1. // Euro 2012
  2. //
  3. // Tribunes

Les ultras polonais « niquent l'Euro 2012 »

Alors que les féministes ukrainiennes se déshabillent contre l'événement, les ultras polonais enfilent des tee-shirts... Et certains des cagoules.

Modififié
« Fuck Euro » . Les touristes arrivant à Varsovie risquent de s’étonner des messages de bienvenue sur les voies de chemin de fer, et ailleurs. Les ultras polonais accueillent la compétition à leur manière : à coups de tifos, banderoles, affiches, graffitis et tee-shirts hostiles. Quelques sélections nationales étrangères ont déjà été reçues : à l'entraînement public des Hollandais, mercredi à Cracovie, plusieurs milliers de supporters du Wisła ont scandé : « Ole, Euro pierdolę » ( « Ole, baise l'Euro » ). À Gdynia, pour l'Irlande, une banderole « Fuck Euro » a été déployée par les supporters d'Arka.

Adversaires toute la saison, les partisans des différents clubs se rallient désormais autour d’un slogan commun : « Fuck Euro 2012 » . Le mot d'ordre du mouvement : « Against modern football » . Kuba, ultra du Legia Varsovie, dénonce le prix des places et la marchandisation du football : « Les vrais supporters qui vont aux matchs de championnat ne vont pas voir l’équipe nationale. De toute façon, le gouvernement a tout fait pour les empêcher d’assister à l’Euro. Ils veulent un public familial bien assis, qui achète du pop-corn et les produits dérivés avec les mascottes débiles et qui applaudit bien sagement. »

Or, les ultras polonais ne sont pas des enfants de chœur et leur mouvement est solidement enraciné et structuré. Certains groupes imposent leurs règles en tribunes. Par exemple en Żyleta , la tribune populaire du Legia Varsovie, un code strict prévaut : obligation de « se casser la voix » , de se tenir debout, d’adopter le code vestimentaire (tee-shirt blanc + écharpe), et comme « Żyleta n'est pas Hollywood ou un défilé de mode parisien : il n'est pas bien vu de tourner au téléphone portable des films improductifs » (sic). Soit un léger décalage avec le football spectacle des compétitions internationales.

« Il devait y avoir des aéroports, des lignes de chemins de fer, les stades sont à peine prêts »

Les ultras dénoncent par ailleurs l'organisation jugée catastrophique de la compétition. Deux supporters/rappeurs viennent d'ailleurs de publier un clip contre l'Euro. Sur l'image qui illustre le morceau sur Youtube figurent le premier ministre Donald Tusk et la mention : « Il devait y avoir des aéroports, des chemins de fer, les stades sont à peine prêts, bande de putain de voleurs ! » Entre retards et malfaçons, les stades ont coûté cher. Le gouvernement devait aussi moderniser des routes dans un état calamiteux. Le chantier de l'autoroute Poznań-Varsovie a été confié à une firme chinoise qui aurait dû le livrer avant juin. L'entreprise ne payant pas ses sous-traitants polonais, elle a été révoquée : l’autoroute n’est pas terminée. Autant de couacs aux frais du contribuable polonais que les ultras dénoncent.

Surtout, la défiance envers la compétition s'explique par les rapports tendus entre les supporters et les pouvoirs publics. Car les groupes ultras ne s'occupent pas seulement de mettre de l'ambiance lors des matchs. Leurs membres ne rechignent pas à faire le coup de poing avec d'autres groupes ou avec les forces de l'ordre. Ce qui vaut à la Pologne une solide réputation de pays de hooligans. En 2011 encore, la finale de la Coupe de Pologne a manqué partir en vrille. Avant même le dernier tir au but, les supporters du Legia envahissent le terrain. D’abord pour manifester leur joie… avant de chercher l’affrontement avec les supporters de Poznań.

« Gangs de supporters »

Pour rassurer les instances européennes du football et mettre hors d'état de nuire d'éventuels fauteurs de trouble, le gouvernement polonais a pris un train de mesures drastiques. Les hooligans recensés se verront équipés de bracelets électroniques pendant la durée de la compétition, de façon à surveiller leurs déplacements. Des commissariats de police seront installés dans les stades où il sera possible de juger en comparution immédiate les contrevenants, grâce à un système de visio-conférence avec les tribunaux. Mais la lutte s'est aussi faite en amont avec des milliers d'arrestations, d'interdictions de stade et d'amendes pour des motifs variés : violences, slogans ou banderoles racistes, craquage de fumigènes ou encore simples vulgarités ou non-respect des consignes de sécurité.

Quelques figures de proue du mouvement ont également été visées. Krzysztof Markowicz alias « Litar » , « chef » de Wiara Lecha, l’association des supporters de Lech Poznań, a été pris sur une vidéo en flagrant délit de crachat au visage sur un père de famille lors d'un match de la sélection polonaise : il a été condamné en mars dernier à six mois de prison avec sursis et trois ans d'interdiction de stade. Piotr Staruchowicz, alias « Staruch » , a, lui, été arrêté dix jours avant l'Euro. Le capo de Żyleta est accusé d'avoir pris part à un trafic de plusieurs kilos d'amphétamines. Pour Kuba, il s'agit d' « un coup politique, de propagande. Son avocat n’a même pas accès à l’acte d’accusation. Le comité d’Helsinki va s’intéresser à cette violation de droits élémentaires. »

C’est que les services de police enquêtent sur les activités de certains groupes impliqués dans des trafics de drogue. À Varsovie, Łódź, Katowice, Chorzów, les démantèlements de « gangs de pseudo-supporters » , comme titrent les médias polonais, défraient la chronique. Dans la dernière affaire en date, en même temps que Staruch, 41 personnes ont été arrêtées à Varsovie, Szczecin et Elbląg.

« Ennemis publics »

La bataille se mène aussi sur le terrain des représentations : les pouvoirs publics et de nombreux médias emploient le terme de pseudokibice, « pseudo-supporters » . L'enjeu est symbolique : la définition des manières acceptables et légitimes de supporter une équipe. Les ultras rejettent celle très pacifiée que tentent d'imposer les autorités, qui interdit notamment la « pyrotechnie » . Or sa légalisation est une vieille revendication des ultras polonais.

Hooligans ? Ultras ? Simples supporters ? La question est d'autant plus épineuse que les frontières entre les catégories ultras et hooligans sont perméables en Pologne : beaucoup de supporters revendiquent le terme d' « hooltras » , contraction de « hooligans » et d' « ultras » . Les plus radicaux s'affrontent dans des ustawki, des bastons entre un nombre équivalent de combattants dans des lieux tenus secrets. Certaines, comme entre supporters du Legia Varsovie et Arka Gdynia, finissent sur Youtube. Ces combats font parfois des morts, comme à Łódź, en janvier 2011. Mais pour la grande majorité des ultras, appartenir à un groupe, s'identifier à une tribune, un club, signifie surtout aller au stade s'égosiller pour son équipe. Or, la politique répressive, au motif de lutte contre le hooliganisme, stigmatise l’ensemble des ultras. La pluie d’interdictions de stade qu’elle engendre touche aussi ceux qui sont beaucoup plus intéressés par l'animation des stades que par les fights. Cette politique est dès lors préjudiciable à un groupe social plus large que les seuls éléments violents.

Aussi, comme l'illustre un tifo déployé à Wrocław en mars par les supporters du Śłąsk ( « Ennemi public fanatique » ), les ultras se voient comme des ennemis publics à abattre et contre-attaquent. L'Euro et sa débauche de mesures répressives, l'Euro qui sature l'espace médiatique polonais de son enthousiasme mercantile, l'Euro et ses mascottes béates, l’Euro est l'ennemi tout trouvé. Mais leur mobilisation est encore sporadique et éparpillée. Quant aux plus radicaux, ils ont bien l'intention de pourrir l'ambiance : ils attendent avec impatience le 12 juin et espèrent que le match contre la Russie finira en bataille rangée contre les dizaines de milliers de Russes attendus à Varsovie.


Par Matthieu Jarry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Spike Spiegel Niveau : CFA2
Merci d'enfin arrêter l'angélisme sur Sofoot. Ca fait du bien.

Par ailleurs, ce qui me fait marrer c'est qu'en écoutant l'after hier, j'apprenais que la Pologne s'était au contraire servie de l'Euro et de l'aide de l'UE pour moderniser toutes les infrastructures (métro, autoroute etc) avec succès. Qui croire donc.
Paname City Niveau : Loisir
J'aime bien leur rap anti euro
" Ils veulent un public familial bien assis, qui achète du pop-corn et les produits dérivés avec les mascottes débiles et qui applaudit bien sagement ".

Honteux quoi. Si on peut plus chanter des chants racistes, lancer des bananes, envahir le terrain ou finir un match en bain de sang, où va le monde ?
Si je comprends bien, soit on est un ultra et on aime la violence, soit on est une victime du marketing et on adore le foot-business.

Si chacune des deux deux parties arrêtait de caricaturer l'autre, peut-être qu'on trouverait un compromis.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Bien vu Calmos!

La réflexion doit aller dans les 2 sens : faudrait peut-être nuancer avant d'ouvrir saggle
Les ultras ne sont pas que des abrutis avinés avide de coups et blessures

cela dit, là les mecs dont on parle en Pologne sont des fous furieux et l'article a raison de rappeler le background et les vraies motivations de certains d'entre eux (à savoir se mettre sur la gueule).

Coincé entre les polonais et les russes en face avec une pincée de gros lourdauds allemands et anglais bien bourés, un bel euro de merde* en perspective les amis =)
Spike Spiegel Niveau : CFA2
Ah mais calmos j'ai pas dit le contraire. C'est juste que je commence à en avoir assez de cette branlette* sur les ultras et leurs mode de vie si poétique en disparition. Y a des cons* partout entendons nous, mais c'est vrai que cette façon de défendre toujours les mêmes et de stigmatiser les "nouveaux supporters" me gave.

Je ne suis pas contre les ultras, bien au contraire ils sont indispensables selon moi, mais il ne faut pas fermer les yeux sur un certain nombre de débordement provoqué par des franges plus ou moins majoritaires des groupes de supps. En l'occurence en Pologne, c'est pas la première que ça part en live. C'est pas pour autant que c'est tous des tarés. Même si durant mon Erasmus les polonais m'auront bien fait marrer!
manelmanel Niveau : DHR
"C'est le moment des hymnes. Obraniak fait semblant de parler polonais. Escroc." [Dans le direct de Pologne-Grèce].

PTDR (?). Mais vous êtes quand même de grands malades.
Rien à voir mais que quelqu'un me dise encore que Sczecny est fort je lui amène les ultras polonais.
Les russes seront la, la Fratria, la Yaroslavka et le Nevsky Front ont deja planifiés le voyage !
Ailier Gauche Niveau : DHR
C'est Śląsk, pas Śłąsk. Les fondamentaux, les gars!
Ailier Gauche Niveau : DHR
Haha! Putain de caractères ^^ Ça rend le post illisible.
Bon je suis russe et polonais et je supporte Poznan, autant vous dire que je ne partage pas du tout le point de vue des "hooligans" ou "ultras" polonais. En Angleterre, il y a quelques années il y avait une culture du hooliganisme, en Pologne il n'y en à pas c'est un foutoir sans nom. Les pseudo règles vestimentaires etc ça n’existe pas il suffit juste de vouer une haine viscérale à l'adversaire du jour. J'étais à la finale de la Coupe de Pologne en 2010 et pendant tout le match les deux camps se sont traités de sale juif, alors qu'il n'y en avait pratiquement pas un seul dans le stade. C'était même plus pathétique qu'autre chose ... . Bref l'article est pas mal foutu mais selon moi n'insiste pas assez sur la débilité profonde qui habites pas mal de supporters la bas.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)