S’abonner au mag
  • France
  • Ligue 1
  • 33e journée

En direct : Lille – Valenciennes (1 – 0)

Par
En direct : Lille – Valenciennes (1 – 0)
-

À jouer

Kalou vendange un dernier contre et M. Ennjimi siffle la fin. Les Dogues s’imposent 1-0 sur un but chanceux. La fameuse chance des équipes du haut de tableau. VA s’apprête à dire au revoir à la L1. Qui a dit bon débarras? Sur ce, bonne soirée à tous.

Marko Basa, c’est quand même très costaud.

Nouvelle parade d’Enyeama. Ducourtioux vient couper un coup-franc au premier poteau du plat du pied. Le Nigérian dévie en corner.

Basa sauve son camp. Après avoir vu un centre de Ducourtioux lui rebondir dessus, le Monténégrin se jette pour contrer un tir à bout portant.

Cinq minutes d’arrêts de jeu. Ce qui n’est pas du goût de René Girard.

Ce bon vieux Origi défend comme un attaquant. c’est à dire salement. Il offre un bon coup de pied arrêté aux Valenciennois. Angoua s’impose de la tête mais ferme les yeux cinq minutes avant l’impact. Sortie de but.

Grosse parade d’Enyeama devant Dossevi. Le nouvel entrant avait sollicité le une-deux avec Melikson, avant de placer une demi-volée de l’exter.

Lille se recroqueville dans ses 40 mètres et laisse ses trois joueurs offensifs se démerder sur les contres. Attention les gars, il reste 10 minutes quand même.

Changement pour Valenciennes. Mathieu Dossevi remplace Arthur Masuaku.

Changement pour Lille. Youssouf Koné remplace Adama Soumaoro. Le fameux numéro 33 sans flocage…

Ennjimi donne un jaune à Enza Yamissi, et lui tend également la main pour le relever. Beau.

Kalou s’impose dans les airs. Delaplace se charge ensuite d’envoyer une mine le plus loin possible.

Pied haut de Sidibé, qui offre un bon coup-franc aux Valenciennois.

Origi punite VA en contre! Kalou s’échappe à la limite du hors-jeu sur une passe taclée de Martin. L’Ivoirien joue le 2 contre 1 collectivement, mais salement. Malgré la passe dégueulasse de son compère et une glissade, Origi parvient à armer un tir. Détourné, le ballon fini au fond. Que c’est cruel.

Quelle occase pour VA! Bahebeck se met direct en évidence et se lance dans un rush. Il frappe au sol. Enyeama se couche mais chie un peu sa manchette. Melikson est à un cheveu de conclure dans le but vide.

Changement pour Valenciennes. Jean-Christophe Bahebeck remplace Abdul Majeed Waris. C’est sûrement un petit bobo, ou alors un choix incompréhensible d’Ariel Jacobs.

Doumbia déborde et centre devant la cage lilloise. Simon Thor ne prend pas de risque et concède le corner.

Très bon match de Soumaoro, le suppléant de Béria. Le latéral gagne un nouveau duel face à Melikson. Et il obtient même la faute.

« La la la la la la, Lille O-S-C ». C’est beau un monde qui joue.

Changement pour Lille. Divock Origi remplace Nolan Roux.

Néry, en bout de course, se présente devant Enyeama. Le portier a le contre favorable.

Malgré la différence de gabarit, Kjaer parvient à rester sur ses appuis face aux dribbles de Waris. Delaplace vient à la rescousse et le Losc repart de l’avant.

Novaes a pris un tampon sur un duel dans les airs. Tactique handball, quand le gardien en face est trop fort, tu lui envoies le ballon pleine tête.

Sur le corner, Kjaer décroise une tête qui passe de peu à côté. Cette fois, Novaes était battu.

Sidibé se sent pousser des ailes. Le latéral rentre sur son pied droit et envoie une minasse. Novaes réalise une sublime envolée et claque le cuir main opposée (Richard).

Ca repart à Mauroy.

Changement pour Valenciennes. Loris Nery remplace Rudy Mater, touché à la cheville.

Kalou prend le dessus sur son vis-à-vis sur la droite et tente d’alerter Roux au second poteau. Son centre est trop puissant. M. Ennjimi renvoie tout le monde aux vestiaires.

On se dirige tout doucement vers la mi-temps. ce n’est pas le match de l’année, mais on a vu pire. Notamment au Stade Pierre Mauroy.

Nouvelle grosse montée de Sidibé sur le côté gauche. A le réception d’un ballon en cloche, l’ex-troyen contrôle et décale Roux. L’avant-centre nordiste trouve les gants de Novaes d’une frappe mi-cou de pied / mi-intérieur. Un truc pas très limpide.

Doumbia s’engouffre et profite de l’appel de Waris pour frapper du gauche. C’est écrasé lamentablement.

Tranquilou, Enyeama se fend d’une prise de balle aérienne à une main. Un homme en confiance.

Avec Kjaer et Basa, dans les airs, faut quand même se lever tôt pour venir les chercher les Dogues.

Novaes met en danger son équipe en relâchant un ballon aérien. Les défenseurs sont obligés de s’arracher et de se mettre à trois dans le but pour empêcher Sidibé de marquer. En grand amateur de cagades, Penneteau, sur le banc, apprécie en connaisseur.

Servi par Roux, Kalou se retrouve face à Angoua. Le défenseur de VA défend parfaitement devant les passements de jambes chaloupés du frère cadet de Bonaventure. Corner.

Kalou « travaille » Masuaku, avent de glisser à Balmont. Sans contrôle, le Lillois envoie la sphère dans les nuages.

En voulant renverser le jeu, Masuaku envoie le cuir dans la poire de Balmont. On ne se fait pas de souci pour le pitbull, il en a vu d’autres.

Doumbia a tous les droits dans cette équipe. Comme celui de tenter une frappe de 30 mètres. Le pire, c’est que c’était pas mal vu.

Le poteau pour Kalou! Servi par Martin sur le côté droit, l’Ivoirien contrôle et frappe en force. Contré, le ballon termine sa course sur le poteau. S’en suit un moment de panique dans la défense de VA, sans dommage.

Un long corner lillois lobe tout le monde. Basa arrive lancé au second poteau mais ne parvient pas à rabattre le ballon dans la cage de Novaes.

Nouvelle grosse faute de Mater. Il va falloir qu’il fasse gaffe. La prochaine, c’est dehors.

Sidibé bouffe la feuille. Parti dans le dos de la défense, Sidibé se retrouve face à Novaes, sorti loin de ses cages. Le latéral lillois bute sur le portier visiteur.

Deuxième jaune en deux minutes pour VA. C’est Ducourtioux qui prend sa biscotte cette fois. En revanche, la victime ne change pas: c’est toujours Delaplace.

Dépassé, Mater fait un croche-pied volontaire à Delaplace pour empêcher une occase lilloise. Jaune logique.

Positionné très haut, Sidibé, envoie un centre brossé depuis l’aile gauche. Nolan Roux rate sa tête, mais le centre est tellement fuyant qu’il en devient dangereux pour Novaes.

Un joueur étant au sol, Balmont fout la balle en touche. Les Valenciennois rendent la balle aux Lillois. Ah, le Nord et ses valeurs…

Waris, le messie valenciennois semble en jambe. Il tente d’alerter Ducourtioux mais son ballon est trop profond.

Déjà la première occasion du Losc! Balmont se lance dans un festival côté droit et glisse à Souamoro. Le centre de ce dernier échoue sur Delaplace, qui frappe de loin. Le cuir passe de peu à côté.

C’est parti, dans une très belle ambiance au Grand Stade.

« Il faut s’attendre à un match assez fermé » entonne Girard. Ca promet…

Que c’est bien l’heure d’été! Pouvoir se délecter du bon vieux match de 17 heures sans craindre la tombée de la nuit, c’est quand même sympa. L’affiche du jour oppose le Losc à Valenciennes dans un derby du Nord qui sent bon la frite. Choc des extrêmes pour eux.

Par

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine