1. //
  2. //
  3. // Interview Romain Thomas

« On me dit que j'ai une grosse tête, pas en boulard, mais en superficie... »

Romain Thomas vit une saison inattendue avec le SCO d'Angers. Titulaire en défense centrale, il raconte son parcours. Entre des kilos en trop, un Brest qui tourne mal, la main tendue de l'UNFP et de Carquefou, et la confiance de Stéphane Moulin, entretien d'un mec qu'on dit ressembler à Grand Corps Malade, David Rozenhal et même Thomas Berdych.

Modififié
Tu commences à Brest où tu joues très peu. Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
Il faut plutôt demander au coach... Pour ma première année chez les pros là-bas, à 20 ans, j'étais prêté à Pacy-sur-Eure en National. Ensuite, la deuxième année où je suis revenu au club, à 21 ans, j'ai fait une saison blanche. Bon, pour différentes raisons, sûrement que je n'étais pas assez prêt pour commencer dans le milieu, mais bon, après, j'avais des manques un peu partout. J'aurais aimé qu'à un moment donné, quelqu'un me prenne un peu en main, comme on prend en main un jeune joueur pour qu'il progresse. Mais je n'en veux à personne.

Du coup, tu te retrouves sans rien, à faire un stage avec l'UNFP. Ça consistait en quoi ?
En gros, ils organisent des stages pour les joueurs au chômage ou en fin de contrat. Je n'avais pas forcément envie d'y aller parce que, naïvement, je me disais que je pourrais retrouver un club sans ça. Mais heureusement que je l'ai fait, parce que je pense que sinon, le foot, c'était terminé pour moi. J'ai passé un mois à jouer dans un groupe de vingt-cinq joueurs, comme si on était un vrai club. Des entraînements, des matchs amicaux, et le but, c'est que les joueurs se fassent repérer par des clubs. J'arrive en juillet 2010, je n'ai toujours aucun appel et je sens que ça va être compliqué, jusqu'à l'appel de Denis Renaud, l'entraîneur de Carquefou, qui me demande de venir voir un peu là-bas, comment ça se passait. J'avais pas trente-six solutions, donc j'y suis allé et j'ai signé à Carquefou en CFA. J'avais un contrat fédéral parce qu'on ne peut pas signer pro dans ces clubs-là, en amateur.


Saison 2010/2011, tu débarques à Carquefou. Deux saisons plus tard, vous montez en National. Une folie à l'époque !
C'était complètement fou. Je fais une première saison pleine, c'est un peu une renaissance parce que j'ai eu la chance d'avoir un coach comme Denis Renaud qui m'a laissé m'épanouir et progresser en jouant les matchs. Je fais deux saisons à plus de trente matchs et, lors de la deuxième, on a le bonheur de monter avec un record de points en CFA. Je n'avais pas trop envie de partir, j'étais bien là-bas et j'ai fait une troisième année à Carquefou. On fait une bonne saison, on joue la montée pendant longtemps, puis au final, ça ne le fait pas, et fin 2013, je signe à Angers.

« Thierry Laurey m'a coaché aux stages UNFP. Un super entraîneur, un super mec qui m'a pris sous son aile aussi. Heureusement que j'ai eu ce genre de personnes pour progresser, parce qu'un sportif de haut niveau, c'est 70% dans la tête. » Romain Thomas

En quelque sorte, Carquefou, ça a été l'école de la vie pour toi...
Oui, ça a été un passage important parce que j'ai complètement repris confiance en moi et j'ai fait « reset » sur mon passage brestois. De 14 à 22 ans, j'ai été là-bas, j'ai vécu de belles années, mais mon échec avec les pros... Ça m'a fait du bien d'aller à Carquefou, parce que j'étais dans un autre environnement, je partais de chez moi aussi. Sincèrement, pour tout te dire, quand j'étais là-bas, j'avais comme ambition de progresser, d'être le meilleur et j'ai eu une opportunité en 2013 avec Angers. Stéphane Moulin m'a appelé pour me dire qu'il était intéressé, que je ne partais pas titulaire. J'ai accepté et finalement, j'ai joué dès le début. Une saison pleine la première année, une belle saison l'année dernière où on monte, et aujourd'hui, je continue en Ligue 1, c'est fantastique.

Du coup, t'as fait de pro à amateur, le parcours inverse habituel...
Alors avant d'aller à Brest, j'ai commencé à Landerneau, un petit club local, jusqu'à mes 13 ans. Mais c'est vrai qu'à mes 13-14 ans, j'étais dans un club professionnel. C'est vrai que généralement, quand tu arrives dans un club pro, tu y restes, ou tu pars dans un autre club pour continuer, mais moi, je n'ai pas eu beaucoup de temps de jeu. Il fallait que je trouve un autre chemin, que je me dirige vers autre chose. À la fin du stage UNFP en 2010, je me suis dit que c'était peut-être fini, je n'avais rien. Enfin si, j'avais un club de deuxième division hollandaise qui m'avait appelé, mais ça ne me disait rien. J'attendais quelque chose en France, j'avais très peu d'appels. Pourtant, j'avais été très sérieux lors du stage UNFP, je pensais avoir fait bonne impression. Mon coach, c'était Thierry Laurey, qui est au Gazélec maintenant, j'avais appris pas mal de choses. Un super entraîneur, un super mec qui m'a pris sous son aile aussi. Heureusement que j'ai eu ce genre de personnes qui m'a fait progresser, parce qu'un sportif de haut niveau, c'est 70% dans la tête. En 2010, j'étais à deux doigts de basculer dans la vie « normale » .

T'as eu quelques « galères » , mais au final, t'as réussi à sortir la tête de l'eau !
Je me suis senti bien quand j'ai commencé à enchaîner les matchs avec Angers, la première année où j'ai signé. À la fin de la première saison, je voulais revenir en Ligue 2, pas pour prouver aux autres, mais simplement pour moi, pour me dire : « T'as travaillé depuis tout jeune, t'es retourné en amateur à Carquefou, et tout ce travail que t'as fait te permet d'être revenu dans le monde pro » . La première saison pro en 2014, je me dis que j'ai franchi une autre marche et que le but, c'est de s'installer là, tout en progressant, et pourquoi pas monter avec Angers en Ligue 1, et c'est ce qu'il s'est passé l'année d'après.
Bon, on ne va pas se mentir, avec le SCO, vous êtes en train de faire trembler tout le monde, sauf le PSG...
Je ne sais pas si on fait peur, mais on est déjà pris beaucoup plus au sérieux que lors des premiers matchs, donc c'est déjà une belle réussite. On voit que quand tu travailles et que t'es en adéquation avec toi-même, avec le groupe et avec l'entraîneur qui essaye d'être le plus juste possible, ça prend bien. Et c'est ce qui s'est passé. Les résultats du début de saison nous ont fait prendre confiance en nous et depuis novembre-décembre, on est pris beaucoup plus au sérieux. Maintenant, c'est intéressant, et le SCO n'est pas là par hasard non plus. On fait de belles choses, mais le plus dur, c'est de le faire sur une année complète, c'est là où on verra si on est vraiment au niveau.

Tu parles de quelque chose qui marche bien. Justement, quand on vous voit jouer, on a l'impression de voir une équipe qui s'entend surtout très bien...
Oui, c'est sûr. On s'est mis en tête qu'il n'y avait pas de star dans l'équipe et que la star, c'était nous, l'équipe. Le coach a fait passer ce message, et tout le monde l'a compris, ce qui a donné une copie assez sympa, assez propre. On reste quand même ambitieux en travaillant dur chaque jour, pour essayer de réussir encore longtemps. On doit rester exigeants envers nous-mêmes et envers nos coéquipiers pour voir jusqu'où on peut aller. C'est sûr qu'à un moment, il y aura un peu de fatigue, mais sincèrement, on vit une aventure humaine incroyable et les gens ne s'en rendent pas forcément compte. On avait beaucoup de joueurs qui étaient néophytes en Ligue 1, qui n'avaient pas joué beaucoup de matchs. Le fait d'être là, c'est fou...

C'est fou, mais quand vous prenez 5-1 à Paris, ça fait redescendre sur Terre ?
Redescendre sur Terre non, parce qu'on ne s'est jamais vus plus beaux qu'on est. Chaque week-end, on donne le maximum. Après, le truc, c'est que tu vas au Parc des Princes. Si on regarde bien depuis le début de la saison, il y a beaucoup d'équipes qui ont beaucoup souffert là-bas. Quand tu joues contre une équipe aussi sérieuse et appliquée qu'eux... Nous, on est sérieux, on suit notre chemin, mais t'as beau être concentré, à un moment, le moindre détail, le moindre relâchement te fait perdre le fil. Nous, on est tombés contre un PSG de gala, mais je pense qu'il faut en tirer le positif.

« Apparemment, j'ai une grosse tête, donc on me chambre un peu avec ça dans le vestiaire... Mais quand je dis grosse tête, c'est pas le boulard hein, je parle de la superficie. » Romain Thomas

T'arrives à tirer du positif d'une défaite 5-1 ?
Ça va nous servir pour cette fin de saison, faut pas se mettre un coup de massue derrière la tête. Lille en a pris six, Lyon en a pris cinq, Toulouse aussi en a pris quatre ou cinq... Voilà... Au PSG, ils se préparent pour gagner la Ligue des champions, nous on se prépare à jouer le maintien, donc il faut relativiser sur ce qui s'est passé. Faut apprendre, individuellement et collectivement. Plus que des mauvaises performances individuelles, c'est toute l'équipe qui a été dépassée. C'est la classe au-dessus. À la 70e minute, quand y a 5-1, tu te dis que c'est comme ça ce soir et qu'il faudra mieux se préparer.

1 mètre 93 pour toi, t'es déjà bien grand, mais il paraît que t'as perdu plusieurs kilos...
Non... Ça, c'est quand j'étais à Brest... Le fait, à un moment, de partir, de prendre un appartement seul, le fait de plus être chez toi, dans le cocon familial, sans le vouloir, tu manges normalement, mais tu fais peut-être pas les bons plats qui correspondent à l'alimentation d'un sportif de haut niveau. Donc sans le vouloir, je suis monté pas loin des 90 kilos. Bon, je fais 1,93m, donc j'étais pas gros, mais pour être bon et pour durer sur un terrain, il faut être affûté, et je ne l'étais pas assez. Après le stage de l'UNFP, j'ai repris confiance et j'ai perdu ce que j'avais en trop. Parce que c'était un peu flippant pour moi, par rapport à ma mobilité, à ma capacité à enchaîner les courses régulièrement dans les matchs... À un moment donné, tu te blesses plus souvent, t'as des petits soucis, et puis tu te régales moins quand tu te sens pas bien dans ta peau. Mais à ce moment-là de ma carrière, je n'étais pas au courant des choses qu'il fallait faire pour être performant, et ça je l'ai appris tout seul avec le temps.

La défense d'Angers fait partie des meilleures de Ligue 1. Derrière, tu fais la paire avec Ismaël Traoré. Lui est plutôt besogneux, alors que toi, tu as l'image du défenseur propre. On se trompe ?
Il dégage plus de puissance que moi, qui suis peut-être plus présent dans les domaines aériens, l'un est gaucher, l'autre droitier, ça nous donne différents angles de vue. Ça se passe très bien. On est complémentaires, on discute, et une bonne charnière centrale, si elle veut être performante sur la durée, il faut que ceux qui la composent soient complémentaires. Sans les mêmes qualités et les mêmes défauts. Depuis le début de la saison, on joue avec beaucoup de simplicité, de concentration, ce qui fait qu'on fait très peu de fautes de placement et qu'on donne peu de ballons à l'adversaire. On parle de nous deux, mais c'est une équipe. Tous ensemble, on défend bien. Romain Saïss, devant nous, fait une belle saison aussi. On travaille tous ensemble, on est un bloc.
Parallèlement au foot, tu es également engagé avec Muco29, tu peux nous en dire un peu plus sur ton rôle ?
Muco29, c'est une association qui est située dans le Finistère, pas loin de chez moi. J'aime faire plaisir aux gens et je trouve important qu'avec notre métier, on fasse profiter les autres et encore plus les enfants qui sont atteints de différentes maladies. Leur donner le sourire, c'est avec grande joie que je le fais. C'est important de faire partager un peu notre sport en rendant visite parfois. Sinon, je m'occupe d'essayer de récupérer des maillots en Ligue 1, puis eux les revendent pour récolter des fonds. Eux, ça les aide, et ça rend les enfants heureux. Avec ma petite notoriété, j'essaye de faire plaisir.

Tout le monde parle de toi en bien, t'es un bon mec, tu joues bien au foot, impliqué dans le milieu associatif... T'as bien un défaut quand même ?
Ça, il faudrait demander à ma femme... Un défaut par rapport à ma vie privée ? Non... (rires) Non, même pas. C'est vrai que j'ai des qualités dans le sens où j'aime faire plaisir aux gens, et mon défaut, ça serait peut-être, justement, de ne pas assez penser à moi. Par moment, il faut savoir être un peu plus égoïste et j'ai du mal à le faire. Mais sinon.... On me chambre un petit peu dans le vestiaire avec... Apparemment, j'ai une grosse tête, donc ils me chambrent un peu avec ça... (il coupe) En revanche, grosse tête, c'est pas le boulard hein, c'est la superficie.

On t'a déjà dit que tu ressemblais à Grand Corps Malade ?
Oui... On me l'a déjà dit. On m'a déjà dit Rozehnal, Thomas Berdych au tennis, mais bon, moi, ce que je leur dis dans le vestiaire, c'est que je ressemble un peu à tout le monde !

Donc à choisir, ce serait le slam ou le football ?
Le foot ! (rires) Le slam, je ne pourrais pas être performant là-dedans, donc je reste dans mon domaine.


Props recueillis par Benjamin Asseraf
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

AyoubKiraa Niveau : CFA2
Très belle révélation. En espérant que le SCO ne soit pas dévalisé de ses Thomas, N'doye, Saïss et compagnie... Mais bien sûr c'est impossible. Cependant, il serait bon pour la L1 que ces joueurs restent en L1. Thomas et Saïss à l'OL, N'doye à l'OM ca serait pas mal. À part si bien sûr, ceux-ci veulent bien rester au SCO.
didier gomis Niveau : CFA
Toujours sympa de lire des gars simples et besogneux. DD, on a notre recrue pour l'Euro à la place de Bling Bling Mangala !
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2
À lire ensuite
Gigi l’entrepreneur