S’abonner au mag
  • Espagne
  • Atlético de Madrid
  • Décès de Radomir Antić

Hommage à Radomir Antić, décédé à l’âge de 71 ans

Par Antoine Donnarieix
Hommage à Radomir Antić, décédé à l’âge de 71 ans

Passionné par le football, Radomir Antić est décédé ce lundi des suites d’une complication de pancréatite dont il souffrait déjà depuis un certain temps. Une triste nouvelle pour un sport que l’entraîneur serbe était parvenu à dompter depuis l’Espagne, territoire où il a acquis une notoriété mondiale.

Que faut-il pour réussir dans l’univers impitoyable du football ? Avec toute sa bouteille dans le milieu, Radomir Antić aurait pu répondre avec pertinence à cette vaste question. En Liga espagnole, être nommé entraîneur du Real Madrid, du FC Barcelone ou de l’Atlético de Madrid n’est pas une mince affaire. Mais voilà, Antić n’était pas un entraîneur comme les autres. Dans l’histoire du football, le Serbe était le seul homme à avoir pris les commandes de ces trois clubs. Un exploit de taille XXL pour le natif de Žitište qui n’avait jamais perdu ses liens avec son pays d’enfance, comme en témoignait son accent à couper au couteau et sa maison de vacances perchée dans les montagnes de Zlatibor. Footballeur professionnel durant seize années, « Rado » était animé par la passion de son sport et le désir de transmettre. Mais avant d’enseigner, il fallait d’abord apprendre.

« Aujourd’hui, tout le monde peut se laver le cul avec ta tête ! »

Très tôt, l’adolescent Radomir développe des capacités intellectuelles au-dessus de la moyenne. « Au collège, notre professeur nous avait fait remplir un questionnaire sur ce que nous voulions faire plus tard et ce que nous ne voulions absolument pas faire, racontait Antić pour le magazine Jot Down. Lors de la classe suivante, il est arrivé énervé et s’est mis à dire : « Asseyez-vous tous sauf toi, Radomir. » Je me demandais ce que j’avais bien pu faire… Il m’a alors expliqué : « Tu peux devenir ingénieur en mécanique parce que tu es un garçon intelligent et un bon élève, mais quand tu expliques que tu ne voudrais jamais nettoyer les rues, c’est une honte. Chaque travail honnête doit être valorisé, et la seule chose que tu devrais détester serait de devenir un criminel. » » Entendu.

Un temps affilié à différentes disciplines sportives comme le basket, la boxe ou les échecs, l’ado va mettre les études supérieures de côté pour s’investir à fond dans son activité favorite. « Tu sais ce que m’a dit ma mère quand j’ai commencé à percer dans le foot ? Je lui ai acheté le journal où mon interview sortait en première page. Elle s’est penchée dessus plusieurs fois, puis elle m’a regardé : « Mon fils, tu es arrivé si loin… Aujourd’hui, tout le monde peut se laver le cul avec ta tête ! » La philosophie de mon village a toujours été basée sur le collectif, jamais sur l’individuel. Ici, il faut toujours se sacrifier pour le groupe. » Formé à bonne école, Antić réalise une carrière de footballeur complète. Il passera huit saisons sous le maillot du Partizan Belgrade, avant des expériences à Fenerbahçe, au Real Saragosse et Luton Town, où il boucle sa carrière professionnelle en 1984.

Le Matelassier d’or

Un temps revenu à Belgrade pour intégrer le staff local, Radomir Antić accède au poste d’entraîneur adjoint et incorpore en équipe première un certain Milinko Pantić. Sept années plus tard, l’entraîneur Antić est nommé à la tête de l’effectif de l’Atlético de Madrid et recrute dans ses rangs son ancien poulain du Partizan à l’été 1995. Déjà passé par le Real Madrid, qui l’avait limogé alors que l’équipe était en tête de Liga, Antić se lance un défi fou dans un club qui vient de connaître dix entraîneurs différents en seulement deux saisons. « J’avais un pré-contrat plus onéreux avec Valence à l’époque, mais j’ai choisi l’Atlético parce que c’était le club le plus difficile à entraîner au monde, avouait l’intéressé. Je voulais me prouver que j’étais capable de fonctionner dans ces circonstances-là. » Bingo. Grâce à un collectif huilé où José Francisco Molina, Diego Simeone, José Luis Caminero, Pantić, Liouboslav Penev et Kiko servent de cadres fondamentaux, les Colchoneros réalisent le début de saison le plus prolifique de leur histoire avec neuf victoires et trois matchs nuls en douze journées.

En pleine bourre, l’Atlético n’arrête pas sa course effrénée vers la gloire et réalise un historique doublé Liga-Coupe du Roi en fin d’exercice. « Dans le football, 99% de l’opinion se fait à travers le résultat, affirmait l’entraîneur exilé en Chine pour l’émission Más de Cerca. Cependant, une partie d’entraîneurs dont je fais partie sont attirés par le contenu. La manière dont nous développons notre jeu, la façon de contrôler le ballon, notre nombre de passes réussies vers l’avant… C’est un moyen de constamment rechercher l’amélioration. » Une philosophie que le technicien n’aura pas le temps de mettre en œuvre lors d’un passage express au Barça en 2003, puisque le club catalan souffre encore du désastreux second passage de Louis van Gaal sur le banc blaugrana. En 2014, le coach exilé en Chine apparaissait heureux de constater le dernier titre de champion d’Espagne acquis par l’Atlético de Simeone, sans oublier de donner son avis au crépuscule de la saison : « Je crois que le football espagnol vient de connaître un tournant dans son évolution. Je me mouille en disant cela, mais j’ai la sensation que la sélection nationale va beaucoup souffrir de ce changement de style. J’espère me tromper. » Il faut croire que l’expérience peut servir au moment de faire parler son intuition. ¡ Adiós, Rado !

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Antoine Donnarieix

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Atlético Madrid

Logo de l'équipe Atlético Madrid
Partido de LaLiga EA Sports entre el Athletic y el Rayo. En la imagen, Nico Williams. LaLiga EA Sports match between Athletic and Rayo. In this picture, Nico Williams. - Photo by Icon sport
Partido de LaLiga EA Sports entre el Athletic y el Rayo. En la imagen, Nico Williams. LaLiga EA Sports match between Athletic and Rayo. In this picture, Nico Williams. - Photo by Icon sport
Pronostic Athletic Bilbao Atlético de Madrid : Analyse, cotes et prono de la demi-finale retour de Coupe du Roi

Pronostic Athletic Bilbao Atlético de Madrid : Analyse, cotes et prono de la demi-finale retour de Coupe du Roi

Pronostic Athletic Bilbao Atlético de Madrid : Analyse, cotes et prono de la demi-finale retour de Coupe du Roi
10
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Logo de l'équipe Inter Milan
(231210) -- MILAN, Dec. 10, 2023 (Xinhua) -- FC Inter's Hakan Calhanoglu (covered) celebrates his goal with his teammates during a Serie A football match between FC Inter and Udinese in Milan, Italy, Dec. 9, 2023. (Photo by Augusto Casasoli/Xinhua) - Photo by Icon sport
(231210) -- MILAN, Dec. 10, 2023 (Xinhua) -- FC Inter's Hakan Calhanoglu (covered) celebrates his goal with his teammates during a Serie A football match between FC Inter and Udinese in Milan, Italy, Dec. 9, 2023. (Photo by Augusto Casasoli/Xinhua) - Photo by Icon sport
Pronostic Inter Atlético : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 10€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Inter Atlético : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 10€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Inter Atlético : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 10€ offerts sans déposer d'argent

Espagne