S’abonner au mag
  • C3
  • 16es
  • Rennes-Betis (3-3)

Les notes du Betis face à Rennes

Par Simon Butel
Les notes du Betis face à Rennes

Robles aux choux dans les cages, Canales partout, Guardado égaré, Lo Celso débridé, Jesé musclé et surtout Lainez en furie : il y avait de tout au sein de ce Betis Séville, ce jeudi soir. Des types à prendre, d'autres à laisser. Un pot-pourri suffisamment cohérent pour revenir de Rennes en ballottage favorable. Et en titubant ?

joueurs

Joel Robles

Le même nom que Bruno Roblès… et la même détente que Bruno Roblès. Pas la peine de te planquer sous ce jaune poussin du plus mauvais effet, Bruno, on t’a reconnu. Battu deux fois en dix minutes, et trois fois en n’ayant quasiment pas touché le ballon. Le genre de type qui sombre au bout de trois shots. Si l’on suit ce raisonnement, le gaillard doit à l’heure qu’il est déjà être en train de pioncer sur le bar du Hibou Grand Duc.

Note de la rédaction Nul
Note des lecteurs 0/10

0 note(s)

Votre note /10



Défenseurs

Aissa Mandi

Hier, il assurait avoir « beaucoup de connaissances et d’amis à Rennes » . Il y a désormais 30 000 ennemis : les spectateurs du Roazhon Park, qui ont tous vu faute sur Adrien Hunou partant au but à 3-2. Pour le reste, RAS. Sobre, comme à son habitude.

Note de la rédaction 5/10
Note des lecteurs 5.5/10

38 note(s)

Votre note /10


Sidnei

La preuve en personne que la base de données de Football Manager n’est fiable qu’à 99%. Auteur tout de même d’un coup de boule gagnant, pour entretenir l’espoir. Et son mythe.

Note de la rédaction 4/10
Note des lecteurs 4.4/10

35 note(s)

Votre note /10


Andrés Guardado

Des témoins l’auraient aperçu le long de la Vilaine sur les coups de 21h, cherchant le rein égaré lors de son premier duel avec Hatem Ben Arfa. Depuis, plus de nouvelles. Si quelqu’un a la moindre information, prière de composer le 17.

Note de la rédaction 17
Note des lecteurs 3.9/10

37 note(s)

Votre note /10


Héctor Junior Firpo

Seul Sévillan en vue dans la tempête, il a tenu la barre 25 minutes avant de devoir la lâcher subitement, trahi par son genou. Aïe. Remplacé par Diego Lainez, qui a transformé les joueurs rennais en étudiants de la ville ayant chopé le tournis vers 19h30, moment de son entrée en jeu. Avant de les faire sombrer dans un black-out à 21h, moment de son égalisation dans le money time.

Note de la rédaction 5/10
Note des lecteurs 4.8/10

30 note(s)

Votre note /10


Loren

Seul devant, il s’est démené et a beaucoup tenté. Mais il a surtout beaucoup manqué, galvaudant trois situations dangereuses. Ce qui laisse de l’espoir à Rennes.

Note de la rédaction 4/10
Note des lecteurs 3.7/10

25 note(s)

Votre note /10



Libéros

Javi García

Sa passion pour le groupe Depeche Mode remonterait à son époque anglaise. Aujourd’hui, l’ancien de City est prêt à tout pour s’envoyer un petit Just can’t get enough. Y compris à plomber son équipe avec un CSC. Pourvu qu’il ne nous fasse pas une Steven Gerrard au Kenland.

Note de la rédaction 3/10
Note des lecteurs 3.8/10

35 note(s)

Votre note /10



Milieux

Joaquín

Des coups francs de filou – dont un décisif –, quelques jolis coups de patte, deux-trois coups de pression à l’arbitre : pas de doute, Joaquín est un vieux briscard. Sauf que dans « vieux briscard » , il y a « vieux » . Et ça s’est parfois vu.

Note de la rédaction 5/10
Note des lecteurs 5.9/10

37 note(s)

Votre note /10


Sergio Canales

Enfin au top à 27 ans, on le dit proche de la sélection espagnole. Au four et au moulin, Serge Canaux a aussi plusieurs fois été proche de marquer ou de faire marquer. Bref, il a plusieurs fois été proche d’honorer sa réputation de crack. En vain. Un demi comme on les aime à Rennes.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 6.6/10

38 note(s)

Votre note /10


William Carvalho

Belle performance des Sévillans, qui ont joué tout le match à dix et avec un obstacle en plein milieu du terrain. Pas évident pour la circulation du ballon. Sinon, sa moustache va bien. Merci pour elle. William K. Maro.

Note de la rédaction 3/10
Note des lecteurs 4.1/10

36 note(s)

Votre note /10


Giovani Lo Celso

Un but, des inspirations à la pelle, des retours rageurs et des « fautes tactiques » chères à Arsène Wenger : Thomas Tuchel voulait « un deuxième Marquinhos et un deuxième Verratti » cet hiver ? Il avait les deux en un seul bonhomme, nommé Lo Celso, l’été dernier. Et va donc l’échanger contre 25 petites plaques l’été prochain. MAIS POURQUOI ?

Note de la rédaction 25 millions
Note des lecteurs 6.5/10

46 note(s)

Votre note /10



Attaquants

Jesé

Un croqueur comme lui ne pouvait qu’être de la partie lors de ce déplacement dans la capitale française de la boisson. L’occasion de retrouver son jeu, paumé quelque part dans l’Hexagone ? Non, simplement de montrer à la France qu’il n’a « pas pris de poids, mais pris du muscle » , comme il l’a assuré récemment. Rires… jusqu’à son duel aérien remporté, qui s’est transformé en passe dé pour Lainez.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 5.3/10

31 note(s)

Votre note /10



Donner une note

  • ou
    Passer d'un joueur à l'autre.

  • Choisir une note.
  • Enter
    Valider la note.
  • Echap
    Fermer le clavier.

Par Simon Butel

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Rennes

Logo de l'équipe Rennes
VITINHA of PSG and Ludovic BLAS of Rennes during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
VITINHA of PSG and Ludovic BLAS of Rennes during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Pronostic Le Puy Rennes : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Coupe de France

Pronostic Le Puy Rennes : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Coupe de France

Pronostic Le Puy Rennes : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Coupe de France
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Giovani Lo Celso

22
En direct : Arsenal-Tottenham  (2-2)
En direct : Arsenal-Tottenham (2-2)

En direct : Arsenal-Tottenham (2-2)

En direct : Arsenal-Tottenham (2-2)
43
Revivez le match fou entre Liverpool et Tottenham
Revivez le match fou entre Liverpool et Tottenham

Revivez le match fou entre Liverpool et Tottenham

Revivez le match fou entre Liverpool et Tottenham

Jesé Rodríguez