En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // France – Ligue 1
  2. // 25e journée
  3. // Monaco/Montpellier
  4. // Billet d'humeur

Rolland Courbis, le meilleur et de loin

Alors que son équipe de Montpellier se déplace à Monaco, Rolland Courbis joue l'Europe contre toute attente. Enfin pas tellement. Avec une pointure dans son genre, les bouleversements de hiérarchie sont fréquents.

Modififié
Dimanche soir, Rolland Courbis a perdu un titre honorifique. Il n'est plus le seul entraîneur de Ligue 1 à avoir gagné à deux reprises Marcelo Bielsa. Son ancien joueur, Laurent Blanc, est venu le rejoindre avec son armada du PSG. Un titre en moins pour le Marseillais, qui a quand même d'autres belles lignes sur son CV, ne serait-ce que sur cette saison. Avec un match en retard à disputer à Monaco ce mardi, il a l'occasion de revenir dans la course à l'Europe avec Bordeaux et Saint-Étienne avec son équipe de Montpellier. Une formation héraultaise qui a tout de même fini à la 15e place la saison dernière et qui a vu s'envoler ses deux pépites, les champions de France Rémy Cabella et Benjamin Stambouli. Mais c'est bien connu, plus la mission est ardue, plus l'effectif est homogène, plus Courbis peut faire parler sa science du miracle. Cela a déjà été le cas à Toulon, à Bordeaux, à l'OM et à Ajaccio.

Comment tirer le meilleur de son groupe


Cette saison à Montpellier, « coach Courbis » a encore fait du Courbis pour permettre à la Paillade de vivre une saison très agréable. Comme à son habitude, il opte pour un système flexible, un 4-4-2 qui peut se transformer en 4-3-3 avec un attaquant de métier, un milieu capable de se déporter sur un côté pour bloquer le couloir, un meneur de jeu qui peut aller à l'opposé et un avant-centre qui peut aussi s'exiler sur une aile. Oui, un peu comme le PSG avec Ibrahimović, Cavani, Pastore et Matuidi. Sauf que le MHSC fait avec Lucas Barrios, Kévin Bérigaud, Anthony Mounier et Joris Marveaux...

Comme à son habitude, pour faire son équipe, Courbis a respecté ses expérimentations, celles qu'il pourrait un jour sortir dans un livre intitulé Comment tirer le meilleur de son groupe. Il a d'abord pris un élément du centre de formation en qui plus personne ne croyait pour en faire un titulaire indiscutable (Bryan Dabo). Il a ensuite relancé un joueur qui avait perdu confiance en lui, faisant des discours dont lui seul a le secret (Anthony Mounier). Mais surtout, il a adapté son équipe à son joueur qui a le plus de potentiel, Morgan Sanson. L'an dernier encore, l'international espoir ne savait pas trop son poste, naviguant entre le milieu de terrain et l'attaque. Courbis a tranché : pour calmer son activité débordante, il jouera au milieu, plein axe, non sans avoir beaucoup de liberté. C'est simple, cette saison, même Daniel Congré, repositionné à gauche, arrive à être bon.

Ne pas regarder de trop près


Courbis ne raflera pourtant sûrement pas la récompense d'entraîneur de l'année en fin de saison. Victime de sa réputation, c'est ça ? Il faut dire que le côté sombre du personnage, celui qui a causé quelques soucis à Toulon ou Marseille, n'a peut-être pas totalement disparu. À Montpellier, il y a aussi des transferts de Sud-Américains que personne ne connaît et qui se révèlent vite être des « paris perdus » , pour être poli, ainsi que des éléments recrutés dans le portefeuille d'agent d'un certain... Stéphane Courbis, fils de. En attendant, sans ses réseaux, la Ligue 1 n'aurait peut-être pas un Lucas Barrios, qui en est mine de rien à 11 buts en championnat. Et sans lui, toutes ses émissions qui reposent sur les bons mots distribués en conférence de presse et en zones mixtes auraient du mal à se remplir. Non, vraiment, Courbis est tellement bon que l'envie est grande de le revoir avec plus de moyens, dans un club qui joue les premiers rôles du championnat, même si ça risque de devenir un peu compliqué après son passage. Mais en même temps, est-ce que ce n'est pas le cas avec n'importe quelle grande pointure ?

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
il y a 2 heures Ronaldinho se lance dans la musique 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 16 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25