En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Milan AC
  3. // Thiago Silva

Thiago Silva, l’homme qui divise Milan

Il pourrait bien s’engager avec le PSG dans les prochains jours. Mais, du côté du Milan AC, le transfert de Thiago Silva provoque la gronde. Joueurs, supporters et même certains dirigeants se hissent contre le départ du défenseur. De quoi faire changer d’avis Berlusconi et Galliani ?

Modififié
C’est un transfert qui va faire couler beaucoup d’encre. Pendant qu’en France, la presse s’excite sur le « Ferme ta gueule » de Samir Nasri, en Italie, c’est un véritable embargo médiatique autour du probable départ de Thiago Silva pour le PSG. Les Unes des grands quotidiens sportifs transalpins sont toutes dédiées au Brésilien et au fait que son transfert divise. Une situation qui rappelle d’ailleurs celle de Kakà, quasiment retenu par les tifosi au mercato, et finalement vendu quelques mois plus tard. Mais la question Thiago Silva est encore plus épineuse. Car, si Kakà avait déjà accompli à peu près tout à Milan (Ballon d’Or, Ligue des champions…), Thiago Silva en est encore aux prémices. Depuis son arrivée à Milan, il est considéré comme le futur du club, celui qui pourra remplacer sur la pelouse et dans le cœur des tifosi un certain Paolo Maldini, parti à la retraite en mai 2009. Un départ d’autant plus problématique que l’autre défenseur central, Alessandro Nesta, a annoncé il y a quelques semaines qu’il quittait le Milan AC. Les supporters, en chœur, s’étaient exclamés : « Pas grave, il nous reste au moins Thiago Silva. » Voilà peut-être pourquoi, depuis hier, ils grognent.

Tous pour Thiago

Aujourd’hui, les tifosi rossoneri sont passés à l’acte. Sur le site de Milan Channel, une pétition a été lancée, avec une photo de Thiago Silva et de Berlusconi, accompagnée d’une demande plutôt éloquente : « Président, nous vous en prions… Retenez-le ! » Les principaux sites et blogs de supporters milanais ont d’ailleurs organisé un sondage pour connaître l’avis des fans sur le départ du joueur. 75% se déclarent opposés à sa vente, 20% l’accepteraient uniquement si le club investissait massivement sur le mercato avec les sous récoltés et 5%, seulement, pensent que l’offre des Parisiens ne peut pas être refusée. Mais les tifosi ne sont pas les seuls à pousser leur gueulante. En effet, hier, les joueurs du Milan AC eux-mêmes ont haussé la voix. En conférence de presse, Antonio Cassano a dit ce qu’il en pensait, sans prendre de pincettes. « Vendre Thiago Silva, c’est dur, dur, dur. On ne peut pas le remplacer, indépendamment de la somme que l’on peut encaisser. Le club doit être clair sur les objectifs de la saison prochaine. Thiago représente 50% de notre équipe, sans lui, nous pourrons au mieux nous qualifier pour la Ligue des champions, mais certainement pas gagner le Scudetto ou la Coupe. C’est un délit de le vendre. Ibra se met en rogne pour son départ ? Il a bien raison » , a-t-il assuré.

Car, juste avant Cassano, Zlatan s’était lui aussi insurgé contre ce blitz de Leonardo pour récupérer l’actuel meilleur défenseur central du monde. « Je veux comprendre la stratégie du club, car je ne veux en aucun cas vivre une deuxième saison sans rien gagner. J’aimerais parler de tout ça avec Galliani » , a-t-il martelé depuis le camp de base de l’équipe de Suède. Et, comme si cela ne suffisait pas, la troisième grande gueule du Milan AC, Kevin-Prince Boateng, a également râlé : « J’espère vraiment que Thiago ne va pas partir. Sans lui, ce serait vraiment très difficile !  » Quant à Philippe Mexès, son compagnon de la défense, il se voit mal sans lui à ses côtés. « Il doit rester à Milan. Il est essentiel pour notre équipe. Pour l’année prochaine, nous voulons des grands joueurs et il en est un. Milan a besoin de lui, pas le PSG  » , a-t-il affirmé. Le message est clair. Et unanime.

Berlusconi change d’avis ?


Or, ce qui choque, c’est que même au sein des dirigeants milanais, personne n’est vraiment d’accord sur la cession de Thiago Silva. Barbara Berlusconi, en premier, a tenté de convaincre son papounet de ne pas céder aux avances du PSG, car le Brésilien est « trop important pour le club » . La fille du Cavaliere parle même d’une vente « désavantageuse » pour l’effectif du Milan AC. Tout cela mis bout à bout fait que, peut-être, Silvio Berlusconi et Adriano Galliani vont prendre un peu de temps pour réfléchir. Alors que ce matin même, tout le monde semblait d’accord sur le prix de vente (42 millions + bonus) et le salaire (10 millions par an), en début d'après-midi, Galliani a mis un frein. Il a décidé de rentrer à Milan, avec pour ordre de ne rien signer du tout. Attention, cela ne veut pas dire que la transaction a capoté et que Thiago Silva va rester au Milan AC à 100%.

Néanmoins, les vives réactions de tout l’entourage du Milan AC ont provoqué le doute dans la tête du président et de son administrateur délégué, alors que ces deux derniers avaient confirmé la transaction pas plus tard que ce matin. Et si, effectivement, c’était une belle connerie ? Et si Berlusconi écoutait son peuple et réalisait que Thiago Silva ne peut pas être cédé, même à une telle somme ? Ces questions vont certainement se poser dans les prochains jours, jusqu’à ce qu’une réponse définitive soit donnée. Soit un « oui » , franc et massif, qui plongerait les tifosi milanais dans la colère et la déception. Soit un « non » qui mettrait une petite claque à Leonardo, mais qui serait une belle stratégie pour unir le public autour du club et de ses dirigeants. Reste à savoir si une telle communion vaut 42 millions d’euros. Plus les bonus.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3