du surnaturel. Remplacé par Randal Kolo Muani (87e), contre-naturel.

Note de la rédaction 9/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Kylian Mbappé

Finalement, vu son absence dans le jeu, le poste de 9 lui va plutôt pas mal. Le canard des surfaces.

Note de la rédaction 5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Bradley Barcola

On ne sait pas ce que vous choisirez au distributeur pour vous désaltérer cet été, mais ce qui est sûr, c’est que Didier tournera au Barcola. Remplacé à la 77e par un Marco Asensio light.

Note de la rédaction 8/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Entraîneur

Luis Enrique

Vu que tout le banc du Barça s’est fait expulser, il était à deux doigts de reprendre le coaching de son ancien club. Finalement, il est resté du bon côté de la remontada.

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Barça

Ronald Araujo

Si vous ne savez pas ce qu’est un aptonyme, dites-vous que « Arojo » en est un bon en version espagnole.

Note de la rédaction 2.5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Raphinha

Lui, l’ex de Ligue 1, avait tout pour devenir le nouveau Braithwaite, mais il a eu la bonne idée de claquer trois buts sur un aller-retour contre le PSG pour sauver sa peau au Barça. Comme quoi, la vie ne tient parfois qu’à quelques cheveux.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Lamine Yamal Nasraoui Ebana

C’est con, avec ses 33 minutes de jeu (sacrifié pour compenser le rouge d’Araújo), il aurait pu prétendre à une place dans le groupe de Youth League, si le Barça était encore en lice. Il pourra toujours regarder le FC Nantes retourner l’Olympiakos ce vendredi à 14 heures.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10


Jules Koundé

Peu importe le score, il n’avait qu’une chose en tête : être sélectionné pour les Jeux olympiques, rien que pour revêtir ce superbe costume au dégradé blaugrana.

Note de la rédaction 4.5/10
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Donner une note

  • ou
    Passer d'un joueur à l'autre.

  • Choisir une note.
  • Enter
    Valider la note.
  • Echap
    Fermer le clavier.

Par Mathieu Rollinger

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus PSG

FC Barcelona