En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Monaco ressuscité, Dijon pulvérisé

Les Monégasques s'offrent la remontada de la soirée face à Troyes, tandis que Guingamp étrille Dijon sans pitié. Rennes arrache le nul contre Metz et Toulouse s'offre Caen.

Modififié

PSG 3-1 Lille

Buts : Di María (29e), Pastore (49e) et Mbappé (90e+2) pour le PSG // El Ghazi (86e) pour le LOSC.



Angers 1-1 Montpellier

Buts : Toko Ekambi (57e) pour Angers // Mbenza (51e) pour Montpellier

Après une première mi-temps assez calme, Roussillon se décide enfin à lancer les hostilités. Au bout d’un contre de 80 mètres, une frappe surpuissante bien arrêtée par Lecomte. Mais le défenseur n’a pas dit son dernier mot et repart à l’offensive quelques minutes plus tard. Cette fois, il glisse le ballon entre les jambes du gardien. La frappe est ralentie, mais Mbenza surgit devant les défenseurs angevins apathiques et vient finir le boulot. En face, comme d’habitude, Angers a dû s’en remettre à Toko Ekambi. À l’origine d’un double une-deux parfait, l’attaquant vient sauver les siens cinq minutes après l’ouverture du score montpelliéraine. Un sauveur qui n’empêche pas Angers de rester avant-dernier.


Guingamp 4-0 Dijon

Buts : Briand (37e), Salibur (40e), Coco (59e), Kerbrat (66e) pour Guingamp

Soirée tranquille pour Guingamp qui s’est amusé contre le promu dijonnais. Il faut dire que les Bretons ont été bien aidés par le carton rouge contre Haddadi, coupable de s’être essuyé les crampons sur le genou de Pereira. Car, jusque-là, les visiteurs montraient un beau visage offensif. Et puis Jimmy Briand est venu glisser un premier ballon dans le petit filet droit de Reynet. L’exemple est donné et Salibur le suit trois minutes plus tard en envoyant le ballon au même endroit. En forme, Jimmy Briand se transforme en passeur décisif pour Coco, avant que Kerbrat conclut la fête de la tête sur corner.


Toulouse 2-0 Caen

Buts : Da Silva CSC (61e), Gradel (74e) pour Toulouse

La malédiction des penaltys à Toulouse est enfin brisée. Alors que le Téfécé restait sur trois manqués dans l’exercice, Max Alain Gradel n’a pas loupé le sien face à Vercoutre. L’Ivoirien s’est fait justice après avoir été découpé par Da Silva, le défenseur caennais qui a connu une soirée bien morose. En plus du penalty concédé, le roc a inscrit un but contre son camp. Sur un centre de l’extérieur du pied de Delort, le ballon revient sur Toivonen qui envoie une reprise toute molle, mais touchée par Da Silva. Dure soirée.


Metz 1-1 Rennes

Buts : Mollet (41e) pour Metz // Mubele Ndombe (87e) pour Rennes

Les guitares de Johnny ont résonné plus fort à Saint-Symphorien que sur les autres pelouses de Ligue 1 ce soir. La faute à un stade à moitié vide. « Mercato raté, saison déjà pliée, supporters humiliés » : les banderoles dépliées montrent le mécontentement des supporters locaux. Certains quittent même l’antre messine dès la 25e minute. Pas de bol, ils louperont la belle frappe du gauche de Mollet qui permet au cancre de la Ligue 1 de respirer un peu. Le héros du soir aurait même pu se transformer en passeur décisif, mais le but messin ne sera pas validé pour hors-jeu. Malgré le froid, les plus fidèles supporters s'apprêtent à enfin fêter une victoire de leur équipe. Et puis Mubele Ndombe passe par là et Saint-Symphorien perd encore quelques degrés.


Monaco 3-2 Troyes

Buts : Deplagne CSC (70e), Carrillo (85e, 88e) pour Monaco // Suk (26e, 50e) pour Troyes

La victoire inespérée semblait promise aux Troyens. La faute à un Subašić méconnaissable. Considéré comme un des meilleurs gardiens de Ligue 1, le Croate n’a été que l’ombre de lui-même ce soir et a offert deux buts à Suk. Une fois en relâchant le ballon devant le Sud-Coréen, une autre en dégageant dans le ventre de l’attaquant qui n’a plus qu’à claquer son doublé dans le but vide. Mais, heureusement pour Subašić, ses coéquipiers ont du caractère. Les locaux se relancent grâce à un but contre son camp de Deplagne sur un centre contré. L’ESTAC se recroqueville et craque en toute fin de match sur un doublé de Carrillo, entré en jeu. Très dure soirée pour eux, mais l'ASM, elle, se remet la tête à l'endroit. Un peu n'importe comment, certes, mais à l'endroit quand même.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Robin Richardot
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    L1 - J17 - La fièvre du samedi soir




    Dans cet article


    il y a 41 minutes L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 1
    il y a 2 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 21 il y a 4 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 33 Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 59
    À lire ensuite
    Monaco retrouve l'émotion