En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // PSG/Toulouse (2-0)

Le PSG se replace

Malmené avant d'être plus convaincant, le PSG s'impose 2-0 contre Toulouse et recolle sur la tête du classement. Zlatan Ibrahimović a encore marqué...

Modififié
PSG - Toulouse : 2 - 0
Buts : Pastore et Ibrahimović

Le PSG voulait confirmer sa première victoire de la saison en terre lilloise. S'il ressort vainqueur de cette rencontre avancée de la 5e journée, il a une nouvelle fois éprouvé de grosses difficultés à mettre en place, non pas une esquisse de projet de jeu, mais bien des attaques placées toutes simples. Toujours en rodage, il rattrape néanmoins son retard sur le peloton de tête. Le TFC nourrit de son côté quelques regrets, mais Alain Casanova a de quoi être fier, son équipe a montré qu'elle pouvait jouer au foot. Très bien même, par moments.

Pastore contre le cours du jeu

Toulouse tient étonnamment la balle lors des cinq premières minutes. Pas de quoi se procurer une occasion, mais de quoi se mettre en confiance. Zlatan place un grand pont sur M'Bengué, bute sur Ahamada et réchauffe un Parc endormi par les premières fraîcheurs automnales. Si la première occasion est parisienne, la bonne impression est toulousaine. Le TFC combine bien et récite ses gammes dans le camp parisien. Oui, cette équipe sait jouer et elle le montre ce soir. Jallet a envie de remettre un but sur un centre-tir, mais envoie un objet non-identifié nulle part. Ben Yedder lui montre comment s'appliquer quelques minutes plus tard sur une superbe frappe des 25 mètres. À la mi-temps de la mi-temps, le PSG n'a toujours pas posé une attaqué placée et n'a pas encore résolu l'équation Ibra. Les seules inspirations franciliennes ne sont en réalité que des prises de risque personnelles de sa part. À ses côtés, Verratti marque en revanche des points et joue comme un ancien. Petits coups de physique discrets, placements sûrs, passes pertinentes, grande gueule, le petit (trapu) est le taulier du milieu parisien. Sur une drôle d'action, la défense toulousaine remonte en ligne, histoire de laisser Zlatan loin derrière elle, et Pastore, lancé en profondeur par Verratti, profite de la « règle du hors-jeu passif » pour lober Ahamada et ouvrir le score.

Zlatan, encore

Après la pause, Alex place une tête au-dessus de la cage toulousaine, et Aurier envoie un pétard dans le ciel parisien. Un bon centre de Tabanou ne trouve pas de destinataire avant que Ménez, lancé par Zlatan, ne frappe dans un angle impossible sur Ahamada. Le début de seconde période est rythmé. Preuve que ce PSG se cherche, menant au Parc contre le Téfécé à une demi-heure du terme, les joueurs d'Ancelotti sont incapables de conserver la balle pour plier le match. À l'inverse, les Toulousains, de moins en moins précis, se démènent pour recoller. Sur un contre express, Ménez, lancé dans le dos de la défense adverse, décale Zlatan, qui alourdit le score - profitant sans doute de son mètre d'avance. Le PSG vient donc d'inscrire un second but en prenant la profondeur. Ben Yedder contre lui-même une frappe cadrée de Capoue, comme un symbole qui semble sceller le sort du match à vingt minutes du terme. Troisième ce soir, le club parisien monte doucement en puissance.

Les buts en video

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
À lire ensuite
Pedro plein turbo