Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2019
  2. // Éliminatoires
  3. // Comores-Maroc

Abdallah : « J’aurais préféré perdre 4-0 que sur un penalty à la 97e... »

Samedi soir à Casablanca, les Comoriens ont été battus dans les dernières secondes d’un temps additionnel qui n’en finissait pas sur un penalty accordé par l’arbitre mauritanien. Les insulaires reprochent aussi à ce dernier d’avoir oublié de siffler de nombreuses fautes en leur faveur. Kassim Abdallah, l’ancien défenseur de l’Évian-TG et de Marseille, revient sur cette soirée difficile à digérer, avant le match retour mardi après-midi à Moroni.

Modififié
16/10/2018 - 14h
CAN 2019 - Éliminatoires

Parlez-nous un peu de ce penalty accordé à la 97e aux Marocains...
La faute, elle est là. Je ne la conteste pas. Cela doit aussi nous servir de leçon. À l’avenir, il faudra éviter de refaire ce genre d’erreur. Mais ce qui est vraiment rageant, ce qui est vraiment énervant, c’est que l’arbitre siffle ce penalty alors qu’on est à la 97e minute ! Il faudra venir m’expliquer où il a trouvé sept minutes de temps additionnel ! Cinq minutes étaient annoncées. Je veux bien, mais sept, non... C’est scandaleux.

Vidéo

Avez-vous l’impression d’avoir été lésés ?
Mais bien sûr ! On s’est fait avoir. De toute manière, dès le début du match, j’ai compris que cet arbitre ne serait pas impartial.

Pourquoi ?
« Plus je voyais le temps défiler, plus je m’attendais à ce qu’il trouve quelque chose pour nous faire perdre. Ça n’a pas raté. »
Parce qu’il oublie de siffler des fautes évidentes en notre faveur. Il a quand même oublié de nous accorder un penalty, pour une faute sur moi dans la surface marocaine. Une faute de Da Costa. Par deux fois, également, il devait siffler deux coups francs aux abords de la surface, après des fautes évidentes sur Selemani et Ben Mohamed. On voyait bien que quelque chose n’allait pas. Il était toujours très proche des actions, prêt à nous sanctionner. Plus je voyais le temps défiler, plus je m’attendais à ce qu’il trouve quelque chose pour nous faire perdre. Ça n’a pas raté. À la limite, j’aurais préféré perdre 4-0 que dans ces conditions. Je suis vraiment frustré.


Avez-vous tenté de discuter avec lui ?
À la mi-temps, on lui a demandé de ne pas prendre parti pour une équipe ou une autre. Juste d’être impartial. À la fin, j’étais tellement énervé et frustré que je ne voulais pas lui parler. Et puis, il y avait plusieurs coéquipiers qui l’entouraient. On était très en colère. On vient au Maroc avec un projet de jeu, avec l’intention de faire un résultat. Les Marocains ont eu la possession du ballon, ils ont eu des occasions, mais nous aussi, on a tenté des choses. C’est vraiment injuste de perdre dans ces conditions. Mais il ne faut pas tout mettre sur le dos de l’arbitre. Il ne fallait pas commettre d’erreur.

Est-ce qu’il est facile d’évacuer une aussi grosse frustration avant un match retour programmé trois jours plus tard ?
« Nos supporters sont très déçus, nous aussi, mais on doit surmonter cela. On a encore une petite chance de se qualifier, même si ce sera très compliqué. »
Nous n’avons pas le choix. C’est à nous, les cadres, avec le staff technique, de remobiliser tout le monde. Il faut passer à autre chose. Ne plus penser à l’arbitre mauritanien, sinon, on va déjouer. À notre niveau, on ne peut plus rien faire. Si les instances du football estiment que cet arbitre a commis de grosses fautes, elles le diront. Nous, on a un match à jouer devant notre public. Nos supporters sont très déçus, nous aussi, mais on doit surmonter cela. On a encore une petite chance de se qualifier, même si ce sera très compliqué. Cela passe par une victoire mardi...

Propos recueillis par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 31
Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 56

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 167 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25