S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • 8es
  • Brésil-Corée du Sud (4-1)

Le Brésil danse sur la Corée du Sud et vers les quarts

Par Mathieu Rollinger, au Stadium 974
Le Brésil danse sur la Corée du Sud et vers les quarts

Ils connaissaient la Corée sur le bout des doigts, mais pas autant que leurs chorés à Doha. Dans un récital de football et de danse, le Brésil a désarmé les Guerriers Taeguk à coups de gestes de génie, de joie collective et de sourires. Et à la fin du bal, ça fait 4-1.

Brésil 4-1 République de Corée

Buts : Vinícius (7e), Neymar (13e, SP), Richarlison (29e), Paquetá (36e) pour la Seleção // Paik Seung-ho (76e)

On ne sait pas encore qui seront les invités de la cérémonie de clôture pour cette Coupe du monde au Qatar, mais quoi qu’il en soit, Gianni Infantino ferait bien de prendre le numéro de cette petite bande brésilienne pour assurer le show. Avant la finale ou pendant, selon la suite de son parcours. Ce lundi, pour la dernière représentation sur la scène du Stadium 974, la troupe de Neymar a offert au public un spectacle d’une mi-temps ahurissant. Aux premières loges, les Sud-Coréens ne pouvaient qu’applaudir. Mais au lieu d’estimer qu’il en avaient eu pour leur argent, les hommes de Paulo Bento ont préféré rappeler pourquoi ils avaient été une des belles équipes de la phase de groupes en remportant la seconde période. Tout le monde est content, le Brésil peut danser.

Le plus grand cabaret du monde

Comment décrire ce ballet jaune et bleu ? En quelques mots : chaque mouvement est pensé pour contrôler le temps et ainsi y laisser chacun exprimer son art. Le premier acte est donné par Vinícius Júnior. Le Madrilène hérite d’un centre de Raphinha que personne, pas même Neymar, n’a pu récupérer, observe les points rouges se braquer sur lui puis, sans jamais paniquer, glisse le ballon à l’opposé, sous la barre (1-0, 7e). Samba dans le coin gauche. Pris dans la cadence, Jung pense pouvoir suivre le rythme, mais dégage le mollet de Richarlison à la place du ballon. M. Turpin donne le penalty à Neymar qui anéantit les gesticulations de Kim Seung-gyu de quelques entrechats (2-0, 13e). Samba dans le coin droit et célébration toute langue dehors, voilà le revenant qui rejoint Pelé et Ronaldo dans le club des Brésiliens à avoir marqué lors de trois coupes du monde. Le numéro suivant est présenté par Richarlison. Trois jongles de la tête, un coup de flipper avec Marquinhos et Thiago Silva restés aux avant-postes et les portes du but s’ouvrent pour le blondinet (3-0, 29e). Samba au centre et danse des coudes avec Tite. Lucas Paquetá entre dans la farandole, arrachant une volée à bout portant après le travail de Vini et Ney (4-0, 36e). On connaît la chanson : samba. L’ensemble donne cette exaltante sensation que tout est facile pour ces onze artistes, se permettant de dribbler l’arbitre et de claquer des sombreros, alors que le score aurait pu être bien plus salé sans les arrêts de Kim juste avant la pause ou les essais infructueux de Raphinha.

En première période, Hwang Hee-chan avait tenté de réveiller le Pays du matin calme. Son pétard allumé au quart d’heure de jeu ou son débordement finissant à chaque fois dans le thorax d’Alisson seront trop esseulés, mais pas vain. Aidé par un Brésil qui a levé le pied, les Guerriers Taeguk relèvent la tête au retour des vestiaires. Kim Moon-hwan se paye le luxe de passer un petit pont à Neymar, Son Heung-min prend à défaut Marquinhos, mais voit son tir dévié de l’épaule par Alisson, Cho Moon-hwan se fait tirer en l’air par Thiago Silva avant de se faire tirer au sol par Hwang… Les occasions sont là, et c’est Paik Seun-gho qui convertit la plus compliquée. Sur un ballon renvoyé plein centre, sa frappe du gauche est contrée par O Monstro et finit dans les filets (4-1, 76e). La fessée ne sera pas déculottée, même si le Brésil termine avec un poil d’arrogance en lançant Dani Alves (auteur à 39 ans d’un ciseau ayant presque fait mouche) et le troisième gardien Weverton. On ne sait donc toujours pas qui seront les invités à la finale de Lusail le 18 décembre prochain, mais le Brésil est bien décidé à embarquer tout le monde.


Brésil (4-3-3) : Alisson Ramses Becker (Weverton Pereira da Silva, 80e) – Éder Gabriel Militão (Daniel Alves da Silva, 63e), Marcos Aoás Corrêa dit Marquinhos, Thiago Emiliano Anais da Silva, Danilo Luiz da Silva (Gleison Bremer Silva Nascimento, 72e) – Lucas Tolentino Coella de Lima Paquetá, Carlos Henrique Casimiro, Neymar da Silva Santos Júnior (Rodrygo Silva de Goes, 80e) – Raphael Dias Belloli dit Raphinha, Richarlison de Andrade, Vinícius José Paixão de Oliveira Júnior (Gabriel Martinelli, 72e). Sélectionneur : Adenor Leonardo Bacchi dit Tite.

Corée du Sud : Kim Seung-gyu – Kim Moon-hwan, Kim Young-gwon, Kim Min-jae, Kim Jin-su (Hong Chul, 46e) – Lee Jae-sung (Lee Kang-in, 74e), Jung Woo-young (Son Jun-ho, 46e), Hwang In-beom (Paik Seung-ho, 65e), Hwang Hee-chan – Son Heung-min, Cho Moon-hwan (Hwang Ui-jo, 80e). Sélectionneur : Paulo Jorge Gomes Bento.

Dans cet article :
Lee Kang-in régale (encore) avec la Corée du Sud
Dans cet article :

Par Mathieu Rollinger, au Stadium 974

À lire aussi
Articles en tendances
01
Revivez Autriche-France (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Autriche-France
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)
01
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Belgique-Slovaquie
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
30
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Roumanie-Ukraine
Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Revivez Roumanie-Ukraine (3-0)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

01
Revivez Autriche-France (0-1)
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Corée du Sud

Richarlison