1. //
  2. // 31e journée

Nice met Lorient dans le rouge

Battus 2 à 0 sur la pelouse de Nice, un concurrent direct pour le maintien, les joueurs du FC Lorient font leur entrée dans la zone rouge. Une zone dont s’éloigne un peu Caen, logique vainqueur d’un triste Bordeaux (1-0).

Modififié
2 4
Caen – Bordeaux : 1-0

But : Seube (2eme) pour Caen

Si vous cherchiez le Bordeaux flamboyant du Parc des Princes cet après-midi, il ne fallait pas allumer votre télé. En déplacement sur la pelouse d’un Stade Malherbe de Caen qui joue son maintien, les joueurs de Francis Gillot ont donné la définition parfaite de ce que doit être une prestation d’une équipe du ventre mou, qui ne joue plus rien jusqu’à la fin de la saison, à part quelques gros sous. Ailleurs, les coéquipiers de Marc Planus, privés de Benoit Trémoulinas, se sont logiquement inclinés face à des Normands vaillants, qui ont ouvert le score dès la 2ème minute de jeu, grâce à une tête de Seube, très bien servi par Bulot. Au final, la seule vraie occasion franche des Bordelais aura été le pénalty provoqué par Henrique à la 12ème minute, que Ludovic Obraniak envoie sans ménagement dans les panneaux publicitaires. Avec trois points supplémentaires dans leur besace, les Caennais grimpent à la 16ème place, en compagnie de Brest et Ajaccio, les deux autres équipes qui comptent 33 unités.

Nice – Lorient : 2-0

Buts : Mounier (49eme) et Civelli (59eme) pour Nice

Une victoire en seize matchs de Ligue 1. Un bilan tout pourri qui mène aujourd’hui les joueurs du FC Lorient dans la zone de relégation. Opposés à des Niçois plutôt en forme, les joueurs de Christian Gourcuff ont une nouvelle fois plié et ce, malgré une première mi-temps solide. Bien aidés par un Audard solide après sa bourde de la semaine dernière et par une bonne organisation défensive, les coéquipiers de Romao vont craquer en seconde période. Sonnés quatre minutes après le retour des vestiaires lorsque Mounier, du pied gauche, vient inscrire son huitième but de la saison, les Merlus concèdent le break dix minutes plus tard, par l’intermédiaire de Civelli, qui profite d’une étrange sortie d’Audard sur un coup-franc de Grandin. Pour que la soirée soit complète, les Merlus perdent Romao en route. Exclu suite à un tacle dangereux et inutile sur les jambes maigrichonne d’Eric Mouloungui, le Lorientais est le premier joueur de l’histoire du club a être exclu deux fois dans la même saison. Un mauvais présage ?

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nadalito_15 Niveau : DHR
J'ai vraiment les boules pour mon Lorient d'amour.
'manquerait plus que Guingamp descende en national et c'est le bouquet.
RahXephon Niveau : CFA
aïe aïe aïe
Sa me fait bien rigoler quand on se souvient du match de la 1er journee quand l'orient avait gagné au parc, le pseudo meilleur entraîneur francais(gourcuff) avait critique le PSG en disant ironiquement c pas avec de l argent kon monte une équipe, pfff y a ka regarder c recrue il dois s en mordre les doigts j espère kil iront en l2 et il pourra même recruter son fils le meilleur joueur français de tout le tps
On n'est pas à notre place, notre place c'est 20ème...
Ca sonne incroyablement creux dans cette équipe.
On va descendre, ça ne fait aucun doute. Même C.G. semble résigné.
On l'aura bien mérité prétentieux que nous sommes. On a recruté tout petit en se disant: "C'est pas grave, de toutes manières on est LORIENT, on ne descendra pas, on a notre jeu blablablabla...

Vous connaissez l'histoire de PAF le lorientais?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Arsenal force le destin
2 4