S’abonner au mag
  • CAN 2021
  • Finale
  • Sénégal-Égypte (0-0, 4-2 TAB)

Le Sénégal est champion d’Afrique pour la première fois de son histoire !

Par Alexandre Lazar
Le Sénégal est champion d’Afrique pour la première fois de son histoire !

Enfin. Enfin le Sénégal a assumé son statut de favori malgré un début de CAN poussif au possible, en allant au bout du labyrinthe après avoir terrassé l'Égypte, reine du continent, aux tirs au but (0-0, 4-2 TAB). Les yeux dans les yeux, Sadio Mané et Mohamed Salah n'ont pas vraiment été à leur avantage, dans une finale que les Pharaons ont pris soin de fermer à double tour. Mais la timbale dorée peut enfin parader dans les rues de Dakar.

Sénégal 0-0 (4-2 TAB) Égypte

Tirs au but marqués : Koulibaly, Diallo, Dieng et Mané pour les Lions de la Téranga // Zizo et Marwan Hamdi pour les Pharaons Tirs au but manqués : Sarr pour les Lions de la Téranga // Abdelmonem et Lasheen pour les Pharaons

Ça y est, l’anomalie a pris fin. Défait deux fois en finale (2002 et 2019), jamais sacré dans sa longue et riche histoire, le Sénégal a vaincu le signe indien, en tordant l’Égypte, reine d’Afrique du haut de ses sept timbales, au bout du suspense et d’une crispante séance de tirs au but, format préférentiel des Pharaons depuis 1984, sans interruption. Un dernier acte âpre sans être rasoir, entre les deux meilleures défenses de la compétition, au cours duquel les gardiens ont sorti le bleu de chauffe. Sadio Mané peut exploser comme dans son couloir gauche, Aliou Cissé peut expirer : de Dakar à la Casamance, le Sénégal festoie enfin autour d’un bon gibier, en laissant libre cours à une liesse sans pareille.

Gabaski sur le Nil

On a appris à le connaître, depuis son entrée face à la Côte d’Ivoire à la place de Mohamed El-Shenawy. Mohamed Abou Gabal, dit « Gabaski » – sans lien avec Varsovie ou Łódź -, est de ceux qui transforment chaque rendez-vous en gala tiré à quatre épingles. Jusqu’ici irréprochable dans cette CAN, l’ovni Abdelmonem commet l’irréparable en fauchant Saliou Ciss, lancé à toute berzingue dans la surface égyptienne (5e). La sentence tombe : penalty. Mais Gabaski a vite fait d’éteindre l’enthousiasme galsen, les ouailles d’Aliou Cissé étant déjà en train de se congratuler avant de voir le cuir au fond du Nil. Sadio Mané a beau la jouer à l’intox, sa mine imprécise est détournée par la nouvelle coqueluche des Pharaons (7e), pour le plus grand plaisir de l’immense Essam El Hadary.

Le thermomètre déjà dans les tours à Yaoundé, les vingt-deux acteurs se démènent entre les escalopes volatiles qui irritent la pelouse. Le Sénégal multiplie les percées sur les côtés, mais les centres d’Ismaïla Sarr ne trouvent pas preneur, et les déboulés de Sadio Mané sont classieux, mais vains. Quant à lui, Mohamed Salah est esseulé, mais montre qu’il est en jambes et à même d’empailler des chevilles malgré la fatigue accumulée (28e). Édouard Mendy, testé par l’animal dans un angle très fermé (43e), demeure vigilant.

Édouard aux mains d’or

Les Lions de la Téranga accélèrent par phases, mais les Pharaons tiennent à leur bout de gras, et Gabaski est de toutes les guerres et sur tous les ballons. La frappe enchaînée d’Idrissa Gueye après une habile feinte de corps tombe dans la niche (50e), avant que le portier de Zamalek ne chipe le ballon dans les pieds d’un Sadio Mané proche de l’écœurement (53e). L’entrée simultanée de Trezeguet et de Zizo côté égyptien ne s’invente pas, et elle apporte surtout du dynamisme, du tranchant aux attaques des septuples rois d’Afrique, qui se signalent enfin un peu plus collectivement. Mohamed Abdelmonem (69e), puis Marwan Hamdi (75e) claquent leur tête au-dessus ou de peu à côté des cages de Mendy.

L’entrée de Bamba Dieng occasionnera bien des sueurs froides à l’Égypte en prolongation, mais Gabaski est infranchissable, que ça soit du coude ou du bout des doigts (91e, 100e et 115e). L’occasion pour le rempart des Pharaons de ressortir l’antisèche sur la gourde, lors d’une séance fatidique de tirs au but. Mais cette fois, il sera trahi par deux tireurs : Mohamed Abdelmonem et Mohanad Lasheen, en échec sur le montant droit puis devant Édouard Mendy, qui n’avait jusqu’ici stoppé que deux penaltys sur 31 dans toute sa carrière. Sans trembler, cette fois, Sadio Mané a libéré les 17 millions de Sénégalais au pays, et sa diaspora, au grand dam de son copain Mo Salah. Qu’à cela ne tienne, le rendez-vous est déjà pris fin mars, pour un duel aller-retour. Au bout, un ticket pour le Mondial qatari.


Sénégal (4-2-3-1) : É. Mendy – Sarr, Koulibaly, Ab. Diallo, Ciss – Kouyaté (P. Gueye, 66e), N. Mendy – I. Sarr (Dia, 77e), I. Gueye, Mané – Diédhiou (Dieng, 77e). Entraîneur : Aliou Cissé.

Égypte (4-3-3) : Gabaski – Ashour, Abdelmonem, Mah. Hamdi, El Fotouh – Elneny, Fathi (Lasheen, 99e), El Solia (Trezeguet, 59e) – Salah, M. Mohamed (Mar. Hamdi, 59e), Marmoush (Zizo, 59e). Entraîneur : Carlos Queiroz.

Résultats et classements de la CAN 2021
Revivez Sénégal – Egypte (0 – 0)
Découvrez le tableau complet des huitièmes de finale de la CAN 2023

Par Alexandre Lazar

CAN - Finale - Sénégal-Égypte (0-0, 4-2 TAB)
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Sénégal

Egypte

Logo de l'équipe Egypte
Mostafa Mohamed of Egypt celebrates goal with teammates during the FIFA World Cup Qualifiers 2026 match between Egypt and Djibouti held at Cairo International Stadium in Cairo,Egypt on 16 November 2023 - Photo by Icon sport
Mostafa Mohamed of Egypt celebrates goal with teammates during the FIFA World Cup Qualifiers 2026 match between Egypt and Djibouti held at Cairo International Stadium in Cairo,Egypt on 16 November 2023 - Photo by Icon sport
Pronostic Égypte République démocratique du Congo : Analyse, cotes et prono du 8e de finale de la CAN

Pronostic Égypte République démocratique du Congo : Analyse, cotes et prono du 8e de finale de la CAN

Pronostic Égypte République démocratique du Congo : Analyse, cotes et prono du 8e de finale de la CAN

Sadio Mané

01
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Edouard Mendy

10
Revivez  Man City-Chelsea (1-0)
Revivez Man City-Chelsea (1-0)

Revivez Man City-Chelsea (1-0)

Revivez Man City-Chelsea (1-0)
31
Revivez le succès d'Arsenal face à Chelsea (3-1)
Revivez le succès d'Arsenal face à Chelsea (3-1)

Revivez le succès d'Arsenal face à Chelsea (3-1)

Revivez le succès d'Arsenal face à Chelsea (3-1)