• Mondial 2022
  • Quarts
  • Maroc-Portugal

Fernando Santos, les pleins pouvoirs

Par Steven Oliveira

Lors de la large victoire du Portugal face à la Suisse (6-1) en huitièmes de finale de la Coupe du monde, Fernando Santos a rappelé que c'était lui le patron en mettant sur le banc João Cancelo et surtout Cristiano Ronaldo. Une reprise en main qui rappelle celle effectuée à l'Euro 2016.

Le Ballon d’or 2022 serait-il maudit ? C’est en tout cas ce que l’on pourrait penser avec les forfaits en Coupe du monde du lauréat Karim Benzema et du finaliste Sadio Mané, ainsi que la mauvaise performance de Kevin De Bruyne qui complétait le podium. Une possible malédiction dont se fout complètement Fernando Santos qui n’est pas du genre à prendre en considération ce classement au moment de cocher les noms de son équipe. Pour preuve, trois des quatre Portugais présents dans ce classement (Rafael Leão, Cristiano Ronaldo et João Cancelo) se sont assis sur le banc lors du huitième de finale face à la Suisse. Et si ce choix fort – notamment par rapport à CR7 – a été vivement discuté au moment de l’annonce de la compo, il s’est révélé plus que payant, puisque le Portugal a étrillé la Suisse (6-1) en proposant un jeu alléchant et n’a jamais semblé aussi fort depuis l’arrivée du fumeur de havanes en 2014. Preuve, s’il en fallait encore une, qu’il n’y a pas forcément besoin d’avoir le meilleur joueur pour gagner des matchs, mais plutôt la meilleure équipe.

J’ai également lancé Diogo Dalot et Raphaël Guerreiro, alors que João Cancelo est un joueur fabuleux. J’ai estimé que c’était ce dont nous avions besoin pour affronter cet adversaire.

Merci patron

Après le festival de son équipe, Fernando Santos est revenu sur sa décision de mettre Cristiano Ronaldo et João Cancelo sur le banc : « C’est un choix stratégique. Gonçalo Ramos et Cristiano Ronaldo sont des joueurs différents. J’ai également lancé Diogo Dalot et Raphaël Guerreiro, alors que João Cancelo est un joueur fabuleux. J’ai estimé que c’était ce dont nous avions besoin pour affronter cet adversaire. » Avant d’assurer qu’il n’y avait pas le moindre conflit avec son capitaine : « Il n’y a aucun problème entre Fernando Santos et le capitaine de la Seleção, nous sommes amis depuis de longues années. Ces choses-là ne nous affectent pas. Je l’ai déjà dit, tout est réglé. Ce soir, il a montré l’exemple, comme un grand capitaine. » Alors que ce match face à la Suisse aurait pu sonner – en cas de contre-performance – comme son dernier sur le banc du Portugal, Fernando Santos a donc décidé, non pas de mourir avec ses idées comme il l’avait fait lors du dernier Euro, mais de prouver qu’il était aussi capable de changer l’ordre établi en benchant CR7 et Cancelo. Et surtout, l’ancien coach du Sporting a rappelé qu’il était vraiment le patron de cette sélection.

Sur le terrain, je n’ai rien entendu, Ronaldo était loin, et je l’ai seulement entendu se quereller avec un Coréen, rien de plus. Si j’ai revu les images ? Oui. Je n’ai pas aimé du tout.

Un statut qu’il avait déjà rappelé en avant-match en remontant les bretelles de Cristiano Ronaldo, coupable d’avoir critiqué son sélectionneur au moment de sa sortie du terrain face à la Corée du Sud : « Sur le terrain, je n’ai rien entendu, Ronaldo était loin et je l’ai seulement entendu se quereller avec un Coréen, rien de plus. Si j’ai revu les images ? Oui. Je n’ai pas aimé du tout. Je n’ai vraiment pas aimé du tout. À partir de là, ces affaires se règlent à la maison. Elles sont réglées. Point final sur cette question. » La mise sur le banc de Cristiano Ronaldo serait-elle une punition par rapport à cette embrouille ? Possible. Mais il est toutefois difficile d’imaginer CR7 reprendre sa place de titulaire face au Maroc après la performance de Gonçalo Ramos, auteur d’un triplé contre la Suisse. Quoi qu’il en soit, ce choix a semblé libérer la jeunesse portugaise qui s’est amusée avec la défense helvète, à l’image de João Félix de gala.

Souviens-toi l’été 2016

Ce n’est pas la première fois que Fernando Santos reprend le contrôle de son équipe et fait des choix forts au moment d’entrer en phase à élimination directe. C’était déjà le cas à l’Euro 2016 quand, en huitièmes de finale face à la Croatie, l’ancien sélectionneur de la Grèce avait mis sur le banc les tauliers Ricardo Carvalho et João Moutinho au profit de José Fonte – qui ne comptait alors que 12 sélections – et Adrien Silva (9 sélections) qui n’avaient pas disputé la moindre minute en phase de poules. De même avec le remplacement du plus offensif Vieirinha par un latéral droit plus solide défensivement en la personne de Cédric Soares. Avant d’intégrer dans le onze à partir des quarts le jeune Renato Sanches. Des choix qui, toutes proportions gardées, rappellent ceux effectués face à la Suisse. Et vu que la suite a donné raison à Fernando Santos en 2016, il est peu probable de le voir revenir en arrière pour le reste de la compétition. Cristiano Ronaldo pourra alors prendre le rôle de supersub, celui qui a permis à Éder de devenir un héros national après son but face à la France en finale.

Dans cet article :

Dans cet article :

Par Steven Oliveira

Dernières actus

8
Henry allume Sofiane Diop pour sa célébration ratée Henry allume Sofiane Diop pour sa célébration ratée

Henry allume Sofiane Diop pour sa célébration ratée

Henry allume Sofiane Diop pour sa célébration ratée

15
La jolie boulette du CM de Gianluigi Donnarumma La jolie boulette du CM de Gianluigi Donnarumma

La jolie boulette du CM de Gianluigi Donnarumma

La jolie boulette du CM de Gianluigi Donnarumma

4
Vinícius encore victime d’insultes racistes à Majorque Vinícius encore victime d’insultes racistes à Majorque

Vinícius encore victime d’insultes racistes à Majorque

Vinícius encore victime d’insultes racistes à Majorque

6
Coman régale et le Bayern redémarre contre Wolfsburg Coman régale et le Bayern redémarre contre Wolfsburg

Coman régale et le Bayern redémarre contre Wolfsburg

Coman régale et le Bayern redémarre contre Wolfsburg

16
Brest tient bon face à Lens Brest tient bon face à Lens

Brest tient bon face à Lens

Brest tient bon face à Lens

Portugal

107
Cantona tacle la peur de vieillir de Cristiano Ronaldo Cantona tacle la peur de vieillir de Cristiano Ronaldo

Cantona tacle la peur de vieillir de Cristiano Ronaldo

Cantona tacle la peur de vieillir de Cristiano Ronaldo

82
Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss

Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss

Roberto Martínez : le Portugal tient son nouveau boss

64
Selon un sondage d’A Bola, 75% des Portugais ne voulaient pas de Roberto Martínez Selon un sondage d’A Bola, 75% des Portugais ne voulaient pas de Roberto Martínez

Selon un sondage d’A Bola, 75% des Portugais ne voulaient pas de Roberto Martínez

Selon un sondage d’A Bola, 75% des Portugais ne voulaient pas de Roberto Martínez

169
Officiel : Roberto Martínez prend la tête de la sélection du Portugal Officiel : Roberto Martínez prend la tête de la sélection du Portugal

Officiel : Roberto Martínez prend la tête de la sélection du Portugal

Officiel : Roberto Martínez prend la tête de la sélection du Portugal

74
Aboubakar viré pour faire de la place à CR7 Aboubakar viré pour faire de la place à CR7

Aboubakar viré pour faire de la place à CR7

Aboubakar viré pour faire de la place à CR7

Maroc

30
« Je suis sûr que le public de l'OM va adopter Ounahi » « Je suis sûr que le public de l'OM va adopter Ounahi »

« Je suis sûr que le public de l'OM va adopter Ounahi »

« Je suis sûr que le public de l'OM va adopter Ounahi »

122
CHAN : la Fédération marocaine porte plainte suite à des chants xénophobes des supporters algériens CHAN : la Fédération marocaine porte plainte suite à des chants xénophobes des supporters algériens

CHAN : la Fédération marocaine porte plainte suite à des chants xénophobes des supporters algériens

CHAN : la Fédération marocaine porte plainte suite à des chants xénophobes des supporters algériens

93
Le Maroc, double tenant du titre, déclare forfait pour le CHAN Le Maroc, double tenant du titre, déclare forfait pour le CHAN

Le Maroc, double tenant du titre, déclare forfait pour le CHAN

Le Maroc, double tenant du titre, déclare forfait pour le CHAN

25
Lamkel Zé quitte l'Europe Lamkel Zé quitte l'Europe

Lamkel Zé quitte l'Europe

Lamkel Zé quitte l'Europe

18
La fédération marocaine face à une affaire de revente illégale de billets durant le Mondial La fédération marocaine face à une affaire de revente illégale de billets durant le Mondial

La fédération marocaine face à une affaire de revente illégale de billets durant le Mondial

La fédération marocaine face à une affaire de revente illégale de billets durant le Mondial

Actus C. Ronaldo

6
Cristiano Ronaldo chambré en Arabie saoudite Cristiano Ronaldo chambré en Arabie saoudite

Cristiano Ronaldo chambré en Arabie saoudite

Cristiano Ronaldo chambré en Arabie saoudite

28
Cristiano Ronaldo toujours sans but avec Al Nassr Cristiano Ronaldo toujours sans but avec Al Nassr

Cristiano Ronaldo toujours sans but avec Al Nassr

Cristiano Ronaldo toujours sans but avec Al Nassr

42
Débuts (presque) rêvés pour Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr Débuts (presque) rêvés pour Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr

Débuts (presque) rêvés pour Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr

Débuts (presque) rêvés pour Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr

161
En direct : Riyadh Season Team-PSG En direct : Riyadh Season Team-PSG

En direct : Riyadh Season Team-PSG

En direct : Riyadh Season Team-PSG

135
Une place à plus de 2 millions d’euros pour le match entre le Paris Saint-Germain et la sélection saoudienne Une place à plus de 2 millions d’euros pour le match entre le Paris Saint-Germain et la sélection saoudienne

Une place à plus de 2 millions d’euros pour le match entre le Paris Saint-Germain et la sélection saoudienne

Une place à plus de 2 millions d’euros pour le match entre le Paris Saint-Germain et la sélection saoudienne