1. //
  2. //
  3. // Man. United-Southampton

Valencia, « The Beast » est de retour

Inoxydable soldat et travailleur de l’ombre de Manchester United depuis 2009, Antonio Valencia s’offre une seconde jeunesse depuis l’arrivée de José Mourinho. La trentaine passée, l’Équatorien, si souvent décevant ces dernières années, pourrait même devenir l’un des hommes de base de ces Red Devils aux ambitions retrouvées.

Modififié
Pour le voir espérer esquisser ne serait-ce qu’un sourire sur le terrain, il faut généralement s’armer de patience. Il faut même accepter de feuilleter pendant de longues minutes des clichés de matchs ou de sessions d’entraînement pour espérer tomber sur la perle rare. C’est une constante à laquelle Antonio Valencia s’est accommodé depuis plusieurs années. Il ne cherche pas à plaire au plus grand nombre ni même à soigner sa cote de popularité. « Les séances photo ne m'intéressent pas » , soufflait-il d'ailleurs en 2010. Les entretiens accordés aux médias non plus. Et quand l’Équatorien se plie à l’exercice, c’est généralement en espagnol. Parce que même si celui-ci a posé ses bagages en Angleterre il y a près de dix ans, le joueur de Manchester United ne manie pas la langue de Shakespeare avec brio. À l’inverse de sa femme et de sa fille qui parlent un anglais parfait. « Vous ne le croirez pas, mais c’est l’un des plus grands blagueurs parmi les hispanophones » , assurait Ryan Giggs en début de saison dernière. Mais pas seulement. Marcus Rashford et Jesse Lingard peuvent aussi témoigner du caractère facétieux du Red Devil, eux qui ont vu plus d’une fois disparaître les chaussures et les chaussettes de leur casier. Des moments rarement évoqués en public. Peu importe, Valencia s’est toujours évertué à s’exprimer sur les pelouses. Le seul endroit qui compte vraiment. Ça tombe bien, puisqu’après plus de trois années passées en eaux troubles, « The Beast » a retrouvé un élan presque inespéré.

Enlisement et prestations sans relief


Mata, ou la remise en cause Mourinho

Ses premières courses outre-Manche n’ont laissé personne indifférent. Mais le temps a filé pour Luis Antonio Valencia qui, début août, a fêté ses trente et un ans. C’est au cœur de ce même été que de nombreuses interrogations ont entouré son cas personnel. Arrivé à Manchester United en 2009, le capitaine emblématique de la Tri (84 sélections, neuf buts) semblait arriver en bout de course. Une perte d’influence et un enlisement progressifs débutés depuis la dernière campagne victorieuse d’Alex Ferguson en 2012-2013. Cette saison-là, malgré le sacre collectif des siens, le Mancunien se montre beaucoup moins rayonnant que lors des années précédentes, statistiques à l’appui (un but, sept assists en trente matchs de Premier League). Des chiffres alors peu reluisants pour celui qui avait terminé deuxième meilleur passeur décisif du Royaume un an plus tôt. Ébranlé par la perte brutale de son frère d’armes Christian «  Chucho  » Benítez, l’un de ses amis les plus proches, en juillet 2013, sa saison suivante s’avère aussi heurtée que le mandat de David Moyes. Avec la venue de Louis van Gaal à l’été 2014, on a pourtant cru que l’ancien ailier de Wigan allait renouer avec cette lumière qui n’en finissait plus de s’éloigner.

Déjà ponctuellement utilisé en tant que latéral droit durant le magistère de Ferguson, notamment à l’approche du tant redouté « Fergie Time » pendant les matchs, puis aussi avec son successeur, l’Équatorien est définitivement installé à ce poste par le manager néerlandais. Une nécessité plus qu’une inspiration géniale qui résulte avant tout de la pénurie de latéraux fiables au sein de l’effectif de Manchester United. Sans jamais renâcler ni s’étonner de ce choix, l’enfant de Lago Agrio accepte avec humilité ce nouveau virage donné à son parcours : «  L'entraîneur a décidé de me faire jouer dans un certain nombre de positions, parfois arrière droit, parfois ailier droit, et même au milieu de terrain. Ce sont des décisions qu'il prend, et je dois le faire. » Problème, si Valencia affiche un visage conquérant et se montre discipliné, il livre la plupart du temps des prestations sans relief dans son couloir droit durant un an et demi. Peu rassurant défensivement, il peine surtout à apporter offensivement dans les systèmes mis en place par le Pélican (3-1-4-2, 4-1-4-1 ou 4-2-3-1). Il y a bien eu une fulgurance avec une humiliation publique sur Joe Allen à l’occasion d’une réception de Liverpool à Old Trafford (3-0, 14 décembre 2014). Et c’est à peu près tout.

Vidéo

Libéré, délivré par le Special One


Mais le crépuscule de la saison dernière a cependant montré des signes encourageants d’un éventuel renouveau. Revenu fin mars après une blessure à la cheville qui l’a tenu éloigné des pelouses pendant six mois, « The Marvel Toño » finit en trombe en étant l’un des grands artisans de la douzième FA Cup soulevée par les Red Devils dans leur histoire. Une embellie que le Sud-Américain a su prolonger dès l’intronisation de José Mourinho en tant que nouveau boss de la maison mancunienne. Alors que son blase était régulièrement cité parmi la supposée black-list du Special One, il a profité de la pré-saison afin de se mettre en évidence. Et saisir avec maestria cette opportunité qui lui a été offerte. Nommé pour la première fois capitaine à l’occasion des rencontres amicales face à Wigan (2-0) et au Borussia Dortmund (1-4) – l’un de ses « rêves devenus réalité » –, celui qui arbore le numéro 25 dans le dos a su justifier la confiance du Mou.


Mais c’est surtout face à Galatasaray (5-2), fin juillet, qu’il a sans doute fini de convaincre ce dernier. Au terme d’une prestation majuscule, il délivre trois assists, soit autant que lors de son dernier exercice en Premier League.

Vidéo

Comme si Valencia (sous contrat jusqu’en juin 2017) avait retrouvé alacrité et plaisir après avoir semblé si bridé sous la houlette de Van Gaal. Lors du Community Shield remporté contre Leicester (2-1, 8 août), c’est encore lui qui est venu sortir les siens d’un mauvais pas en déposant le cuir sur la tête de Zlatan Ibrahimović.

Vidéo

« Il y a eu quelques changements effectués et cela prend du temps. Sur le second but, le Valencia de l’année dernière, au lieu de centrer, serait sans doute revenu sur ses pas et aurait fait une passe en retrait, assurait Mourinho au sortir de la rencontre. On est en train de changer les principes de jeu, cela demande du temps. Actuellement, on n’est pas une grande équipe, juste une équipe avec un grand désir de travailler. » Décorseté, libéré des contraintes rigides imposées par le prédécesseur néerlandais, Toño apparaît tel un joueur nouveau. Et a, sans doute, déjà envoyé son principal concurrent, Matteo Darmian, au placard pour un long moment. En match d’ouverture à Bournemouth (1-3) – sa 250e apparition sous la tunique des Red Devils –, il a été percutant, incisif, physiquement toujours impressionnant et a galopé sans relâche dans son couloir droit, comme à ses plus belles heures, tout en veillant scrupuleusement à l’équilibre défensif. Il a même appris à centrer correctement, comme en témoigne son implication sur le but égalisateur de Rooney. « Valencia joue depuis longtemps et a toujours bien servi United au fil des ans, analysait récemment sur la BBC Garth Crooks, ancien attaquant passé par United. Parmi les nombreux millions dépensés par le club pour Mourinho, je pense que c’est pourtant Valencia, acheté par Sir Alex Ferguson il y a sept ans, qui pourrait bien se révéler être l’un de ses joueurs les plus importants » . Là où les derniers cadres chevronnés de Fergie semblent se diriger vers un inexorable déclin (Carrick, Rooney), Antonio Valencia, lui, refuse encore d’abdiquer. Les abdominaux toujours saillants et les biceps proéminents, « The Beast » se tient debout. Prêt à relever ce nouveau défi. Et qu’importe si le sourire se fait rare.




Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Depuis Mars dernier qu'est ce qu'il me fait kiffer !

Incisif physique, la bête est de retour. Avec Shaw qui revient petit a petit on a deux latéraux très très solides.

Beaucoup d'espoir pour cette saison.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Note : 1
J'aime beaucoup ce joueur, non pas à cause d'un style de jeu particulièrement fantasque (il est une sorte de "tout droit" qui ne varie pas des masses son jeu) mais c'est le mec qui va courir, attaquer, défendre, sauter et tacler pendant 90min sur toute la longueur du terrain.
De mémoire il n'y a jamais eu de scandale le concernant, et je ne crois pas l'avoir entendu se plaindre ni réclamé quoi que ce soit.
cedoukeita Niveau : DHR
le dernier joueur au monde qui joue encore le maillot dans le short.
J'adore Valencia je pense que pour tout coach ce mec est un rêve, tu peux lui demander n'importe quoi il acceptera sans broncher. Un grand professionnel avec une sacrée condition physique et une hygiène de vie exemplaire il lui manque seulement l'intelligence de jeu peut être que Mourinho arrivera à le faire progresser là dessus.
Jean Culassec Niveau : CFA2
Message posté par cedoukeita
le dernier joueur au monde qui joue encore le maillot dans le short.


C'est classe quand même.
Message posté par cedoukeita
le dernier joueur au monde qui joue encore le maillot dans le short.


Tu te trompes mec. Steven Gerrard lui, doit avoir le maillot scellé dans le short. Il voudrait le retirer qu'il n'y arriverait pas.
Message posté par Jean Culassec
C'est classe quand même.


pas autant que ton pseudo
il y a 1 heure Un mercato raccourci en Premier League ? 16 il y a 1 heure Gignac donne son nom à un tigre 14
il y a 4 heures Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 38 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33
dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33
À lire ensuite
La fiche du Valencia CF